Latest Content

Endless Forms Most Gruesome – S/T

En attendant le successeur de When A Shadow Is Forced Into The Light, dernier album en date de Swallow The Sun sorti l’an dernier, son batteur Juuso Raakitainen s’est lancé dans un nouveau projet dans lequel il tient tous les instruments. Seul souci, le gaillard n’a pas trop envie de chanter. Du coup il a trouvé quelqu’un qui a du temps en la personne de Manne Ikonen, apparemment sans activité depuis l’annonce du hiatus de Ghost Brigade. Et alors que leur alliance annonçait un mix de death et doom mélodique à tendance dépressive (comme leurs groupes respectifs), voilà qu’Endless [...]

Cryptonight – The Black Ritual

Cryptonight est un duo de Toronto annonçant jouer du « djoom », soit un mélange de djent et de doom. Comment est-ce possible ? Simplement en prenant une guitare huit (ou dix) cordes et en l’accordant très, mais alors trèèès bas pour jouer des rythmiques bien lentes et imposantes. Bref, plutôt que doom, on se retrouve plutôt avec un deathcore downtempo dont les riffs traînent douloureusement.
Le duo surnommé Jekyll et The Cryptilian (Jeremy Jackson Wells et Cassandra Xavier de leurs vrais noms) nous plonge dans un album à l’optique cauchemardesque inspirée de jeux vidéo (le groupe citant Bloodborne, Resident Evil, [...]

Monolithe – Okta Khora

Groupe bien connu de la sphère doom, Monolithe a déjà presque vingt ans au compteur et n’en a pas pour autant perdu sa flamme créatrice, la preuve avec ce Okta Khora qui n’est autre que son huitième album. Le chiffre huit qui est d’ailleurs l’élément central de ce nouvel opus: il y a huit titres, chacun dure 8 minutes 8 secondes ou bien 4 minutes 4 secondes (et même avec des variantes), et sa durée est de 48 minutes ! Outre l’aspect mathématique qui attire déjà l’intérêt, la thématique va encore plus loin puisqu’elle nous narre l’histoire d’une civilisation [...]

Barishi – Old Smoke

Il y a 4 ans, je tombais éperdument amoureux de Barishi, dont je découvrais simultanément les 3 sorties existantes à date (un EP et 2 albums). Je considère encore à ce jour ce groupe comme l’une de mes plus belles rencontres musicales. J’étais donc fort logiquement impatient de découvrir la suite de leurs aventures discographiques… Malheureusement j’étais passé à côté d’un événement important survenu fin 2017 soit un an après la sortie de l’énorme Blood from the Lion’s Mouth : le départ du chanteur Sasha Simms. Les photos promo de ce nouvel album m’ont par conséquent tout de suite [...]

Sweven – The Eternal Resonance

Si le nom de Sweven vous fait dresser l’oreille, vous faites peut-être partie comme moi de ceux qui ont été durablement marqués par l’écoute du monumental second album de Morbus Chron, justement intitulé… Sweven. Si c’est le cas, vous devez le savoir, ce deuxième album fut le dernier de Morbus Chron à l’issue duquel la funeste décision fut prise par le groupe de se séparer.
N’étant manifestement pas arrivé au bout de son approche très personnelle d’une forme très avant-gardiste de son mélange de death metal et de rock progressif, Robert Andersson (Robba), guitariste chanteur, tête pensante et compositeur [...]

Fange – Pudeur

Alors qu’on avait à peine digéré (non sans peine) l’excellent Punir, Fange est de retour avec Pudeur, nouvel album à l’artwork ne laissant pas indifférent comme on en a l’habitude avec ce quartet, pardon ce trio puisque le batteur est parti…et n’a pas été remplacé. Enfin si, il a été remplacé par une boite à rythme, ce qui affirme encore plus la volonté de Fange de s’aventurer dans des contrées industrielles tout en conservant ce (dé)goût pour le pilonnage et la crasse.

Wake – Devouring Ruin

Les canadiens de Wake (qu’on avait pu découvrir sur un split avec les grecs de Dephosphorus en 2012) officient depuis 10 ans maintenant dans un registre pour le moins extrême, partant d’une base grind, sur laquelle ils ont su progressivement développer d’autres types d’influences, entre black/death, ambiances lourdes et passages plus atmosphériques.
Un gros fourre-tout juste pour embêter (on s’en doute) les chroniqueurs cherchant à les rattacher à un genre bien précis. Mon camarade Beunz avait déjà été convaincu par le premier « album » (plutôt expéditif du reste, avec 8 titres pour 19 minutes) du groupe en 2016,  et les [...]

Black Royal – Firebride

Si vous êtes comme nous passés à côté de ce groupe jusqu’à présent, sachez que ces finlandais ont déjà sorti en 2018 un premier album intitulé Lightbringer. Leur deuxième album, Firebride, est fraîchement paru (pour la blague le jour de la Saint-Valentin) à nouveau chez Suicide Records, petit label suédois, et vu la qualité du bousin, il serait injuste qu’on n’en parle pas cette fois. Du coup on en parle, car ce Firebride fait d’ores et déjà partie à notre sens des grosses sensations de l’année 2020 qui démarre décidément très fort.
Sur une base death old-school, les finlandais [...]

Konvent – Puritan Masochism

La promo faite autour de Konvent avait un peu appuyé la chose mais en 2020, les groupes 100% féminins sont tout de même assez rares, surtout dans le monde du metal. Basé à Copenhage, Konvent débarque sans crier gare avec ce Puritan Masochism, premier album d’un death doom ultra pesant mais non dénué de dynamiques.

Schizophrenia – Voices

Anciennement nommé Hämmerhead, Schizophrenia est un quartet basé à Anvers dont Voices, leur premier EP (sous ce nom pris en 2016), vient présenter leur death/thrash en une petite vingtaine de minutes. Parfaitement en phase avec leurs dégaines (perfecto et cheveux longs de rigueur), la musique des belges est old school, mélangeant rythmiques thrash et brutalité du death.