• Monuments-The-Amanuensis-album-artellestin | 17 septembre 2014
    Monuments – The Amanuensis
    si j'avais découvert ça à 15 ans, ma vie aurait été tellement différente... (soupirs)
  • Monuments-The-Amanuensis-album-artmadrumo | 15 septembre 2014
    Monuments – The Amanuensis
    Faudra que j'aille écouter ça plus sérieusement !
  • underthesun-stmadrumo | 13 septembre 2014
    Under The Sun – S/T
    Mais c'est très bon !
  • TOAD-Vacant-Face1-608x608darkantisthene | 13 septembre 2014
    TOAD – Vacant Face
    le titre en écoute a un petit côté Before the dawn, ça sent la bonne pioche !
  • Royal BloodGueff | 06 septembre 2014
    Royal Blood – S/T
    Entendre ça juste après avoir vu Gâtechien en live, ça me confirme qu'on duo basse-batterie, ça peut totalement le faire!
  • Royal Bloodjoss | 04 septembre 2014
    Royal Blood – S/T
    Très bon disque oui, même si il est encore difficile de voir si il tiendra la route sur la durée. En tout cas il est effectivement impressionnant d'entendre un tel résultat avec une simple basse + une batterie, mais il serait dommage de s'arrêter à cette simple performance car le disque comporte tout de même quelques hits...
  • falluja-thefleshprevailsshaq | 27 août 2014
    Fallujah – The Flesh Prevails
    Suivant le groupe depuis The harvest wombs et plutôt enthousiasmé par -Nomadic-, je suis passablement... déçu. Je n'arrive pas à rentrer dans cet album pourtant admirablement produit et exécuté. Trop propre, l'envie de trop bien faire, peut-être. Je suis bien plus impressionné par le pied-de-nez de Morbus Chron ^^
  • theunderachievers-cellardoorkrakoukass | 26 août 2014
    The Underachievers – Cellar Door: Terminus Ut Exordium
    Ils ont des petits yeux les gars en effet... (lol) Sinon c'est pas mal en effet ! Et c'est marrant de voir Portugal. The Man (très bon groupe d'ailleurs) associé à ce duo!
Sommaire Article suivant

Code Orange – I Am King

codeorange-iamking

Les gamins ont grandi, Code Orange a perdu son « Kids » pour nous offrir un I Am King censé donc être plus mature, c’est ce qu’il faudrait comprendre avec cette modification patronymique ? Ayant acquis une certaine popularité tout en étant sorti de nulle part, le phénomène Code Orange a donc séduit Deathwish Records pour sortir ce nouvel album, leur second sous la bannière « Bannonienne ».

Sommaire Article suivant

Upon A Burning Body – The World Is My Enemy Now

uponaburningbody-theworld

Dans le genre promo minable, Upon A Burning Body est passé à un niveau supérieur à tout le reste pour annoncer leur nouvel album. Leur chanteur Danny Leal a en effet pour l’occasion simulé son propre enlèvement, tweets qui font « frémir » à l’appui (« olala, j’ai entendu un bruit dans ma maison, j’ai l’impression d’être dans un film d’horreur »). L’annonce de sa disparition via facebook a ajouté un surplus de psychose chez les fans du groupe les plus crédules, dont certains ont même contacté la police. Le lendemain de ces posts, le boss de Sumerian Records a coupé court à cette honteuse mascarade en révélant que cette supercherie a été faite sans son consentement et qu’il ne la cautionnait pas. Un coup de pub qui a donc permis aux médias musicaux ricains de parler de ce groupe de deathcore de seconde zone, annonçant pour le coup son nouvel album au titre de circonstances: The World Is My Enemy Now. (Si certain(e)s sont intéressé(e)s par tout les détails de cette histoire abracadabrantesque, direction Metalsucks).

Sommaire Article suivant

Maybeshewill – Fair Youth

maybeshewill-fairyouth

La rentrée vous stresse ? Le fait de revoir la gueule de vos collègues et de votre patron vous donne envie de pleurer ? Apercevoir un rayon de soleil vous déprime puisque vous avez pris la flotte durant tout l’été et que vous êtes de retour dans votre traintrain quotidien ? Bougez pas, Maybeshewill et son nouvel album vont s’occuper de vous ! En effet, Fair Youth donne tout pour la détente et son effet antistress est immédiat.

Sommaire Article suivant

Monuments – The Amanuensis

Monuments-The-Amanuensis-album-art

Et un nouvel album catalogué djent de convaincant de plus. Ici on est d’ailleurs dans l’essence même du genre, que ce soit historiquement, le gratteux étant un des premiers avec Misha Mansoor de Periphery et Acle de Tesseract à élaborer ce son, et au niveau purement musical, la musique de Monuments correspondant exactement à ce que le terme « djent » représente.

Sommaire Article suivant

Under The Sun – S/T

underthesun-st

Mis en sommeil durant quelques années, Under The Sun vient de renaitre de ses cendres sous l’impulsion de Jay (Mudweiser, Renfield). Et si le line-up s’est renouvelé grâce à l’arrivée de membres issus de groupes locaux comme Verdun, Weaksaw, Icysun et Grugru, il en est de même pour le style abordé, le groupe montpelliérain passant d’un hardcore fortement nourri au stoner à un post-hardcore plus traditionnel, entre contemplation et tempête.

Sommaire Article suivant

I Hate Joanna Lumley – Pet Hates

ihatejoannalumley-pethates

Je ne sais pas ce que l’actrice de Chapeau Melon et Bottes de cuir a fait à ces jeunes anglais de Brighton, en tous cas ces derniers lui en veulent au point d’avoir pris un patronyme célébrant cette haine envers elle. I Hate Joanna Lumley (simplifié en IxHxJxLx) s’est donc imprégné de cette haine pour la régurgiter au travers d’une musique violente et barrée, fun et sauvage, aux confluents des styles extrêmes.

Sommaire Article suivant

TOAD – Vacant Face

TOAD-Vacant-Face1-608x608

J’avais prévu de parler depuis déjà de longs mois de ce groupe mais faute de temps, me voilà à le faire finalement pour la sortie de leur premier album, Vacant Face, qui fait suite à deux EP d’excellente facture (Rotten Tide en 2011 et Endless Night en 2013) et qui avaient déjà bien posé le style des américains de TOAD (pour Take Over And Destroy).

Sommaire Article suivant

Columns – Please Explode

columns-pleaseexplode

Monté par des mecs issus du meilleur du metal/hardcore deathisant du début des années 2000 (une époque où l’on ne parlait pas encore de deathcore), Columns est la nouvelle signature de Relapse qui risque de réjouir les amateurs de grind/death ayant fait son succès il y a quelques années.

Sommaire Article suivant

Every Time I Die – From Parts Unknown

EveryTimeIDie-frompartsunknown

Valeur sûre du southern rockin’ hardcore depuis ses débuts fin 90′s, Every Time I Die présente aujourd’hui son septième album en faisant presque figure de vétéran au sein d’une scène en perpétuel renouvellement. Pour cette nouvelle galette, le groupe de Buffalo a semble-t-il souhaité légèrement s’affranchir du passé en s’affublant d’une étrange cover marquée par l’absence de la couleur rose, pourtant récurrente sur leurs précédents opus. Une petite révolution qui passera autant par le son de ce From Parts Unknown, signé par l’éminent Kurt Ballou.

Page 1 sur 41012345102030Dernière page »