Latest Content

Becoming The Archetype – Children Of The Great Extinction

Cela faisait presque dix ans que Becoming The Archetype s’était mis en pause, le trio originaire d’Atlanta a décidé de remettre le couvert dans sa forme originelle de trio (Jason Wisdom – chant/basse, Seth Hecox – guitare/synthé/chant clean et Brent Duckett – batterie, ensemble depuis 2004) avec l’envie de créer un concept-album (au nom rappelant un peu le film Children Of Men) sur fond de science-fiction.

Nicolas Cage Fighter – The Bones That Grew From Pain

Avouons-le tout de suite, sans un tel jeu de mots pour patronyme, je ne me serais jamais penché sur Nicolas Cage Fighter (enfin cela n’égale tout de même pas nos Tina Turner Fraiseur !). Pourtant derrière ce nom prêtant à rire, ces australiens n’ont pas du tout envie de rigoler ! Pour son premier album (sortant conjointement sur Metal Blade Records et Blacklight Media), le quartet de Ballarat entend mettre au goût du jour le hardcore metal des 90’s avec quelques lichettes de death metal.

The Machinist – All Is Not Well

Tout ne va pas bien, c’est un simple constat que chacun peut faire en consultant les dernières infos nationales ou internationales. Pour son second album (après Confidimus In Morte – 2019), The Machinist a donc allumé sa télé quelques minutes pour s’inspirer de toutes les infos qu’on y traite parmi les plus révoltantes (la brutalité policière, l’intolérance, l’écologie et toutes les crises traversées plus ou moins récemment) et les renvoie aux auditeurs avec colère.

Kneel Before The Death – Memoir

Quartet originaire d’Helsinki, Kneel Before The Death a commencé ses activités en 2015 en sortant un EP puis un single « Miserere Mei » (2018), avant de prendre son temps pour lui donner une suite. Quatre ans auront donc été nécessaires pour façonner les trois titres de ce Memoir, nouvel EP faisant cohabiter deathcore et symphonique.

The Last Of Lucy – Moksha

En voilà dont on avait perdu la trace en l’espace de cinq ans ! The Last Of Lucy s’était en effet présenté comme l’une des surprises inattendues de 2017 en matière de tech-death. Avec ses nombreuses idées et ses passages mélodiques, Ashvattha était parvenu à surprendre et à se montrer accrocheur dans un style où il est facile de sonner uniforme et rébarbatif. Sortant cette fois sur une structure leur promettant une meilleure exposition (Trenscending Obscurity Records, label indien très prolifique ces derniers temps) et non en autoprod, le groupe franchit un cap avec ce Moksha (dont la cover [...]

Great American Ghost – Torture World

Valeur montante de la scène metalcore nouvelle génération US, Great American Ghost passe au format EP suite à son dernier album Power Through Terror (2020). Le groupe de Boston a beau sortir ici seulement quatre morceaux, ceux-ci apparaissent paradoxalement comme les plus variés de sa discographie.

Begat The Nephilim – II: The Grand Procession

Begat The Nephilim est un groupe du New Hampshire qui apprécie mélanger les genres pour faire sa tambouille. Ainsi dans leur marmite on trouve comme ingrédients: du metalcore, du black metal, du death metal, du metal symphonique et même des soupçons d’autres influences plus discrètes (comme du post-rock pendant « Threnody: Death Of Spring »). Un panel très large qui se déploie tout au long de ce II: The Grand Procession, second long-format annoncé comme un mélange de The Black Dahlia Murder et de Fleshgod Apocalypse.

Blindfolded And Led To The Woods – Nightmare Withdrawals

Actif depuis une dizaine d’années, Blindfolded And Led To The Woods est un quintet néozélandais déjà auteur de deux albums (et un EP) autoproduits avant ce Nightmare Withdrawals. Adepte d’un metal protéiforme puisant des influences dans différents courants du death metal, ce nouvel album est une énorme déferlante de violence complexe. Attachez bien vos ceintures !

Bound In Fear – Eternal

Label réputé pour avoir sorti des albums d’illustres groupes de death aussi brutaux que techniques (Deeds Of Flesh, Disgorge ou encore Kronos), Unique Leader a depuis quelques années beaucoup versé dans le deathcore, de quoi donner de l’urticaire aux vieux de la vieille ! Les anglais de Bound In Fear appartiennent à cette catégorie un peu fourre-tout et pas toujours très intéressante, livrant pour le coup avec cet EP leur seconde sortie après The Hand Of Violence, sorti en 2019.

Ghost Iris – Comatose

Aperçu en première partie de tournées européennes (quand il y en avait encore), notamment de Dream Theater, After The Burial ou encore Jinjer, Ghost Iris s’est surtout révélé par son dernier album en date (Apple Of Dischord – 2019), délivrant un metal moderne autant influencé par le djent que par le metalcore mélodique, et ont (apparemment) conquis pas mal de monde. Comatose, leur quatrième album, est ma première rencontre avec ces danois.