Red Sparowes + The Evpatoria Report – 13 mars 2006 – Nouveau Casino – Paris

4 Commentaires      1 224

Superbe affiche post machin 100% instrumental ce soir au Nouveau Casino.
La Suisse d’abord, représentée par The Evpatoria Report qui investit les lieux dès 20h30 dans une salle bien remplie. Le son est bon, sauf la basse qui est un peu trop en avant et qui a malheureusement tendance à écraser le reste des instruments. Forts d’un superbe album Golevka, l’une des sensations de l’année 2005, nos amis suisses francophones ont tout ce qu’il faut pour transporter et ravir l’auditoire. Ce sera le cas pendant 45 minutes environ, avec en entrée un « Prognoz » magnifique. Faisant le jeu de l’hypnotisation et de la prise de contrôle de l’auditoire par la répétition et la transe, The Evpatoria Report offre ce soir un show sobre (entendez par là sans effets particuliers) mis en exergue par un jeu de lumières très sombre (pas sympa pour les photos…) mais simple, ne faisant apparaître que ponctuellement quelques membres du groupe dont le clavier/violoniste situé en tête de scène. « Taijin Kyofusho » est excellente également, le public semble bien rentrer dans le trip et les têtes battent la mesure. La musique de The Evpatoria Report est belle, aérée, laissant les bases se poser, les rythmiques s’installer, avant de faire monter progressivement la sauce pour nous emmener fréquemment vers un final vertigineux et puissant.

Ca joue bien, on se prend bien au jeu, la seule chose que je trouverais à redire (outre l’absence de « Dipole Experiment » dans la set-list) est qu’un tel concert s’apprécierait d’autant mieux assis, tranquillement.

Ce sera finalement la conclusion de la soirée, ce constat pouvant allégrement s’appliquer tout autant à Red Sparowes, groupe constitué de membres d’Isis et de Neurosis qui investit la scène vers 21h45.

La bonne idée du groupe cependant, est de proposer judicieusement un film projeté en arrière-plan qui a le mérite de nous occuper les yeux à défaut d’avoir un chanteur et frontman à regarder gesticuler. On a ainsi droit à des images variées proposant du tout et du n’importe quoi, essentiellement des images datées en N&B, qui collent finalement assez bien au post-rock urbain de Red Sparowes. Mention bien au passage énervé avec les destructions d’immeubles impressionnantes en arrière-fond.

Côté musique la retranscription des morceaux de leur très bon album At The Soundless Dawn passe parfaitement l’épreuve de la scène. Le groupe nous gratifie également de quelques nouveaux titres qui laissent augurer du meilleur (dans la continuité du reste) pour le prochain album. Comme chez The Evpatoria Report le jeu de lumière est sobre, et d’autant plus atténué, que le film est là pour occuper le champ de vision. Le groupe ne communique que très peu avec le public, laissant parler la musique, cette musique si forte émotionnellement, un peu plus directe tout de même que celle du combo suisse qui ouvrait ce soir. Je rentre bien dans le show (je souligne encore que le film est une excellente idée) et ressens donc moins vite la lassitude et le regret de ne pouvoir m’asseoir, mais ceux-ci surviennent quand même quelques 20 minutes avant la fin et je me dis qu’une soirée 100% post-rock comme celle-là c’est bien, mais finalement un peu répétitif et fatiguant. D’ailleurs je sors de la salle épuisé, fourbu, avec une vraie envie d’aller me coucher, un peu trop bercé par la musique des deux groupes, un peu avares en guronzan.

Au final une bonne soirée, deux excellents groupes (la crème de la crème dans le genre) mais valait mieux ne pas être trop fatigué pour tenir le coup. La prochaine fois donnez moi un fauteuil et une bière et je suis au paradis…

krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 1019 articles sur Eklektik.

Up Next

Du meme groupe

4 Commentaires

  1. damien luce says:

    Trés bonne prestation de la part de nos pts suisses, j’ai moins accroché sur red sparowes, cela dit il manquait le claviériste de isis, alors je ne sais pas s’il est pris en ce moment avec isis en tournée ou alors s’il ne fait plus parti du groupe !!??

  2. Julian says:

    Effectivement, j’ai pu lire dans un interview qu’il n’avait plus vraiment le temps de s’investir dans Red Sparowes. Mes sources viennent de l’ITW des membres d’Isisi dans VS.
    Voilà !

  3. Devin says:

    Bah ça a pas changé grand chose à la prestation de RS ;)

    Concert génial à part ça.

  4. Devin says:

    Setlist TER :

    Prognoz
    Optimal Region Selector
    Taijin Kyosufho
    Nouveau titre

    Setlist RS (je crois) :
    Nouveau titre
    Alone and Unaware..
    Nouveau titre
    Buildings Began..
    Nouveau titre
    Our Happiest Days..
    Rappel :
    The Sixth Extinction..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *