#Warner

Red Hot Chili Peppers – Stadium Arcadium

Je ne suis pas à proprement parler un vieux de la vieille parmi les fans des Red Hot Chili Peppers. Je ne connais que très peu la période pré-Blood Sugar Sex Magic, et j’avoue avoir succombé aux mélodies des californiens plutôt avec One Hot Minute ou Californication. Ca présente au moins un avantage, celui de ne pas se dire que c’était mieux avant, que les Red Hot ne sont devenus qu’un groupe à hymnes, tout juste bons à remplir les stades et à nous offrir des ballades permettant aux pré-adolescents de pécho. Ayant toutefois été déçu par le précédent [...]

Jane’s Addiction – Ritual De Lo Habitual

Dans la série des vieux albums incontournables voici rien de moins qu’une référence du rock alternatif, un album , AnthologiK, à conserver et à chérir pour très longtemps encore.
Jane’s Addiction est un groupe culte et pourtant, avant sa reformation en 2003, le groupe n’avait sorti que 3 albums et ne justifiait que d’une carrière aussi éphémère que marquante.
Il est vrai que JA comptait (le groupe est à nouveau séparé aujourd’hui malheureusement) dans ses rangs deux futures figures du rock alternatif, Dave Navarro (qui tiendra le poste de guitariste chez les Red Hot Chili Peppers) et Perry Farrel [...]

Billy Corgan – The Future Embrace

L’ex-leader des défuntes « citrouilles éclatées », Billy Corgan, le despot, celui à qui il est arrivé d’enregistrer seul des albums de son groupe, sort enfin son album solo. Après l’extinction des Smashing Pumpkins et l’interlude Zwan, l’un des meilleur songwriter de sa génération ose, après toutes ces années, signer un disque de son seul nom. Il était temps!
Bien sur on retrouve sa voix inimitable, ses mélodies si particulières. Mais ce qui frappe c’est cette ambiance générale indéniablement 80’s. Comme beaucoup de groupes actuels, mister Corgan surferait-il sur cette vague 80? Il semblerait que oui, malgré lui. Comme tous les [...]

Funeral For A Friend – Hours

Funeral For A Friend se sont fait remarquer en 2002 avec 2 EP qui les posèrent directement comme le meilleur représentant anglais d’un style à l’époque 100% américain, l’emocore : rage du hardcore et riffs thrashy popisés, mais le tout en version plus mélodique et gentille, et pour le côté émotionnel, voix claire de jeunôt en mal d’affection.
Leur signature chez Warner fit craindre à beaucoup un changement de cap pour le premier album du groupe, Casually Dressed and Deep in Conversation. Au final, ils s’en sortirent honorablement avec beaucoup de titres des Eps réenregistrés et quelques nouveaux [...]

Funeral For A Friend – Casually Dressed and Deep in Conversation

Chroniquer le premier album de mes gallois préférés revêt pour moi une importance particulière. Tout d’abord , j’avoue que les deux premiers EP de Funeral For A Friend (surtout le magnifique « Between Order and Models ») constituent pour moi la quintessence du style emocore : vocaux hurlés déchirants où le batteur Ryan Richards donne l’impression de fondre en larmes, mélodies magnifiques où transparaît une fraîcheur devenue rare (celles de « Juno », hymne de la nouvelle génération d’emokids), riffs rageurs laissant transparaître l’influence du Heavy Metal à la Metallica/Iron Maiden (« The Art Of American Football »)…Difficile de ne pas succomber au charme.
Ce [...]