Latest Content

For Your Health – In Spite Of

Après avoir parlé de Hazing Over (jeune groupe succédant à Shin Guard pour ceux qui n’avaient pas suivi) il y a quelques jours, prenons donc des nouvelles de son binôme lors du split Death Of Spring (2019), j’ai nommé For Your Health. Le groupe de Colombus, Ohio, débarque donc cette année avec un premier full-length, bien secoué comme à son habitude.

Infant Island – Sepulcher

Alors qu’il était en train de diffuser au compte-goutte les nouveaux titres de son Beneath (dispo le 15 mai), Infant Island a pris tout le monde par surprise en sortant un EP pas du tout annoncé: Sepulcher. Et ces quatre titres surprennent d’autant plus par leur optique beaucoup incisive par rapport à ce que le groupe de Fredericksburg (Virginie) nous avait montré jusqu’alors, le groupe y déployant une rage beaucoup plus frontale que sur leur superbe premier album.

Portrayal Of Guilt – Suffering Is A Gift

Inattendue claque de fin 2018, Let Pain Be Your Guide avait réjoui les fans de chaos et d’emoviolence avec cet étonnant savoir-faire en matière de mélange (équilibré) de brutalité et de mélodies abrasives. Portrayal Of Guilt reprend les choses où elles étaient et condense tout ça en à peine dix minutes sur ce nouvel EP, forcément plus féroce.

Barque – Pyre Builders

Un peu plus de deux ans après la très bonne découverte Coffin Cutters, les lillois de Barque se remettent à l’eau avec ce Pyre Builders, nouvel EP mettant une fois de plus à contribution de nombreux labels internationaux (ils sont cette fois au nombre de douze !). Leur mélange de hardcore à tendance dark, chaotique et très émotionnelle (tout ça à la fois) n’a pas foncièrement changé, pour notre plus grand bonheur !

For Your Health – Nosebleeds

For Your Health est un jeune groupe de Colombus, Ohio, monté il y a à peine un an. Repéré par le très sympathique label Middle-Man Records, essentiellement spécialisé dans le screamo (Coma Regalia, Infant Island ou encore Respire), on ne s’étonnera donc pas d’en trouver chez For Your Health, ces derniers y adjoignant tout de même une bonne dose de chaos à l’ancienne et même un peu de noise.

Portrayal Of Guilt – Let Pain Be Your Guide

Sortant de nombreux formats courts depuis l’an dernier (EP, démos et un split avec les excellents Street Sects), Portrayal Of Guilt passe enfin à l’étape supérieure avec ce Let Pain Be Your Guide, premier album d’une mixture de screamo et d’autres éléments sombres, le tout balancé avec une brutalité inouïe.

Lost Boys – Fun

Power trio provenant de Nuremberg, Lost Boys livre enfin une suite à son prometteur EP sans-titre de 2016. Avec sa cover digne de WordArt, Fun apparaît dans sa droite lignée, mélangeant des influences screamo/emo de diverses écoles afin d’arriver à créer leur propre sauce.

Ostraca – Last

Mine de rien, la Virginie a été le berceau de pas mal de groupes cultes de la scène emo (violence)-screamo, Pg.99 et Majority Rule (tous deux vont d’ailleurs exceptionnellement se réunir très prochainement pour quelques concerts US, je suis dans ma jalousie) entre autres, ayant marqué le style de leur empreinte. Très certainement influencé par ces deux illustres groupes, le jeune trio Ostraca se réapproprie donc leur mélange, entre urgence, tension et émotions, dans ce nouvel EP.
Last démarre par un « Waiting For The Crash » entre deux eaux, une déferlante de cris rageurs d’abord (quelque peu contrebalancés par un peu [...]

La Luna – Always Already

Les connaisseurs en screamo savent que le Canada n’est pas le pays le plus prolifique en groupes du genre mais qu’il en contient (ou en a contenu) quelques-uns vraiment excellents tels que I Spoke, Todos Caeran ou encore les plus réputés (Union Of) Uranus. Formé en 2009 du côté de Toronto sous le nom de Brain Fever, La Luna a ressorti en 2013 leur premier album sous leur nouveau nom, avant de sortir une cassette 2-titres l’an dernier puis ce Always Already, nouvel album non avare en émotions.

Ritual Mess – Vile Art

Trois mecs d’Orchid, deux d’Ampere. Avant même d’avoir écouté la moindre note du premier album de Ritual Mess, on sait déjà à quoi s’en tenir. Sans surprise, un nouveau groupe formé par des membres de deux cadors de leur style donne complètement dans la même tambouille: LE true screamo.