• sannhet-revisionistShaq | 24 mars 2015
    Sannhet – Revisionist
    Belle découverte, encore une fois, avec des morceaux variés et prenants, dont les ambiances ne sont pas sans rappeler GY!BE mais avec une batterie qui pousse au cul, ce qui est une très bonne chose.
  • mispyrmingGhost | 10 mars 2015
    Misþyrming – Söngvar elds og óreiðu
    Bonne chronique et bon album voire très bon album effectivement ! Le premier morceau est tellement énorme et bien amené (la séquence finale est tout bonnement jouissive) que je regrette presque qu'il n'y ait pas d'autres morceaux aussi forts. L'ensemble est tout de même de très bonne facture et pour un premier effort longu...
  • mispyrmingMadrigal | 10 mars 2015
    Misþyrming – Söngvar elds og óreiðu
    Un album génial, je suis tout à fait d'accord, j'avais pas accroché autant à un album de black depuis des lustres
  • mispyrmingichimatsu | 09 mars 2015
    Misþyrming – Söngvar elds og óreiðu
    juste pour dire qu'il faut écouter ça : https://dustsculptures.bandcamp.com/album/far-above-the-pines pourquoi ? Parce que certains passages à la batterie de Misþyrming m'ont rappelé ce groupe ou artiste puisque Dust Sculpture est une seule personne. A quand la chronique ! En ce qui concerne Misþyrming, un peu tro...
  • VOLA-InmazesShaq | 04 mars 2015
    Vola – Inmazes
    Très jolie découverte. C'est vrai que la voix fait penser à Gavin Hayes... toujours est-il que Vola a réussi un très chouette mélange de rythmiques Djent et de compos progressives presque Pop-Rock comme ont pu le faire Oceansize ou Karnivool. Un mariage des genres qui me va très bien !
  • Sarpanitum - BlessedShaq | 04 mars 2015
    Sarpanitum – Blessed Be My Brothers
    Très très bon album, dans la lignée du non moins fabuleux EP Fidelium. Attendons le "On Strange Loops" de Mithras pour un match dont j'ai déjà réservé ma place au premier rang ^^
  • deathengine-mudkrakoukass | 02 mars 2015
    Death Engine – Mud
    Excellent album. Je n'avais pas écouté Amen, donc je ne me prononcerai pas sur l'évolution mais cet album m'a bien conquis.
  • 633- deadly scenes-coverangrom | 26 février 2015
    6:33 – Deadly Scenes
    @Kane : tu peux taper dans le EP avec Strobl il est fort bon aussi . Moi aussi j'ai du mal avec les fourre tout en général mais là ca marche , et foutrement bien. Je vais aller voir ça à Nantes en avril !
Sommaire Article suivant

Xibalba – Tierra Y Libertad

xibalba-tierraylibertad

Les rois du beatdown californien le plus latino qui soit sont de retour, nous abreuvant depuis leurs débuts de riffs tellement plombés que leurs signes de saturnisme sont préoccupants. Pourtant Tierra Y Libertad nous montre un Xibalba qui continue sa descente vers un death metal plus primaire entamée sur Hasta La Muerte en délaissant donc un peu plus le beatdown bas du front.

Sommaire Article suivant

Kentucky Waterfall – The Hive & The Architect

kentuckywaterfall-thehive

Pratiquement dix ans que tout le monde a déserté la plateforme de Tom au profit de celle de Mark… Qu’il semble lointain le temps des « new friend requests » sur Myspace ! Découvert par ce biais à cette époque, Kentucky Waterfall dénotait alors des autres groupes de metalcore et deathcore (et encore la vague débutait à peine) qui pullulaient dans les tops 8. Disparu aussi vite qu’il est apparu, le groupe (ou plutôt sa tête pensante) a attendu 2014 pour sortir un véritable album.

Sommaire Article suivant

Rotting Out – Reckoning EP

rottingout-reckoning

Attendu au tournant après l’excellent The Wrong Way (2013), Rotting Out revient distiller son hardcore punk ne lésinant pas sur l’énergie dans un EP cinq titres. A peine dix minutes au compteur, il n’en faut pas plus ici pour apprécier ces cinq fulgurantes rafales qu’on se prend en pleine poire.

Sommaire Article suivant

Augurs – split avec Deathgrave

augurs-deathgrave-split

Découvert à travers l’EP Old Ways, Augurs continue son bonhomme de chemin, le groupe californien ayant depuis sorti une reprise de Black Flag pour la compilation Slip In It (compilation sur laquelle on retrouve du beau monde) et préparant un split avec No Brainer (qui est prévu pour le mois de mai prochain). En attendant ce dernier, on les retrouve sur un autre split avec leurs collègues locaux Deathgrave dont je n’avais jamais entendu parler auparavant.

Sommaire Article suivant

Alkaloid – The Malkuth Grimoire

Alkaloid-The-Malkuth-Grimoire-620x620

Alkaloid, groupe formé de membres de Obscura et Dark Fortress faisant quelque chose de beaucoup plus prog rock que tout ce qu’ils ont pu jouer/chanter dans leurs groupes respectifs, et c’est réussi, au final du prog de haute volée emprunt d’une noirceur singulière.

Sommaire Article suivant

Sannhet – Revisionist

sannhet-revisionist

Nul besoin d’avoir une voix quand la musique parle d’elle-même. Pour son second album, Sannhet continue d’adhérer à cette vision des choses, suivant comme ligne narrative la force des instruments ainsi que la densité des textures, et ce pour raconter bien des choses !

Sommaire Article suivant

Vitja – Your Kingdom EP

vitja-yourkingdom

Pas loin de deux ans après Echoes, honorable premier album qui, sans vraiment se démarquer des nombreux groupes djent/metalcore actuels, en proposait une version pourtant très efficace, les allemands de Vitja reviennent armés d’un nouvel EP intitulé Your Kingdom.

Sommaire Article suivant

Blacklisted – When People Grow, People Go

blacklisted-whenpeople

Un son au grain presque roots, des compos bien in your face, pas de doute, Blacklisted est revenu à ses premières amours, « back to basics » comme disent les amerloques. When People Grow, People Go va en effet droit à l’essentiel sans s’encombrer d’expérimentations, de détours fumeux ou encore de mélodies un poil trop forcées, le Blacklisted version nerfs et larmes est de retour !

Sommaire Article suivant

Liturgy – The Ark Work

liturgy-thearkwork

« Hipster black metal ». C’est par cette appellation que Liturgy se voit (dé)considéré par le trve metalleux lambda, ce depuis l’apparition du groupe en 2009 avec leur premier album Renihilation. Leur faute ? On ne sait plus trop, peut-être le fait de partager des affiches avec des groupes plus « core » que metal (voire autres), d’expérimenter et finalement d’être comparé à ces groupes qui font du black sans vraiment en être (au hasard Deafheaven). Quoi qu’il en soit, le groupe new-yorkais n’a que faire de ces remarques (parfois très virulentes) et a décidé de surprendre en sortant The Ark Work.

Sommaire Article suivant

Senses Fail – split avec Man Overboard

sensesfailmanoverboard-split

Que les nostalgiques des années Myspace et de ses utilisateurs à mêches prenant des photos d’eux mêmes à bout de bras dans leur salle de bain (on ne parlait pas encore de selfie à l’époque) se réjouissent, leur groupe préféré de 2004 (année de sortie de Let It Enfold You) est de retour. Senses Fail représente en effet l’archétype du groupe emocore que les ricains appellent curieusement « post-hardcore ». Si Myspace est tombé en désuétude, Senses Fail a continué son chemin en sortant quatre albums depuis. Le groupe rencontre ici Man Overboard, groupe de jeunots pop-punk du New Jersey n’ayant sorti « que trois albums » et dont je n’avais jusqu’ici jamais entendu une note.

Page 1 sur 42512345102030Dernière page »