black metal

Voreus – The Proclamation

Si vous êtes en manque d’ultra violence bien basse du front, Sentient Ruin pense bien à vous en publiant à tour de bras des albums plus monstrueux les uns que les autres. Un monstre qui vous fixe d’ailleurs sur la cover de The Proclamation (sorti une première fois en autoprod il y a tout pile deux ans), premier album de ce gang allemand anonyme (pas tant que ça en réalité puisque composé de membres de Funeral Procession, Fiat Nox et Cult Of Extinction).
En un peu plus de vingt-trois minutes, c’est torché ! Voreus déverse sans sommation un black/death/war [...]

Wyrmwoods – Gamma

Projet solo d’un certain Nuurag-Vaarn, entité mystérieuse basée à Oulu (Finlande), Wyrmwoods fait du black metal plutôt avant-gardiste depuis quelques années, ayant déjà sorti deux albums (Earth Made Flesh en 2017 et Spirit & Teeth l’an dernier) avant ce Gamma. L’univers déployé par le finlandais est assez unique, possédant l’esthétique sonore des années 90’s ainsi qu’une écriture plutôt singulière.

Mitochondrial Sun – Sju Pulsarer

Lassé par les incessantes tournées de Dark Tranquility (les quoi ???), Niklas Sundin a quitté le fameux groupe de mélodeath il y a quelques mois déjà. Un départ qui a permis au guitariste de se consacrer pleinement à son projet Mitochondrial Sun, où il officie seul aux commandes de son vaisseau (spatial). Apparemment très inspiré, le suédois a déjà sorti un premier album éponyme en février dernier (qui n’avait rien de metal mais plus ambient) et en donne déjà une suite avec ce Sju Pulsarer.

End Of Mankind – Antérieur à la Lumière

Voilà un groupe au nom particulièrement en phase avec la teneur des actualités internationales du moment: End Of Mankind, c’est qu’on a souvent envie de valider l’idée ces temps-ci ! Les parisiens -découverts pour ma part l’an dernier avec leur très bon premier opus Faciem Diaboli – ont décidé de ne pas perdre de temps et de déjà sortir le second (avec même entre les deux un album Live in Paris, sorti en septembre dernier). Antérieur à la Lumière naît dans un contexte assez particulier, le quintet étant retourné en studio plus tôt que prévu, suite à l’annulation d’une [...]

Griffon – ὸ θεός ὸ βασιλεύς (O Theos O Basileus)

Avec en son sein des membres officiant dans Moonreich, Neptrecus, Grind-O-Matic ou encore de Pensées Nocturnes, Griffon n’est pas un groupe de jeunes premiers. Pourtant ce O Theos O Basileus est ma première rencontre avec ce groupe parisien fondé en 2012. Déjà auteur de plusieurs albums (Har Hakarmel – 2016, un split avec Darkenhöld l’an dernier et un titre collaboratif avec Wyrms sorti il y a quelques mois), le quintet explore un black metal aux thématiques empreintes de spiritualité sur fond de temps anciens (focalisés notamment sur la Grèce antique et autres inspirations médiévales).

Prison of Mirrors – De Ritualibus et Sacrificiis ad Serviendum Abysso

Vous n’êtes pas sans savoir que ces dernières années l’Islande est devenue une vraie place forte pour ce qui est du black metal, et je dirais même qu’ils ont repris le flambeau de leurs compères nordiques norvégiens. Oration fait partie de ces labels locaux signant d’excellentes sorties traversant rapidement les frontières telle que Almyrkvi , Zhrine ou encore Rebirth of Nefast. Il m’arrive donc de temps à autre d’aller checker leurs différentes sorties. La dernière en date fut donc le premier LP de Prison Of Mirrors.

In Cauda Venenum – G.O.H.E.

Quelques semaines après sa participation au dernier album de Crépuscule d’Hiver, le batteur lyonnais N.K.L.S. fait son retour avec son projet In Cauda Venenum (dans lequel accompagne un certain Ictus, officiant au chant, à la guitare et à la basse). Officiant ensemble depuis déjà dix ans, le duo a sorti un premier album éponyme en 2015 puis un split à trois têtes l’année suivante en compagnie de Spectrale (ayant un nouvel album à venir, on parlera d’eux bientôt) et Heir, split sur lequel on pouvait entendre leur réinterprétation du thème de Laura Palmer (Twin Peaks). Sur ce G.O.H.E, le [...]

MSW – Obliviosus

MSW est le nouveau projet du mystérieux bonhomme au pseudo aux mêmes trois lettres, une similarité signifiant bien que ce projet est son plus personnel. Si dans Hell il apprécie installer malaise et agonie, cet Obliviosus s’inscrit davantage du côté de MSW Cloud, autre projet où il fait entendre sa facette la plus sensible principalement à base de piano minimaliste. Ou bien non, on est en réalité ici plus ou moins entre les deux, la fragilité côtoyant quelques accès rageurs.

Evaporated Sores – Ulcerous Dimensions

Pour qui est au fait de l’underground US, le nom de Jared Moran doit peut-être parler à certains. Le gaillard est en effet aux commandes de très très nombreux projets (cherchez-le donc sur Metal Archives) qui vont du doom/sludge au grindcore en passant par du black metal plus ou moins expérimental. Sur Evaporated Sores, c’est du côté du death/doom que l’on va, bien entendu agrémenté de touches noisy/industrielles afin de transformer l’écoute d’Ulcerous Dimensions en bordel presque inaudible.

Enslaved – Utgard

15ème album au compteur pour les vétérans norvégiens d’Enslaved avec la sortie cette année d’Utgard, habillé malheureusement par une pochette assez quelconque et passablement clichesque. En même temps on sait bien que les pochettes des albums du groupe sont souvent moches, cela fait donc bien longtemps qu’on ne se fie pas à ça pour essayer d’anticiper la teneur qualitative de leurs opus. Et en l’occurrence on fait bien car après deux albums que j’ai personnellement trouvé assez moyens, je retrouve ici un Enslaved en pleine forme, même s’il m’a fallu quelques écoutes pour arriver à cette conclusion.
Pas que [...]