ambient/electro

Fhail – Engraved Misery

Pandémie qui s’éternise, six personnes max à table pour le réveillon, c’est avec un étrange sentiment que la période de Noël arrive cette année. Et quoi de mieux qu’un petit EP bien dans l’esprit pour l’accompagner, et vous l’aurez compris: l’esprit n’est pas vraiment à la fête mais à la déprime ! Fhail va donc nous y aider avec cet intéressant premier EP.

Mini-chroniques de fin d’année, la première vague…

La fin de l’année approche à (trop) grands pas et force est de constater que de nombreux albums de l’année 2020 ne figurent pas (encore) sur votre webzine favori. Manque de temps ou d’inspiration (voire les deux), voici quelques oubliés/découvertes de 2020 valant le détour sous forme de mini-chroniques. Et comme on dit pour le covid, il y aura d’autres vagues bientôt, prenez soin de vous !

Pharaoh Overlord – 6

Pharaoh Overlord est un groupe finlandais débuté il y a vingt ans sous la forme d’un groupe de stoner rock dans la veine d’un Hawkwind avant de connaître des bouleversements de line-up sur son album précédent (5 – 2019). Autrefois quintet, les finlandais ne sont désormais plus que deux, Tomi « Florian » Leppänen et Jussi « Ralf » Lehtisalo, tous deux officiant aussi dans Circle. Le duo en a donc profité pour faire une totale refonte de leur son, le stoner psyché s’est alors transformé en electro/kraut dansante et planante avec un son disco (si si !) typique des années 70 (!).

Skáphe – Skáphe³

Skáphe est l’un des nombreux projets du prolifique Alex Poole (Chaos Moon, Ringarë, Krieg etc.), où participe aussi son fidèle batteur J.B.(Jack Blackburn) et un troisième larron en la personne de D.G. (Dagur Gislason) qui comme son nom l’indique est islandais (officiant notamment chez Misþyrming, 0 ou Andavald). Sur le papier, avec un tel name-dropping, ce projet devrait faire des étincelles ! Le trio sort des albums assez régulièrement depuis sa création en 2014, deux albums, un split avec Wormlust (l’an dernierà ainsi qu’une compilation sans titre (2017) précèdent ce Skáphe³, nouveau chapitre jonglant entre chaos et psychédélisme…

Deftones – Black Stallion (White Pony 20th Anniversary Remixes Album)

Le voilà enfin cet album évoqué depuis un moment déjà… Non je ne parle pas d’Eros (mais c’est quand vous voulez, on est fin prêts) mais du fameux album de remixes du non moins fameux White Pony, emblématique album de Deftones paru en 2000. A l’origine de cette idée, le souhait de longue date des californiens de demander à DJ Shadow, qu’ils tiennent (comme beaucoup et de façon un peu exagérée de mon point de vue) en haute estime depuis la claque Endtroducing…. (en 1996 quand même), de remixer l’intégralité de l’album phare du groupe. Le projet a finalement [...]

Wyrmwoods – Gamma

Projet solo d’un certain Nuurag-Vaarn, entité mystérieuse basée à Oulu (Finlande), Wyrmwoods fait du black metal plutôt avant-gardiste depuis quelques années, ayant déjà sorti deux albums (Earth Made Flesh en 2017 et Spirit & Teeth l’an dernier) avant ce Gamma. L’univers déployé par le finlandais est assez unique, possédant l’esthétique sonore des années 90’s ainsi qu’une écriture plutôt singulière.

Mitochondrial Sun – Sju Pulsarer

Lassé par les incessantes tournées de Dark Tranquility (les quoi ???), Niklas Sundin a quitté le fameux groupe de mélodeath il y a quelques mois déjà. Un départ qui a permis au guitariste de se consacrer pleinement à son projet Mitochondrial Sun, où il officie seul aux commandes de son vaisseau (spatial). Apparemment très inspiré, le suédois a déjà sorti un premier album éponyme en février dernier (qui n’avait rien de metal mais plus ambient) et en donne déjà une suite avec ce Sju Pulsarer.

Baume – Août Approche

Quelques mois après le surprenant Un Calme entre les Tempêtes, marquant une nouvelle approche musicale pour Baume, le voici déjà de retour avec ce Août Approche (qui vraisemblablement, a pris quelques mois de retard !). Alors, est-ce que cette nouvelle tendance davantage portée par les sons électroniques va se confirmer, ou bien aurons-nous retourner aux premières amours black atmosphérique du projet ?

Hundredth – Somewhere Nowhere

Si on m’avait dit il y a cinq ans qu’un groupe comme Hundredth sortirait un jour un tel album, je ne l’aurais jamais cru. Les papas des énervés Let Go (2011) et Free (2015) se sont aujourd’hui totalement apaisés. Le virage shoegaze avait été amorcé par le surprenant mais accrocheur Rare (2017) et la transition se poursuit avec ce Somewhere Nowhere où le groupe (désormais trio) apparaît encore plus méconnaissable. Aujourd’hui libre de toute maison de disque, c’est donc en autoproduction que le groupe de Myrtle Beach (Caroline du Sud, pays des casquettes) délivre un nouvel opus tellement loin [...]

Plague Organ – Orphan

En matière d’extrémisme musical, Sentient Ruin Laboratories semble insatiable, trouvant d’improbables formations au quatre coins du monde. Le prolifique label californien revient ainsi régulièrement en terres bataves, charmé par les productions locales de groupes tels que Cryptae (dont je vous donnerai des nouvelles très bientôt) ou Imperial Cult. Deux formations dans lesquelles évoluent les deux membres (entre autres) de Plague Organ qui, sous cette nouvelle entité, s’orientent vers un trip hallucinatoire incroyablement dense.