The Butterfly Effect – Begins Here

Pas de commentaires      975
Style: néo métal alternatifAnnee de sortie: 2003Label: Sony BMG

Ca faisait longtemps qu’un groupe néo métal ne m’avait pas autant intéressé. Ne fuyez pas, le groupe australien The Butterfly Effect n’est pas un énième erzatz de Staind ou du rapcore quelconque mais plutôt d’un groupe dans une veine métal alternatif qui navigue sur la mélancolie et joue une musique poignante comme par exemple Strata, Shun ou Onesidezero, l’influence principale étant donc plutôt à aller chercher du côté de Tool.

L’attraction principale du groupe est son chanteur qui a des intonations vraiment émouvantes et part en falsetto assez facilement. Ce chanteur souvent me rapelle la voix du chanteur d’Eleven Pictures, groupe suédois ayant sorti un assez bon album rock alternatif en 1997. Bref si vous connaissez ce groupe, le chanteur de The Butterfly Effect, vivant à l’autre bout du monde, a exactement la même voix.

L’album commence excellemment avec une intro assez trip hop et la première moitié contient de grands moments d’émotion vec « Perception Twin » ou « Beautiful Mine ». Suivent « One second of insanity » ou « Awake » aux riffs typiquement néo qui sont tout aussi appréciables.
Dommage que l’album finisse par être lassant sur la longueur. En effet, les morceaux sont tout de même assez prévisibles, The Butterfly Effet n’expérimentent en rien, d’autres groupes ont déjà tracé la route qu’ils empruntent, d’autant plus que leur musique est très accessible. N’empêche que cet album est bien meilleur que la majorité du rock radio US en ce moment, et qu’il est tout de même intéréssant, d’autant que ces morceaux dégagent une intensité forte, à 100 lieues des gérémiades sans fondement.

The Butterfly Effect commencent à être vraiment connus en Australie, le nom du groupe sur l’affiche suffisant à remplir les salles. Cette notoriété est assez surprenante, sachant qu’ils sont quasi inconnus en Europe et aux US. Espérons qu’ils seront rapidement distribué ici car ils le méritent amplement.

  1. intro
  2. perception twin
  3. consequence
  4. one second of insanity
  5. crave
  6. beautiful mine
  7. interlude
  8. filling silence
  9. always
  10. without wings
  11. overwhelmed
  12. a.d
  13. outro
jonben

Chroniqueur

jonben

Krakoukass et moi avons décidé de créer Eklektik en 2004 suite à mon installation à Paris, alors que disparaissait le webzine sur le forum duquel nous échangions régulièrement, ayant tous deux un parcours musical proche entre rock et metal, et un goût pour l'ouverture musicale et la découverte perpétuelle de nouveautés. Mes goûts se sont affinés au fil du temps, je suis surtout intéressé par les groupes et styles musicaux les plus actuels, des années 90s à aujourd'hui, avec une pointe de 70s. J'ai profité pendant des années des concerts parisiens et des festivals européens. J'ai joué des années de la guitare dans le groupe Abzalon. Mes styles de prédilection sont metal/hardcore, death technique, sludge/postcore, rock/metal prog, avec des incursions dans le jazz fusion et le funk surtout, depuis une île paumée de Thaïlande. 

jonben a écrit 502 articles sur Eklektik.

Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *