ambient/electro

Tim Hecker – Ravedeath, 1972

Dans le plus ou moins petit monde de la musique ambiante, Tim Hecker est ce que l’on peut appeler sans retenue une référence, le genre de nom qui donne des étoiles dans les yeux des amateurs d’accidents sonore et autres chevauchements de nappes toutes plus belles les unes que les autres.
Sans vouloir tomber dans le « tu peux pas comprendre c’est un concept », chaque opus de Tim Hecker fonctionne comme un ensemble dont chaque mouvement ne peut être pris en compte séparément. Et si An Imaginary Country possédait un petit coté rêveur et naïf, ce nouvel opus étrangement intitulé [...]

Snowman – Absence

On avait laissé (et découvert en même temps) les australiens de Snowman en 2008 avec un excellent album intitulé The Horse, the Rat and the Swan, OVNI improbable mais jouissif, qui mêlait sans complexe et avec réussite des éléments peu conciliables de prime abord pour aboutir à une espèce de post-punk mutante aux atours gothiques, entre agressions noise et envolées plus sombres et lyriques (ouais rien que ça). Encore une fois ils reviennent dans la discrétion qui les caractérise, ils reviennent et puis ils s’en vont d’ailleurs, puisque le groupe a jeté l’éponge en début d’année, juste après l’enregistrement [...]

IAMX – Volatile Times

Chris Corner a un sacré talent quand même. Ce type a une voix épatante qu’il met au service de compositions scotchantes, mariant parfaitement un côté électro prégnant, avec la fluidité et l’efficacité de la pop, en ajoutant aussi une touche rock et un côté sombre qui le pousse à parler de sa musique comme de dark glam, un peu à la manière d’un Depeche Mode (mais heureusement en beaucoup mieux que ce que DM est aujourd’hui capable de proposer).
Le précédent opus Kingdom of Welcome Addiction, avait enfin réussi à nous faire oublier le split de Sneaker Pimps, avec [...]

Aucan – Black Rainbow

Ce nouvel album des italiens d’Aucan risque de faire parler de lui dans les milieux indé, et notamment auprès de ceux que les précédentes oeuvres du groupe avaient marqués… D’abord (on l’espère) parce qu’il est très bon, ce que l’on détaillera ci-après, mais aussi probablement parce qu’il s’inscrit dans un changement de ton notable par rapport notamment à l’EP DNA sorti l’an passé déjà sur le très bon label Africantape, qui marquait déjà lui-même la rupture avec le premier album du groupe.
Voilà donc un groupe qui cherche à ne pas faire dans la redite, ce qu’on sera bien [...]

Igorrr – Nostril

Belle petite découverte de dernière ligne droite en 2010… Cet album est un petit ovni que l’on doit à Gautier Serre, l’un des deux trublions de la paire Whourkr, activistes bruitistes français reconnus. Si ces derniers ne font déjà pas dans l’easy-listening et dans la facilité, Igorrr ne cherche pas non plus à rendre facile l’immersion dans cette étrange oeuvre, qu’on peut lire comme étant qualifiée de « baroquecore ».
En fait les bases de la musique d’Igorrr se situent dans le breakcore, ce genre de musique électronique qui mélange différents genres comme la jungle, rave, techno et que sais-je encore. [...]

Access To Arasaka – Void();

La ligne électrique frissonne, y aurait il de la friture dans l’écouteur ?
Secoué par le drill épileptique et ses breaks, l’électronique assemblage d’Access to Araska revient nous taquiner les esgourdes avec un nouveau signal lâché dans l’hyperespace en cette année 2010.
Le calme de l’apesanteur feint un discours aliéné sur la gravité, les micro pulsations engendrent des séquences de code perdues dans l’infini du noir de la matière qui absorbe la lumière et la distribue
selon ses lois chaotiques, mais tellement bien organisées, leurs interactions génèrent une activité élégante quand on l’observe avec l’esprit…
Avec Void();, les champs [...]

De/Vision – Popgefahr

Honte à vous ! Oui, honte à vous, si vous n’avez jamais entendu parler de De/Vision ! Honte à vous si vous avez l’intégrale de Depeche Mode et que vous n’avez jamais prêté la moindre attention à ces Allemands !
Ah merde tiens, ça me dégoûte ! J’ai même pas envie de la continuer cette chronique !

(vazy fait pas chier lui, finis c’que t’as commencé, enculé !)

Hum, bon ok, votre enthousiasme communicatif me réconcilie avec mes congénères ignorants, je continue.
Une rapide bio ? Après une courte période à 4, le groupe est un trio [...]

Jaga Jazzist – One-Armed Bandit

Séduit par trois fois, notamment à l’occasion d’une collaboration d’anthologie entre les cuivres du dixtuor norvégien et leurs frères d’armes de Motorpsyhcho (In The Fishtank 10 sur le label Konkurrent que je vous conseille urgemment de vous procurer), j’avais été très déçu par What We Must le dernier Jaga Jazzist en date, fusion a minima de leurs racines jazz et électroniques à un post-rock alors déjà expurgé de toute sa substance originelle. Mais c’est moins son appétence pour un style que les clones successifs de Mogwai auront réussi à tuer en moins de temps qu’il n’en faut pour écouter [...]

Brendan Perry – Ark

Brendan Perry, pour celles et ceux qui l’ignorent, n’est autre que 50% du mythique groupe heavenly Dead Can Dance. Selon la préférence de certains pour sa voix aux dépens de celle de son pendant féminin (Lisa Gerrard), ce pourcentage peut même grimper et approcher les 75%.
Depuis la séparation des deux acolytes, Brendan s’est fait beaucoup plus discret que sa complice qui a sorti moult albums solos, plus ou moins intéressants (plutôt moins que plus du point de vue tout personnel du chroniqueur), offrant simplement un sympathique Eye of the Hunter en 1999. Sympathique mais pas génial contrairement à [...]

Prodigy – Fat of the Land

Nous sommes en 1997 et un énorme buzz commence à se bâtir sur le groupe The Prodigy. Celui-ci n’en est pas à son coup d’essai et a déjà sorti 2 albums remarqués qui ont offert quelques brûlots dont les pistes de dance se rappellent encore.
Mais cette fois, la musique du groupe anglais bâti autour de son leader, le dj Liam Howlett, va prendre une nouvelle ampleur. Le nouvel album The Fat of the Land est en effet introduit par deux singles énormes qui sortent en avance de phase en début d’année et qui vont engendrer un effet d’attente [...]