Diabolisches Werk – Beast

Pas de commentaires      74
Style: death/thrashAnnee de sortie: 2021Label: Uprising! Records

Projet monté par des membres de Dysangelium et Endstille (entre autres), soient de respectables groupes germains actifs depuis pas mal d’années, Diabolisches Werk a été monté (comme tant d’autres) durant la pandémie de 2020. Ayant envie de changer de registre, le jeune groupe de vétérans a décidé de s’orienter vers un death metal incisif bercé par les rythmiques du thrash.

Pissmark, Smellhammer (jolis noms fleuris !) et leurs amis balancent donc sur Beast vingt-quatre minutes aussi brutes que sales, « The Excremist » a son titre parlant pour lui-même tandis qu’on va musicalement dans du thrash plutôt traditionnel mené par la voix bien arrachée de Knochenmark.

Alternant gros groove (l’efficace « The Sinkhole », ouverture très réussie), cavalcades ravageuses où le timbre vocal se fait parfois plus growlé (« Banner Of Doom », conclusion au summum de la violence comparé au reste de l’album) et quelques passages ralentis bien écrasants (tel le morceau-titre et son intro featuring un gros toutou enragé), Beast fait preuve en apparence d’un panel assez large mais sonne pourtant assez uniforme sur la longueur, tel un mix de Slayer et de Bolt Thrower laissé un peu macérer dans une crasse poisseuse.

Rugueux, brutal et un peu bas du front, Diabolisches Werk livre pour son premier essai un bon défouloir instantané.

  1. The Sinkhole
  2. The Excremist
  3. Beast
  4. Murderer
  5. False Flag
  6. Last Day Of The Saints
  7. Banner Of Doom

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.