#2021

Bleed – Somebody’s Closer

Fin des 90’s, début des années 2000, explosion du néo metal et autres variantes du rock « dur » (aussi appelé alternatif), lecture assidue de Rock Sound (parce qu’on a pas encore l’adsl), ça vous rappelle quelque chose ? Si vous vous reconnaissez là, Bleed apparaît comme l’une des nouvelles sensations qui n’aurait pas dépareillé à l’époque en tête de gondole du magazine de Thomas VDB (oui, il était rédac chef à l’époque). *Soupir nostalgique*

Teeth – Finite

Parmi les injustement oubliés de fin 2021, voici Finite, seconde sortie de Teeth qui avait signé un énormissime The Curse Of Entropy un an plus tôt. Pour cette (plus si) nouvelle offrande, le groupe californien a choisi le format EP sans pour autant délaisser ses envies de densité chaotique qui lui sont si chères.

Ernte – Geist und Hexerei

Vu les écarts de températures selon où vous vous trouvez quand vous lisez ces lignes, vous l’aurez peut-être pas tout à fait remarqué mais l’hiver est bel et bien là. Et rien de tel qu’un bon album de trve black metal pour se mettre en mode « balade forestière dans le blizzard ». Ernte est suisse et le revendique avec son étiquette autoproclamée « trve hellvetic black metal ».

No Bragging Rights – S/T

Ayant eu le vent en poupe il y a quelques années, notamment suite à la sortie de The Consequence Of Dreams en 2009 (qui au passage est la toute première sortie de Pure Noise Records), on a plus eu de news du groupe mené par Mike Perez (seul membre fondateur restant) depuis 2014. Une petite refonte interne plus tard (le bassiste et un guitariste sont partis) et revoilà le groupe de Riverside de retour avec ce nouvel EP sous le bras.

Invultation – Unconquerable Death

Envie de vous faire malmener par un gentil petit album de death/war metal ? J’ai ce qu’il vous faut avec cet Unconquerable Death, second album (après Wolfstrap – 2020) du one-man band Invultation. Mené par un certain Andrew Lampe, celui-ci se tient pourtant dans l’obscurité pour ses nombreux projets, qu’ils soient dans le doom/death (Longbarrow), le black metal atmosphérique (Echushkya) ou le death façon Incantation (The Wakedead Gathering, son projet le plus prolifique).

Diabolisches Werk – Beast

Projet monté par des membres de Dysangelium et Endstille (entre autres), soient de respectables groupes germains actifs depuis pas mal d’années, Diabolisches Werk a été monté (comme tant d’autres) durant la pandémie de 2020. Ayant envie de changer de registre, le jeune groupe de vétérans a décidé de s’orienter vers un death metal incisif bercé par les rythmiques du thrash.
Pissmark, Smellhammer (jolis noms fleuris !) et leurs amis balancent donc sur Beast vingt-quatre minutes aussi brutes que sales, « The Excremist » a son titre parlant pour lui-même tandis qu’on va musicalement dans du thrash plutôt traditionnel mené par la [...]

Atolah – Post, Cross And Yoke

Seconde vie pour Atolah, groupe né en Australie en 2007, auteur de deux EP en 2009 (Relics) et 2012 (Post, Cross And Yoke, déjà !) mais s’étant mis en pause à peine un an plus tard. Le groupe s’est relancé en 2021 sous l’impulsion d’un français expatrié (nommé Pierre-François, bassiste de son état et seul membre fondateur restant) rejoint par un nouveau batteur et un guitariste. Et rien de tel pour se remettre en route qu’un réenregistrement de leur deux EP sur un seul support.
En attendant d’entendre du son du jeune trio ainsi modifié, ce double-EP permet de [...]

156/Silence – Don’t Hold Your Breath

Passé un peu inaperçu fin 2021, Don’t Hold Your Breath prend la suite de l’excellent Irrational Pull, album de 2020 ayant permis à 156/Silence de se faire connaître (et de signer chez SharpTone Records, label de Dying Wish, Don Broco ou encore Holding Absence, qui a d’ailleurs réédité cet album au format deluxe). Ce nouvel EP reprend donc ces éléments entre hardcore, metal, chaos et même néo metal, nous mélangeant tout ça à sa guise pour pondre quatre nouvelles compos destructrices et acérées.

Bilan 2021 – Krakoukass

Au revoir 2021 et bienvenue à 2022! Une année 2021 qu’on ne regrettera pas sur le plan général, mais qui nous aura en revanche apporté encore un paquet de musique de qualité. Nous voici donc déjà à cette période chérie où les tops annuels fleurissent et comme à chaque fois je me retrouve bien emmerdé pour essayer de hiérarchiser mes nombreux coups de cœur de l’année. C’est déjà cette difficulté qui m’avait conduit à ne jamais publier mon Bilan 2020, submergé que j’étais par les albums ayant de loin ou de près marqué mon année et ayant l’impression d’être [...]

Sea Fever – Folding Lines

Projet monté par le duo de vocalistes Iwan Gronow (Haven) et Beth Cassidy (Section 25), Sea Fever aurait pu être un groupe de pop rock (à tendance synthético-futuriste) lambda auquel on n’aurait pas vraiment prêté attention. Mais quelques arguments de poids complètent le line-up: le batteur Elliot Barlow (Shadowparty, groupe composés de membres de Devo et New Order) puis Tom Chapman (basse) et Phil Cunningham (guitare), tous deux provenant de New Order, autant dire que le line-up de Sea Fever en impose pas mal et incite à être écouté !