Latest Content

Cleaver – No More Must Crawl

Trio originaire de Commercy (Meuse) débuté en 2018 par les frères Garelli (Mathis au chant et à la guitare, Léo-Paul à la basse) et du batteur/chanteur Frank Fortina, Cleaver débarque avec ce No More Must Crawl par la grande porte, celle ouverte par Klonosphere (Anna Sage, Maudits…) et Season Of Mist. Basant son propos sur la thématique de la maladie, de son annonce jusqu’à la mort du malade, Cleaver sonne comme un mélange de colère, de désespoir et de douleur matérialisé sur ce premier long-format.

Anna Sage – S/T

Après deux EP remarqués dans le microcosme du hardcore pour fans d’équations et autres parallélépipèdes rectangles (The Fourth Wall en 2014 et Downward Motion en 2018), les frenchies Anna Sage respectent à nouveau leurs quatre années entre deux livraisons mais passent cette fois à la vitesse supérieure. Signature sur un label conséquent (Klonosphere via Season Of Mist, mais aussi d’autres plus modestes structures pas piquées des hannetons comme Zegema Beach, Dingleberry ou Itawak Records), retour de Francis Caste (Kickback, Hangman’s Chair…) derrière la console et format plus étendu pour célébrer leur véritable premier album.

Wounded Touch – Americanxiety

La scène hardcore metal actuelle bouillonne considérablement en ce moment, de jeunes pousses vont et viennent avec aplomb et atomisent l’espace avec leur mix violence/chaos/énergie (citons par exemple Pupil Slicer ou Vein.fm dernièrement). Ajoutons Wounded Touch dans cette catégorie, jeune formation du Michigan qui aime le bordel et les espaces clos.

Parlor – Comments

Habitué à une sortie tous les deux ans (Zamizdat, premier EP en 2017, Softly, premier album en 2019), Parlor est un groupe parisien semblant aimer organiser son temps, comme sa musique ? Tout le contraire en réalité puisque le groupe déverse un hardcore chaotique partant dans de très nombreuses directions.

Under The Pier – An Exercise In Discontent

Un petit peu plus d’un an après l’incroyablement explosif Puff Pieces, Under The Pier vient remettre le couvert avec la même fougue. Le mathcore du gang de Baltimore prend même ici une nouvelle dimension sonore (sans vouloir faire offense au producteur du premier album qui a fait de l’excellent boulot) et ce n’est pas une surprise puisque l’on retrouve Pedram Valiani (Frontierer, Sectioned) derrière la console.

Anguine – MMXXI

Trio anonyme d’on ne sait où, Anguine débarque pour cette rentrée avec une démo on ne peut plus explosive ! Les trois entités derrière ce jeune projet entendent bien ruiner nos oreilles en jouant une terrifiante mixture de black et death metal coulée dans la fonte mais hautement secouée au chaos le plus dévastateur. MMXXI nous présente ici seulement deux titres en guise d’amuse-gueule vous explosant dans la bouche.

Pacmanthemovie – Pacmanthemovie 2: Eat Lives

Jeune quintet texan (de Houston), Pacmanthemovie sort comme son nom l’indique un second album après un éponyme en 2019. Pacmanthemovie 2: Eat Lives propose un hardcore chaotico-secoué, bordélique et aux lyrics teintés d’humour (ça cite Eric Andre sur le titre du même nom) et de jeux vidéo.

Wanderer – Liberation From A Brutalist Existence

Habitué des EPs et splits (avec Anzio et Grim Light), Wanderer passe rallonger la sauce avec ce Liberation From A Brutalist Existence, premier album mixant grindcore, hardcore métallique à tendance math et autres joyeusetés sludgy crusty pour un résultat forcément lourd et énervé.
Condensé en à peine vingt-trois minutes (pour dix titres), le premier album du groupe de Minneapolis est une avalanche de sauvagerie, chaque titre étant constitué de riffs bien brutaux par-dessus lesquels le vocaliste Dan Lee rugit d’une colère ultra noire (souvent secondé par les aboiements du guitariste Brent Ericson). Il est évident que l’auditeur n’est pas [...]

Apostle – I Have Tried To Speak Through The Soil In My Mouth

Apostle est un groupe de Marietta (Georgie) appréciant transmettre le malaise dès sa cover. Celle de Sufferer (2019), leur premier long-format (précédé par l’EP Shallow Graves un an plus tôt), montrait alors une tête décapitée, apparemment une vieille photo et authentique de surcroit (vous pourrez en juger sur leur Bandcamp). Pour leur nouvel EP I Have Tried To Speak Through The Soil In My Mouth, on retrouve à nouveau un cadavre sur la cover, plus stylisé cette fois et faisant un peu penser au Visqueen d’Unsane. Et à cette thématique centrale de la mort, le quartet nous entraîne à [...]