Styles

Tuscoma – Discourse

Découvert en live lors de leur tournée européenne en compagnie de Chaviré (très bon screamo nantais), Tuscoma est un duo néo-zélandais qui m’avait alors fait forte impression. En effet, la puissance dégagée sur scène était alors impressionnante, notamment celle du batteur qui frappait si fort que les premiers rangs recevaient des morceaux de cymbales sur la tête (ça surprend !). Deux ans plus tard, les deux gaillards viennent donner une suite à leur prometteur début Arkhitecturenominus (2018) en redéfinissant à leur guise le post-black metal.

Expander – Neuropunk Boostergang

Trois ans après ses tonitruants débuts Endless Computer, le gang de « Neuropunks » du Texas (aka Expander) fait son retour ! Neuropunk Boostergang reprend tous les éléments qui avaient fait le succès de son premier album, soit une approche futuriste aux relents de Mad Max (leurs tenues n’étant pas piquées des vers) d’une mixture survoltée de punk et de thrash.

Napalm Death – Throes of Joy in the Jaws of Defeatism

Cela faisait bien longtemps que Napalm Death n’avait pas laissé passer autant de temps entre deux albums, puisque ce nouvel album déboule 5 ans après le précédent (l’excellent Apex Predator – Easy Meat). Le groupe avait néanmoins su occuper la scène et rester dans l’esprit de ses fans, avec la sortie en 2018 d’une énorme compilation de b-sides et autres morceaux figurant jusque-là sur des compilations ou des versions spéciales de leurs albums (Coded Smears and More Uncommon Slurs). Il nous a également régalé en début d’année 2020 en sortant un inédit en mode « single », le formidable « Logic Ravaged [...]

Rituals – Invicta

Jeune groupe australien formé en 2017, Rituals sort avec ce Invicta son second EP après Neoteric Commencements (2018). Officiant dans un death metal mélodique inspiré par la scène scandinave, le trio parvient à éviter les clichés du style en se concentrant sur des riffs puissants complétés par des vocaux bien gras.

Neige Morte – IIII

Basé entre Lyon et Göteborg, Neige Morte existe depuis déjà plus de dix ans et sort, comme l’annonce son titre, son quatrième album ici (plus un split avec The Austrasian Goat). Si le groupe a un peu changé au cours de son existence (l’ancien chanteur d’Overmars étant parti en 2015), le désormais trio n’en a pas délaissé ses expérimentations noisy au milieu de son black metal, le « bruit » a toujours fait partie de leur approche musicale mais il prend sur IIII une dimension ultra suffocante.

Year Of The Knife – Internal Incarceration

Alors que le dernier album d’End est à peine digéré, voici que leurs cousins de Year Of The Knife repointent le bout de son nez, bien décidés à maltraiter les oreilles et les cervicales de quiconque passe à leur portée. Le point commun entre ces deux groupes: le goût pour le pilonnage en règle au travers d’un hardcore/metal frontal et surpuissant.

The Ocean – Phanerozoic II : Mesozoic | Cenozoic

Deuxième volet de la période phanérozoïque après le premier album sorti en 2018, ce Phanerozoic II : Mesozoic | Cenozoic qui paraît aujourd’hui même sur Metal Blade, est déjà le 8ème album de The Ocean. Le groupe de Robin Staps est maintenant bien établi sur la scène metal mondiale et ses albums ne manquent d’ailleurs jamais de figurer parmi les meilleurs albums de l’année dans beaucoup de tops annuels. Pour ma part j’avoue ne pas avoir été emporté par le premier volet de 2018, loin d’être mauvais, mais qui s’est rarement retrouvé dans mes playlists. Et bien autant le [...]

Deathnoisefrequency – Horrid Dirge

Après Duma, voici un autre groupe venant d’une destination exotique vraiment pas réputée pour sa scène metal: l’Arabie Saoudite ! Là-bas aussi, une scène très discrète existe et Deathnoisefrequency débarque donc avec un nouvel EP sous le bras. Horrid Dirge apparaît comme une courte expérience (seulement deux titres) à la croisée des genres, immersive et cinématique.

Deadlight Sanctuary – Thaumaturgical Rites Of The Damned

Projet solo du leader de Goatkraft, black/death norvégien qui a sorti son premier album (Sulphurous Northern Bestiality) sur le prolifique Iron Bonehead Productions, Deadlight Sanctuary retrouve son label préféré (qui collabore pour le coup avec les gouleyants Sentient Ruin Laboratories) pour livrer son premier EP. Thaumaturgical Rites Of The Damned se distingue conséquemment du black/war metal, rapide et furieux de Goatkraft.

The Ghost Inside – S/T

L’album de la renaissance est enfin arrivé. Pour ceux qui n’auraient pas suivi, The Ghost Inside revient de très très loin. Il y a cinq ans, le groupe connaît en effet un tragique accident de bus pendant leur tournée US, les deux chauffeurs décèdent, le batteur Andrew Tkaczyk perd une jambe et se retrouve plongé dans le coma. Les traumatismes physiques et psychologiques sont nombreux, mais le groupe de Los Angeles va se souder d’autant plus et tirer une force de cet événement pour mieux revenir aujourd’hui avec cet album éponyme.