Latest Content

Wanderer – Liberation From A Brutalist Existence

Habitué des EPs et splits (avec Anzio et Grim Light), Wanderer passe rallonger la sauce avec ce Liberation From A Brutalist Existence, premier album mixant grindcore, hardcore métallique à tendance math et autres joyeusetés sludgy crusty pour un résultat forcément lourd et énervé.
Condensé en à peine vingt-trois minutes (pour dix titres), le premier album du groupe de Minneapolis est une avalanche de sauvagerie, chaque titre étant constitué de riffs bien brutaux par-dessus lesquels le vocaliste Dan Lee rugit d’une colère ultra noire (souvent secondé par les aboiements du guitariste Brent Ericson). Il est évident que l’auditeur n’est pas [...]

Apostle – I Have Tried To Speak Through The Soil In My Mouth

Apostle est un groupe de Marietta (Georgie) appréciant transmettre le malaise dès sa cover. Celle de Sufferer (2019), leur premier long-format (précédé par l’EP Shallow Graves un an plus tôt), montrait alors une tête décapitée, apparemment une vieille photo et authentique de surcroit (vous pourrez en juger sur leur Bandcamp). Pour leur nouvel EP I Have Tried To Speak Through The Soil In My Mouth, on retrouve à nouveau un cadavre sur la cover, plus stylisé cette fois et faisant un peu penser au Visqueen d’Unsane. Et à cette thématique centrale de la mort, le quartet nous entraîne à [...]

SeeYouSpaceCowboy/If I Die First – A Sure Disaster

Un petit bain de jouvence en pleine explosion de Myspace, ça vous tente ? C’est ce qu’entreprennent les désormais reconnus SeeYouSpaceCowboy et les jeunes pousses If I Die First sur ce split nommé A Sure Disaster. Deux morceaux pour les premiers, un titre collaboratif en guise de transition avant deux autres titres pour les seconds, les choses sont faites équitablement.

Nursing – Self Care

Side-project de deux membres de Needle Play, mathcore jazzy de Boston, Nursing dégage le jazz de là au profit d’une mixture aussi technique que brutale, pleine de chaos et d’expérimentations mûries durant les trois dernières années. Self Care est un beau bordel organisé magnifié par la patte d’un certain Chris Dearing (The Sound That Ends Creation), officiant ici au mix et au mastering, rendant l’expérience d’écoute encore plus difficile.

The Armed – Ultrapop

Teasé depuis plusieurs mois, attendu comme le messie pour beaucoup (j’avoue que moi aussi après un live incroyable en 2019), le voilà enfin, le nouvel album de The Armed ! Devenu une véritable curiosité suite à l’incroyable Untitled (2015), le collectif de Detroit a ensuite brouillé les pistes avec le non moins délicieux Only Love (2018), tant sur le plan sonore que visuel en passant par le personnel engagé dans l’histoire (où à part la chanteuse et son imposant chanteur à cheveux longs, on comptera le guitariste de Metz ou le nouveau chanteur de Genghis Tron parmi un gars [...]

DSKNT – Vacuum γ-Noise Transition

Duo suisse ayant sorti l’étouffant PhSPHR Entropy en 2017, DSKNT fait son retour avec un petit frère tout aussi opaque et malfaisant. Et comme pour ce dernier, Vacuum γ-Noise Transition correspond à tous les qualificatifs utilisés pour de nombreuses sorties de Sentient Ruin: glauque, lourd, oppressant, dissonant et peu recommandable en cas de soucis de santé mentale.

Skáphe – Skáphe³

Skáphe est l’un des nombreux projets du prolifique Alex Poole (Chaos Moon, Ringarë, Krieg etc.), où participe aussi son fidèle batteur J.B.(Jack Blackburn) et un troisième larron en la personne de D.G. (Dagur Gislason) qui comme son nom l’indique est islandais (officiant notamment chez Misþyrming, 0 ou Andavald). Sur le papier, avec un tel name-dropping, ce projet devrait faire des étincelles ! Le trio sort des albums assez régulièrement depuis sa création en 2014, deux albums, un split avec Wormlust (l’an dernierà ainsi qu’une compilation sans titre (2017) précèdent ce Skáphe³, nouveau chapitre jonglant entre chaos et psychédélisme…

The Guts – Death

Il n’était pas gagné d’avance que je m’intéresse à cet album ! Avec sa cover rose bien criarde et son nom assez random, j’ai pas mal attendu avant de me lancer dans l’écoute de ce Death, nouvelle…et dernière livraison des britanniques The Guts. En effet le quintet de Brighton a décidé de terminer ses activités ensemble, bouclant ainsi une trilogie d’EP – Birth (2016), Flesh (2017) et donc ce Death – de manière assez logique dans sa conception. Et on ne peut que déplorer cette perte suite à l’écoute de ce tonitruant testament.

Limbs – Soft Narcosis

Si vous suivez bien votre webzine préféré, vous vous souvenez sans doute de ce groupe de hardcore chaotique philippin dont j’avais parlé il y a deux ans. Non ? (sérieux vous me décevez !) Sachez alors que Moeist (le groupe en question) connaît des compatriotes tout aussi qualitatifs, en l’occurrence ici Limbs – qui n’a rien à voir avec le groupe homonyme ayant sorti Father’s Son, qui figure sous cette chronique. Ce Limbs-là est un trio de Manille dont les envies sont de faire du hardcore chaotique influencé par Converge et l’intégrer dans une atmosphère apocalyptique.

Eyes – Underperformer

Eyes, ce sont cinq gars issus de la scène hardcore danoise (certains étant apparemment passés chez Telos et Hexis) qui ont décidé de se mettre ensemble pour créer une musique bien rentre-dedans, entre punk, hardcore et black metal. Et si leur son apparaît aussi virulent que méchant, les danois font preuve d’une auto-dérision sacrément rare dans le milieu à l’image de leurs clips, aux concepts simplissimes mais au rendu hilarant. Et pourtant nul ne présage à un tel second degré à l’écoute de ce Underperformer, premier album faisant suite à un EP sans-titre sorti en 2018. En effet, le [...]