Latest Content

Candy – It’s Inside You

En deux albums, Candy a connu une trajectoire très intéressante, passant d’un statut d’héritier d’Integrity ou de Power Trip (Good To Feel) avant d’y ajouter une grosse louche de noise/indus sur le très bon Heaven Is Here (2022). Le groupe de Richmond revient avec les mêmes intensions sur It’s Inside You, mixant à nouveau fureur punk hardcore avec des sons électroniques, et il y a même une double-surprise à la fin !

Thot – Delta

Collectif belge actif sous cette forme depuis une quinzaine d’années, Thot multiplie les sorties, remixes, EP et trois albums avant ce Delta. Célébrant pour le coup son arrivée chez l’excellent Pelagic Records (The Ocean), le groupe mené par Grégoire Fray ne cherche pas à stagner mais à toujours rechercher des façons de se réinventer.

Gost – Prophecy

Trois ans après avoir sorti Rites Of Love And Reverence, Gost revient et change de crèmerie. Au revoir Century Media et bonjour Metal Blade avec ce Prophecy à l’artwork diabolique nous révélant pas mal d’indices sur son contenu ! Car ce nouvel album, comparable à un maelström ultra intense, signe là un retour à pieds joints du côté métallique de la synthwave si chère à James Lollar (véritable identité du gaillard).

Contrevents – S/T

Jeune duo monté par Maxime Ingrand (Lost In Kiev) et Paul Void (Crève Cœur, ex-Stamp, ex-Al Quasar), Contrevents débarque avec un premier EP naviguant entre ambient apaisé et electro plus rythmé, citant notamment Boards Of Canada ou Hidden Orchestra parmi ses influences (ce qui inspire confiance !).

Horskh – Body

Vous êtes devant votre ordinateur ou sur votre portable, vous attendez impatiemment la réponse à votre dernier mail, post instagram ou autre application à laquelle vous êtes accro. Oui, normalement vous devriez vous reconnaître un tant soit peu. Et si toutes ces technologies prenaient vie et s’adressaient directement à vous ? On tiendrait là un bon pitch de film de SF, non ?

Tyrannus / Magicide – Tory Punching Music

« Tory Punching Music », voilà qui promet un split défouloir ! Nos deux groupes écossais souhaitant faire la nique à quelques politiciens conservateurs sont Tyrannus (black metal inconnu à mon bataillon mais dont d’anciens membres sont aujourd’hui chez Ashenspire, notamment le batteur qui officie tout de même sur cet album) et Magicide (décrit comme de l’indus metal… mais qui n’en est pas tout à fait).

Akersborg – Feelantropicoco

Dans le genre découverte inattendue pouvant bouleverser les tops de l’année, j’ai nommé Akersborg ! Formation norvégienne sortant là son premier album, ce groupe sorti de nulle part donne l’impression de vouloir venir concurrencer The Armed dans leur mixture de punk mathy hardcore noisy-furibard mélangé à de l’ultrapop (hé mais au fait, il parait que ces derniers ont récemment livré un nouvel album ? Non je ne crois pas non). En tout cas, rares aujourd’hui sont les groupes capable de créer une telle excitation après un premier album.

PØGØ – Chimera

PØGØ est un jeune duo composé d’un membre de Horskh (metal indus) et d’un de Tetra Hydro K (dub) qui doit vous dire quelque chose si vous avez participé aux dernier Motocultor fest et Eurockéennes de Belfort. Le groupe revient donc sur album avec ce Chimera, premiers sept titres expédiés en à peine un quart d’heure, d’une version personnelle de trap metal.

BLVL – Martha

BLVL est une énigmatique formation parisienne dont les membres ont choisi l’anonymat (ils avancent masqués)… sauf qu’on sait qu’ils sont (ou ont été) dans des groupes reconnus de la scène rock, hardcore et metal: Comity, Mass Hysteria, Dysfunctional By Choice, Deliverance, Doyle Airence, soit un joli background. Avec en plus un artwork signé par les excellents Fortifem et une vidéo du prolifique Dehn Sora (celui de « The Serpentine Song », mais celui de « Lion’s Claw » par Kendy Ty vaut lui aussi le détour !), Martha sait déjà se montrer aguicheuse avant même d’en avoir entendu une note !