Styles

Homecoming – Those We Knew

Homecoming est un combo parisien formé en 2017, et Those We Knew est son deuxième album, après un premier album dont le nom ne laissait place à aucune imagination (LP01) et sur lequel mes oreilles ne s’étaient alors pas posées (pas de lien de cause à effet entre les deux éléments pour autant!).
Très vite en lançant l’écoute de l’album, on se rend compte que catégoriser le genre pratiqué par Homecoming sera un challenge. Probable qu’on voit par conséquent des comparaisons bien différentes fleurir sur le net au gré des chroniques à venir. Et sans même attendre de lire [...]

[Live-report] Cattle Decapitation/Signs Of The Swarm/200 Stab Wounds/Vomit Forth

Concert du 23 mars 2024 à la Meetfactory (Prague, République tchèque)
Longtemps considérés comme « frères ennemis » le deathcore et le death metal « traditionnel » parviennent enfin à apparaitre sur une même affiche sans que l’on parle d’intégrité bafouée ou de sacrilège. De ce côté, Cattle Decapitation parvient à fédérer des fans de ces deux camps, ayant délaissé avec les années son brutal death pour une version personnelle contenant pas mal de mélodies. Le second nom sur l’affiche Signs Of The Swarm paraît plus inattendu, le groupe (inconnu de mon côté malgré une carrière déjà importante) jouant du deathcore plutôt brutal. [...]

Dool – The Shape of Fluidity

Vindiou quelle claque!
J’avais déjà eu l’occasion il y a quelques années de cela, de vanter les mérites du groupe Dool et de son premier album Here Now, There Then. Parfois un peu trop atmosphérique à mon goût (le morceau titre un peu trop planant et long par exemple) et moins puissant, son successeur Summerland paru en 2020, m’a longtemps résisté, et il m’aura fallu plusieurs tentatives y compris encore récemment pour enfin arriver à en appréhender les contours et à l’apprécier, même s’il demeure à mon sens un album moins réussi et marquant que son prédécesseur (on y [...]

Sorcerer – Devotion

Valeur montante de la scène hardcore française, Sorcerer a su teaser son premier album avec ses deux singles accompagnés de variations autour du superbe artwork de Nicolas Di Vincenzo (qui joue chez Pencey Sloe, avec qui le groupe a partagé un surprenant split l’année dernière, ceci explique cela). Un chevalier venant de se prendre une raclée ? C’est bien ce qui nous attend sur ce Devotion!

The Ghost Inside – Searching For Solace

Après leur accident et la reconstruction ayant suivi (avec un album-catharsis en 2020 en guise de libération suite à leur difficile convalescence), The Ghost Inside revient de très loin. Quatre ans plus tard, le groupe fait son retour armé de ce Searching For Solace venant célébrer ses vingt ans d’existence dédiés a la cause du metalcore mélodique et émotionnel, avec une thématique générale encore essentiellement basée sur la reconstruction du groupe.

Cloven – Chance Encounter of Flesh and Nail

Obscur projet canadien enchaînant les sorties a une vitesse assez phénoménale (déja cinq depuis le début de l’année !), Chance Encounter of Flesh and Nail nous emmène cette fois du côté du black metal contrairement aux quatre autres albums qui varient volontiers au gré des envies des entités s’occupant des choses ici (la description sur le Bandcamp vous guidera).

Frail Body – Artificial Bouquet

2024, année cruciale pour la scène screamo ? Cela se pourrait bien ! Après l’énorme nouvel album d’Infant Island, les récentes découvertes Pettersson, Basque et Burial Etiquette, et en attendant le prochain Demersal prévu pour bientôt, Frail Body vient enfin livrer une suite à son somptueux A Brief Memoriam (2019). Artificial Bouquet interpelle d’abord par son visuel très coloré, sans surprise conçu par Jacob Bannon de Converge (vraiment pas son meilleur amha), contrastant diamétralement avec la sobriété de la photo en noir et blanc de l’album précédent. Mais si les atours épousent parfaitement les « habitudes Deathwish », Frail Body n’en [...]

Boundaries – Death Is Little More

Valeur montante de la scène metalcore US, Boundaries sort enfin le successeur de l’excellent Burying Brightness et vient pas mal surprendre leurs fans. Le groupe du Connecticut, jusqu’ici porteur d’un metalcore ouvert entre fracas beatdown et ouvertures du côté du néo metal, va ici changer drastiquement d’approche même si l’on fera parfois le lien avec leur passé discographique.

The Vision Bleak – Weird Tales

Peut-être est-ce du au retour en 2021 de son groupe principal Empyrium (retour durable? C’est ce que l’on verra), mais cela faisait quoi qu’il en soit un moment que nous n’avions plus de nouvelles de l’entité The Vision Bleak de Ulf Schwadorf, celle qui lui permet d’assouvir son penchant pour le métal gothique avec son camarade (et vocaliste du groupe) Allen B. Konstanz (de son vrai nom Tobias Schönemann).
Pour ma part, je dois admentte ne pas être bien sûr d’avoir écouté grand chose signé The Vision Bleak depuis le pourtant très bon Set Sail to Mystery. Attiré par [...]

W!zard – Not Good Enough

Déjà auteur d’un album éponyme paru en 2018 (enfin pas exactement éponyme puisqu’intitulé Wizard) puis d’un EP sorti en 2021 (Definitely Unfinished), le trio bordelais qui s’est taillé une petite réputation notamment en arpentant les planches (1ère partie des Wampas en 2020, de Birds in Row en 2021, ou encore Pogo Car Crash Control en 2022) revient avec un nouvel album intitulé Not Good Enough. Fausse modestie ou réalisme ? C’est ce que nous allons voir.
La fiche promo indique que W!zard pratique un mélange de noise rock, post punk et post-hardcore, sous influence de ténors comme Daughters, Idles [...]