autres

Ætheria Conscientia – The Blossoming

Trois ans après l’épopée spatiotemporelle qu’était Corrupted Pillars Of Vanity, c’est non sans excitation que l’on retrouve les nantais d’Ætheria Conscientia. Le groupe a été quelque peu remanié entretemps, le batteur Paul Breheret (qui s’occupe par ailleurs du label Frozen Records) chante désormais, et c’est Valentin Henault qui s’occupe de la batterie. Un mouvement de line-up qui n’a pas entaché les envies créatives du groupe, bien au contraire, puisque les cinq gaillards ne se posent jamais de limite d’inspirations.

Ecr.Linf – Belluaires

« Ecrasez l’Infâme », cette fameuse citation de Voltaire avec laquelle le philosophe se fendait d’une critique véhémente de la religion, a inspiré cette jeune formation, au point d’en faire son nom (certes tronqué). Enfin une « jeune » formation tout de même très expérimentée puisque l’on retrouve chez Ecr.Linf d’anciens et actuels membres de divers groupes de renom tels que Svart Crown, No Return, Demande A La Poussière, Hyrgal, Ophe et Jarell, une multiplicité d’horizons qui font de ce Belluaires une œuvre à l’impressionnante densité.

Bull Of Apis Bull Of Bronze – The Fractal Ouroboros

Chaque année c’est le même constat. Que ce soit Spotify et son fameux (ou contesté) « wrapped » ou les multiples webzines spécialisés, nombreux ont déjà leurs bilans prêts dès la fin novembre, faisant passer à la trappe tous les albums sortant au mois de décembre. Avec sa sortie au 21 décembre, The Fractal Ouroboros, second album des ricains Bull Of Apis Bull Of Bronze, sera malheureusement absent de nombreux tops de fin d’année… mais pas du mien (stay tuned !).

Mini-chroniques de fin d’année version 2023 (volume 1)

On n’y coupera pas non plus cette année, plaignons-nous de ce temps qui passe trop vite et de son manque criant pour écrire sur toutes les sorties… 2023 est donc passé (ou presque) et alors que vous vous trouvez sûrement en pleine digestion de la dinde ou des chocolats offerts par tonton Jean-Claude, voici une première sélection d’albums dont on a pas parlé à leur sortie mais qu’on a pas oubliés pour autant ! Bon rattrapage (ou bonnes découvertes) ! On revient très vite pour le volume 2 !
Heavenward – Pyrophonics (Fever Ltd.) shoegaze/dreampop/grunge

Monté par l’ancien [...]

Racetraitor – Creation And The Timeless Order Of Things

Quasiment annoncé en même temps que la reformation surprise de The Hope Conspiracy (avec un EP dont je vous parlerai très bientôt !), voici le retour sans annonce préalable de Racetraitor avec un nouveau long-format, trois ans après leur split en compagnie de Closet Witch, Neckbeard Deathcamp et Haggathorn. Le légendaire groupe de Chicago (formé en 1996 !) contenant notamment le batteur de Fall Out Boy, Andy Hurley (qui officie aussi dans Sect, plus street cred), n’a rien perdu de ses convictions, ni de sa colère personnifiée par l’éruption volcanique de sa jolie cover…
Comme entrevu sur leur split, [...]

Fawn Limbs & Nadja – Vestigial Spectra

Quand les leaders actuels de la scène avant-garde math/grind décident de s’allier celui de la scène drone-doom européenne, autant dire que ça va vrombir dans les boites crâniennes ! En effet, le groupe américano-finlandais Fawn Limbs avait envie d’ajouter encore plus de poids à ses déflagrations en invitant le prolifique projet allemand Nadja, sachant triturer les ondes pour en faire des nappes aussi irritantes qu’hypnotiques. Une collaboration qui annonce beaucoup de bruit(s) !

Zahn – Adria

Projet allemand monté autour de membres ou ex-membres de The Ocean Collective, Einstürzende Neubauten ou encore HEADS. (pas des débutants donc !), Zahn est un groupe ayant souhaité pour son nouvel album mettre en musique les vacances d’été d’un européen moyen. Alors certes, vous me direz que le timing choisi est vraiment mauvais vu qu’on vise désormais les vacances de Noël, mais rien ne vous empêchera de ressortir cet Adria à ce moment-là pour vérifier si l’effet recherché est bien là (mais pas d’inquiétude, on est très loin de la « Soka Dance » ou de « la Macarena » !).

Akersborg – Feelantropicoco

Dans le genre découverte inattendue pouvant bouleverser les tops de l’année, j’ai nommé Akersborg ! Formation norvégienne sortant là son premier album, ce groupe sorti de nulle part donne l’impression de vouloir venir concurrencer The Armed dans leur mixture de punk mathy hardcore noisy-furibard mélangé à de l’ultrapop (hé mais au fait, il parait que ces derniers ont récemment livré un nouvel album ? Non je ne crois pas non). En tout cas, rares aujourd’hui sont les groupes capable de créer une telle excitation après un premier album.

Nyos – Waterfall Cave Fantasy, Forever!

Après leur très bon Celebration marquant leur arrivée chez Pelagic Records, Nyos n’aura pas chômé et s’en revient à peine plus d’un an plus tard armé d’un nouvel album. Waterfall Cave Fantasy, Forever! permet au duo britannico-finlandais de poursuivre sa mixture toujours aussi singulière de math-rock/noise/free jazz expérimental.

Volkor X – The Loop

Projet solo d’un étrange gaillard affublé d’un masque évoquant un Predator version SM, Volkor X navigue discrètement à bord de son vaisseau intergalactique depuis déjà quelques années, ayant signé les albums This Means War (2016) puis This Is Our Planet Now (2020) avant celui-ci (ce dernier fait en réalité office de préquel). Ayant démarré comme un projet post-rock agrémenté de passages électroniques, le mystérieux personnage a peu à peu densifié ces derniers et même intégré des éléments synthwave à sa tambouille, renforçant la facette spatiale de son univers. Un parti pris encore plus approfondi sur The Loop.