1349

Pas de commentaires      889

Avant de commencer pouvez vous nous présenter le groupe?


Seidemann: 1349 est un groupe de Black Métal Norvégien, formé en 1997. Nous avons sorti 3 albums, le dernier Hellfire vous arrivera le 24 Octobre.
Archaon: Nous sommes composés de 5 membreS: Archaon –Guitares, Frost Batterie, RavnVocaux, SeidemannBasse et Tjalve Guitare.

Comment definissez vous la musique de 1349?


A: Directe, brutale, et occasionnellement “Sophisticated black metal”. Pour faire court “Audible Hellfire”.

Etes vous satisfaits des retours que vous avez obtenus pour Liberation et Beyond the apocalypse?


A: Pour Liberation oui. Ceci dit je m’attendais à botter plus de culs avec Beyond que cela. Cet album est un travail de haute qualité, proche de Hellfire.
S: Nous faisons de la musique pour nous mêmes, par conséquent, ce que pensent les autres n’est pas notre problème. Tous nos albums semblent marcher sur la base “on aime ou on déteste”.

Combien de cds vend un groupe comme 1349?


S: On vendrait probablement plus si les gens arrêtaient de télécharger nos albums. PUTAIN DE VOLEURS!
A: On ne vend même pas assez pour se payer une tournée de bière pour fêter le nouvel album! Ahahaha !

Parlons maintenant de Hellfire. Comment décririez vous ce nouvel album? Comment s’intègre t’il dans la discographie du groupe?


S: Deux mots : “Audible Hellfire”. Cet album est le plus puissant que nous ayons sorti jusque là, et quand on voit les progrès que l’on a fait à chaque album, on ne peut qu’en être pleinement satisfaits. Chaque album a été un pas en avant dans la création des ténèbres que nous souhaitions. Et aujourd’hui nous en sommes plus prêts que jamais.
A: De loin notre meilleure production jusque là, Hellfire inclut des éléments différents par rapport à nos anciens albums. Mais il les suit parfaitement, et sonne très naturel si on considère que nous avons fait un pas de plus vers le top des meilleurs groupes de métal extrême, et l’élite du black métal.

Comment s’est passé l’enregistrement?


S: Douloureux. Mais le studio et les techniciens sont géniaux et savent comment nous voulons que notre musique sonne.
A: Nous commençons à avoir l’habitude de travailler au Studio (Studio Nyhagen) vu que nous l’avions utilisé pour nos deux précédents albums. Cette fois nous avons voulu expérimenter des nouvelles et différentes idées. Nous avons même terminé un morceau en studio “Sculptor of flesh”.

Parlez nous de vos influences dans le black métal et dans le métal en général.


A: Nous sommes fans de black métal, essentiellement le black du début des années 90 : Darkthrone, Mayhem, Burzum, etc… Ce sont des groupes que nous aimons tous écouter. Et bien sur Emperor et Satyricon.

Aujourd’hui le nombre de groupe de black scandinave ne cesse d’augmenter. Que pensez vous de cette nouvelle scène? Ecoutez vous des groupes de cette scène? Ne pensez vous pas que le black devienne de plus en plus à la mode.


S: Je me fous de ce que font les autres. Par contre j’ai des difficultés à imaginer le black devenir “à la mode”…
A: Je suis la scène de loin, tout du moins lorsque j’ai le temps, et je n’ai pas constaté de réelle explosion. Ceci dit, un album sorti récemment m’a réellement botté le cul: le premier album de Code. Mais je n’ai pas entendu de nouveaux groupes depuis un moment.

De plus en plus de groupes abandonnent les corpse paints. Au contraire 1349 les conserve. Pensez vous que c’est important? Qu’est ce que cela signifie pour vous?


S: Bien sûr que nous pensons que c’est important, tu ne nous verrais plus en porter si nous ne nous sentions pas proches de ça. Pour nous, les corpse paints font partie intégrante du show sur scène. C’est une partie du rituel, pour se préparer à jouer, invoquer et externaliser nos démons intimes, pour ainsi dire.

Je sais que vous démarrez une tournée cet automne pour promouvoir “Hellfire”, quels sont vos plans pour le futur?


S: Nous avons encore un album à faire avant que notre deal avec Candlelight arrive à son terme. Ce que le futur nous réserve, personne ne peut le dire, tu devras attendre.

Vivez vous de votre musique? Si non, que font les musiciens de 1349 pour gagner leur vie?


A: Nous travaillons tous dans la journée, sauf Frost qui bosse à temps partiel dans une station service. En ce qui me concerne je travaille dans un bureau de poste norvégien qui était bien. Maintenant j’aimerais bien que mon boss crève, sérieusement, et je le souhaite à chaque fois que je quitte le boulot le soir.
S: Je travaille dans un dépôt dentaire (???) norvégien, c’est un travail monotone, prise de tête mais je dois le faire pour financer ma vie et faire ce que je veux vraiment: de la musique.

Que pensez vous des mp3? Est ce pour 1349 un bon moyen de promotion ou au contraire cela dessert-il la musique et le groupe?


S: Les mp3 comme extraits sont un bon moyen de répandre notre musique, et nos idées. Mais les gens qui téléchargent les albums en intégralité volent l’argent des artistes, ce qui est, comme tu l’imagines, PUTAIN DE CHIANT.

Un dernier mot pour vos fans français?

S: MERDE (en français dans le texte !!). Rendez vous sur les routes!

Merci à Phil d’Innovative Promotion, à Candlelight et à Archaon et Seidemann pour le temps qu’ils m’ont accordé.

1349 tourne en France avec Gorgoroth en novembre :
1er Novembre – Tourcoing (Le Grand Mix)
2 novembre 2005 – Paris (La Locomotive)
10 Novembre – Montpellier (Le Rockstore)
11 Novembre – Lyon (TBA)

Up Next

Du meme groupe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.