Latest Content

Dååth – The Deceivers

Alors qu’on pensait les activités du groupe complètement terminées, Dååth s’est reformé l’an dernier afin de célébrer ses vingt ans d’existence. Toujours mené par le chanteur Sean Zatorsky (Sinsaenum, passé par Chimaira) et du guitariste Eyal Levi (ultime rescapé de la formation d’origine), le groupe d’Atlanta a connu une grosse revue d’effectifs en accueillant récemment quatre nouveaux membres: Krimh (SepticFlesh, live pour Devin Townsend entre autres) à la batterie, David Marvuglio (Lesser Glow) à la basse, Rafael Trujillo (Obsidious, ex-Obscura) à la guitare lead et enfin Jesse Zuretti (Binary Code) à la guitare et aux claviers. De nouveaux membres [...]

The Black Enderkid – Symptom Of Decline

L’adage « la valeur n’attend pas le nombre des années » s’adapte particulièrement bien à The Black Enderkid. En effet, ce projet a été démarré en 2020 en solo par un certain Gaétan Ponzio, celui-ci n’avait alors que quatorze ans. Quatre ans plus tard voici le premier album du projet, l’ado étant désormais (tout juste) adulte, accompagné par le guitariste Tom Abrigan (Sunbeam Overdrive, ACOD live), le bassiste Alexandre Giorgi (Darkall Slaves) et le batteur Guillaume Bex, soit une formation d’expérience.

In Flames – Foregone

Alors comme ça ce nouvel album des vétérans suédois d’In Flames, serait celui de la résurrection et du retour aux amours melodeath d’antan ? C’est en tout cas comme ça que le label essaye de nous le vendre depuis plusieurs mois et il faut bien reconnaître que le premier « single » paru (« State of Slow Decay »)  avait de quoi interroger jusqu’aux plus blasés. Difficile en effet de ne pas taper du pied et secouer la tête en entendant cette rythmique typiquement göteborgienne qui évoque At the Gates et nous cueille pratiquement dès le démarrage du titre. Très classique au demeurant [...]

Begat The Nephilim – II: The Grand Procession

Begat The Nephilim est un groupe du New Hampshire qui apprécie mélanger les genres pour faire sa tambouille. Ainsi dans leur marmite on trouve comme ingrédients: du metalcore, du black metal, du death metal, du metal symphonique et même des soupçons d’autres influences plus discrètes (comme du post-rock pendant « Threnody: Death Of Spring »). Un panel très large qui se déploie tout au long de ce II: The Grand Procession, second long-format annoncé comme un mélange de The Black Dahlia Murder et de Fleshgod Apocalypse.

Ghostheart Nebula – Ascension

Jeune formation milanaise ayant vu le jour il y a quatre ans, Ghostheart Nebula contient des membres de la scène locale (le bassiste d’Obsolete Theory par exemple), bien décidés à plomber l’ambiance mais à nous faire pleurer en même temps. Ascension nous entraine en effet dans un doom/death à tendance mélodico-atmosphérique, soit une sorte de lien entre funeral doom et mélodeath au son concocté par un certain Øystein G. Brun (Borknagar).

Burden of Life – The Makeshift Conqueror

Nous sommes à peine à la moitié de l’année 2020, et la liste des albums de qualité déjà en lice pour le podium de fin d’année ne fait que s’allonger… Et autant le dire tout de suite, ce n’est pas The Makeshift Conqueror qui va venir simplifier la tâche des mordus de listes de fin d’année…
Voilà en effet des aliens dont le seul objectif, outre de produire de la musique de grande qualité, semble être une fois de plus de faire tout ce qu’ils peuvent pour se rendre le plus inclassables possible… Et ils y parviennent brillamment, car [...]

Soilwork – Verkligheten

J’ai d’abord cru devoir ajouter cet album à mes oubliés de 2018, mais après vérification j’ai pu constater avec satisfaction que ce nouvel opus de Soilwork était en réalité sorti en tout début d’année 2019… Et si on en parle ici mes amis, c’est que je n’aurais honnêtement jamais pensé retrouver Soilwork à ce niveau un jour après toutes ces années où je ne me retrouvais plus dans la musique des suédois… Ils sont pourtant objectivement revenus depuis quelques albums à un niveau qualitativement beaucoup plus élevé que les sorties qui ont suivi Figure Number Five (2003), mais j’avoue que je m’étais [...]

Dead Shape Figure – Cacoëthes

En quinze ans d’existence, Dead Shape Figure a connu une ascension fulgurante avec une signature sur Season Of Mist pour leur premier album (The Grand Karoshi – 2008) avant de revenir sur un label plus modeste (Dynamic Arts Records) puis de carrément se taire pendant cinq longues années. Cinq années durant lesquelles les finlandais changeront quelques membres avant de revenir sur une nouvelle structure (Inverse Records) avec ce Cacoëthes, reprenant les choses où elles avaient été laissées…

God Syndrome – Controverse

Débarquant de Samara en Russie, God Syndrome est un groupe ayant forgé ses armes au son des classiques du metal comme Megadeth ou Sepultura (que le groupe a d’ailleurs repris). Des influences encore aujourd’hui perceptibles mais reléguées bien loin derrière les inspirations des différentes écoles du death metal qui nourrissent le son du quintet.

Dead Ficus – Rise Or Fall

Les amateurs l’auront remarqué, le melodeath à la scandinave ne fait plus franchement recette, le grand public lui ayant préféré le metalcore/deathcore (pour la plupart) depuis (et encore, cette tendance semble elle aussi en déclin… alala les modes…). Dead Ficus est un jeune groupe strasbourgeois qui apparaît aujourd’hui avec un premier album qui tend à un peu mélanger ces deux tendances, un album qui aurait très bien pu sortir il y a 15 ou 20 ans, au moment de l’effervescence autour de groupes tels que In Flames ou Soilwork.