#Season of Mist

Hell Militia – Jacob’s Ladder

Nos compatriotes avaient déjà frappé fort avec Last Station on the Road to Death (même la reprise de GG Allin était réussie!) mais là Jacob’s Ladder porte leur musique encore une coudée au dessus.
Dès le premier morceau (éponyme), on se rend bien compte que l’échelle si magnifiquement dépeinte sur la pochette n’est pas près d’emmener notre bon vieux Jacob aux portes de la maison de Dieu, l’album suit plutôt Jonas (qui donne son nom au deuxième morceau) et ne manque pas d’échapper à la parole du Sauveur. Comme vous l’aurez compris, on reste dans la thématique biblique si [...]

Klone – The Dreamer’s Hideaway

Bon là c’est du lourd on arrête de rigoler. Pas simple cette chronique. On parle vraiment là d’un groupe chouchou pour plusieurs chroniqueurs d’Eklektik, un groupe qu’on suit depuis ses débuts discographiques qui coïncident d’ailleurs quasiment avec ceux d’Eklektik. Et depuis 2003-2004, Klone n’a pas déçu. Pas une seule fois, en 4 sorties. Et nous comme des cons, on s’est habitué. Habitué à ce que chaque album que sort le groupe soit exceptionnel et s’affiche en toute simplicité comme un des albums de l’année.
Alors certes, The Eye of the Needle (qu’on n’a d’ailleurs pas vraiment chroniqué tiens) sorti l’an dernier [...]

Necroblaspheme – XXVI – The Deeper, The Better

Toujours animés du désir de se détacher des poncifs du genre (le death metôl), les bouchers de Necroblaspheme remettent le couvert après un Destination Nulle Part salué à sa sortie en 2009. D’entrée de jeu la pochette intrigue à nouveau par sa singularité, cette esthétique étrange dont on ne sait pas d’abord dire si elle plaît ou déplaît. En tout cas elle intrigue et ça c’est indéniablement une bonne chose. Difficile d’imaginer à la simple vue de cette illustration qu’on va avoir affaire à une grosse ogive de brutal death.
Le groupe s’est séparé de son label Agonia Records, [...]

Ghost Brigade – Until fear no longer defines us

Ghost Brigade et moi, c’est l’histoire d’un rendez vous raté. Leur premier album, Guided by fire, ne m’avait pas plus emballé que ça, ancré dans des influences trop évidentes et grossières. Du coup, je dois avouer que je suis complètement passé à coté de ce premier effort. J’ai également zappé leur deuxième album (à tel point que je ne savais même pas qu’ils en avaient sorti un).
Il se pourrait bien que Until fear no longer defines us me réconcilie avec le groupe. C’est en fouillant dans les bacs de mon disquaire préféré, attiré par l’artwork magnifique, que suis [...]

Elitist – Fear Is A Handful Of Dust

Resté au bon souvenir de leur premier EP éponyme sorti en 2009 (chroniqué en ces pages), c’est avec une certaine excitation que j’attendais le premier véritable album de ces élitistes originaires de Portland, présentés alors tels les dignes successeurs de Cursed et Gaza.
Et là surprise ! Même s’ils restent attachés à leurs racines hardcore, c’est vers le black et surtout le death metal old school que s’est tourné Elitist aujourd’hui sur ce Fear is a Handful Of Dust. Certainement dopé aux premiers Morbid Angel et Entombed, le groupe ajoute à sa recette, déjà fortement oppressante, une bonne louche [...]

Fair to Midland – Arrows & Anchors

Quatrième album (en comptant un EP) des texans de Fair to Midland, et si le monde tournait rond voilà typiquement un album qui cartonnerait et serait radio-diffusé massivement. Mais bon, le monde est ce qu’il est, et voilà encore un joyau qui restera probablement condamné à la confidentialité. Il ne tient qu’à vous de ne pas passer à côté en tout cas!
Découverts il y a plusieurs années par Serj Tankian de System of a Down, qui les a signés sur son label et les a fait tourner en sa compagnie, ces faux cul-terreux se sont tout de même [...]

Morbid Angel – Illud Divinum Insanus

Morbid Angel, pour son retour, a décidé de mettre ses couilles sur la table. Par pure provocation, il a déballé ses attributs velus, et a attendu de voir les réactions en riant grassement. Au risque de se les faire écraser à coup de masse, cela étant dit. M’est d’avis que pour l’instant l’ange morbide a les boules façon marmelade tellement Illud Divinum Insanus s’est fait descendre dans les médias spécialisés depuis sa sortie. M’est d’avis aussi qu’il doit aimer avoir mal le salopard.
Autant vous le dire tout de suite, je ne vais pas faire partie de ceux qui vont [...]

Atheist – Jupiter

Ca ne nous rajeunit pas, mais si on y regarde de plus près, Elements, est sorti il y a 17 ans. Waouh, ça fout une claque tout de même. Ultime album (à l’époque) d’une discographie courte, mais très appréciée et respectée, le groupe avait sorti, en 1989 et 1991, ce que beaucoup estiment être des références dans le genre thrash/death technique,  les excellents Piece of time et Unquestionable Presence. Elements a été plus diversement apprécié à cause d’expérimentations assez osées. Cela reste cependant un très bon album. Il est même considéré par certains comme leur meilleur offrande.
En 2006, le [...]

The Dillinger Escape Plan – Option Paralysis

Quand Dillinger Escape Plan promet un disque plus thrash, Dillinger tient promesse et propose un disque plus thrash. Ire works n’était pas des plus hardcore, cela relève tout de même d’un changement de fusil d’épaule assez radical. Le groove de Gil Sharone, parti rejoindre son frère dans Stolen Babies, groupe qu’il n’avait pas quitté de toute façon, est remplacé par la frappe énergique, rapide, et donc moins légère et subtile, de Billy Rymer.
C’est d’autant plus visible en concert quand le groupe reprend des morceaux de l’album avec Sharone et que les parties rock n’roll sonnent plates. Ire work [...]

Watain – Lawless Darkness

Lard ou cochon ? On hésite face au comportement et à l’attitude jusqu’au boutistes des suédois de Watain. S’autoproclamant sauveurs du black métal, genre corrompu par des hordes de faux groupes qui ne vénèrent pas réellement Satan (les coquins!), on peut dire qu’ils se donnent bien du mal pour convaincre le public de leur sincérité et foi dans le locataire du sous-sol. Outre un mode de vie très roots (plusieurs interviews font état d’un logement en commun des membres du groupe dans des conditions d’hygiène assez douteuses, ou minimalistes dira-t-on), il y a aussi le jeu de scène agrémenté [...]