Alchemist – Tripsis

7 Commentaires      1 159
Style: métal psychédélique d'un autre mondeAnnee de sortie: 2007Label: Relapse

Rhaaa chic alors, revoilà Alchemist. Le groupe australien nous avait laissé en 2003 avec son dernier album studio en date, Austral Alien. Depuis on aura tout de même pu apprécier l’excellent double-album regroupant les premières sorties du groupe (avant le monstrueux Organasm, cf chronique), mais le temps a du être bien long pour tous les fans du groupe (qui ne sont probablement pas si nombreux que le talent du groupe le justifierait pourtant).
C’est donc avec un grand plaisir qu’on retrouve cette nouvelle cuvée Relapse avec ce Tripsis, et avec lui ce style si particulier et propre à Alchemist. On reconnaît immédiatement ce son, ce style bien à part (quand on parle de groupe innovant, je ne sais pas s’il faudrait penser à Alchemist, mais ce qui est sûr c’est que ce groupe est relativement unique), ce métal qui semble toujours avoir été forgé sur une autre planète.

Pas de révolution au menu, mais ça tombe bien personne n’en attendait : Alchemist continue à faire du Alchemist, et ça devrait largement suffire à combler de bonheur tous ceux qui désespéraient de voir enfin ce nouvel alien se poser sur leur platine.

Les 9 titres de l’album sont tous de grande qualité, il semble vraiment inutile d’en citer un en particulier, tant tous sont des hits en puissance mêlant comme d’habitude qualité d’écriture, puissance, mélodie aérienne, voix bien caractéristique (toujours un air de famille avec celle de Jaz Coleman par instants, particulièrement sur les voix claires de « Grasp At Air »). S’il fallait tout de même en citer un je choisirais le surpuissant « Anticipation Of A High », avec sa double frénétique qui débouche sur ces parties de guitare si caractéristiques d’Alchemist (spatiales mais un brin sudistes aussi, aussi bizarre que ça puisse paraître dit comme ça) et qui ont le don de me coller une sacrée chair de poule.

Comparativement aux précédentes sorties du groupe, ce Tripsis se positionne en bonne place, un poil meilleur qu’Austral Alien de mon point de vue, tout en restant un peu derrière le fabuleux Organasm qui sera de toute façon difficile à détrôner.
On a parfois évoqué les démérites de certaines productions des albums d’Alchemist : cette fois-ci tout le monde devrait reconnaître la qualité de celle-ci.

Ceux qui connaissent déjà le groupe seront à coup sûr enchantés, alors que ceux qui ne connaissent pas encore seront bien inspirés de s’y mettre enfin. Ce Tripsis fera une parfaite entrée en matière dans l’univers si particulier du groupe. Les aliens australiens ont encore frappé, et une fois de plus, c’est du tout bon, ou plutôt devrais-je dire, du tout « yeah ! ».

  1. wrapped in a guilt
  2. tongues and knives
  3. nothing in no time
  4. anticipation of a high
  5. grasp at air
  6. communichate
  7. substance for shadow
  8. god shaped hole
  9. degenerative breeding
krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 884 articles sur Eklektik.

Up Next

Du meme groupe

7 Commentaires

  1. pearly says:

    terrible !
    quelque part entre Prong, Voivod, Obliveon et Killing Joke, mais encore autre chose, très personnel, cyber metal psyché chelou, ça pète, ça joue, c’est varié, très efficace, intéressant, très bien produit, le chant est excellent (ouaip, sorte de Coleman survolté)… excellent album !

  2. Bernard says:

    J’ai Organasm et Austral Alien que j’apprécie vraiment beaucoup. Encore un disque à acheter, ça commence à faire beaucoup ces temps-ci… Bon, quand on aime on ne compte pas.

  3. kollapse says:

    Excellent album assez dans la continuité du précédent même si plus métal et varié je dirais, et meilleur pour ma part. « Anticipation of a high » est en effet un putain de titre ! Yeah pour ce Tripsis !

  4. RBD says:

    Il est prévu dans les tous prochains achats…

  5. Arnaud says:

    Acheté sur un coup de tête chez Relapse, parce qu’il y avait une offre très intréssante: si tu prenais « Tripsis », tu avais en cadeau « Austral Alien » pour 0$ en plus.
    On vera bien ce que ça donne quand je recevrai tout ça.

  6. inthese says:

    Tuerie et sans doute le seul disque hors de mes sphères habituelles à figurer en très bonne place dans mon top annuel, tant Alchemist sait me prendre par les sentiments. atypique, inventif et tout simplement grandiose, supérieur à AA pour ma part ne serait ce que par la production. Les refrains et les riffs marquent au premier passage et ce groupe confirme qu’il est bien le digne successeur de Voivod dans cette frange barrée mais pourvue d’un énorme potentielle. jubilatoire !

  7. krakoukass Krakoukass says:

    Un petit Up pour cet album aussi génial que le groupe qui en est responsable… Ne terminez pas l’année 2007 sans avoir fait connaissance avec ce groupe!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *