Latest Content

Young Harts – All I Got

Envie d’un coup de frais après les chaleurs accablantes des dernières semaines ? Cet album à la cover estivale donnant bien envie d’y piquer une tête pourrait bien vous aider ! Après Truth Fades il y a deux ans, les couleurs se sont éclaircies et le temps apparait plus à la détente pour les clermontois de Young Harts.

Through The Noise – Tragedies

En attendant leur second album, les suédois de Through The Noise nous servent un petit apéro histoire de nous faire gentiment patienter. Tragedies ne contient que trois titres (qui figureront peut-être sur leur prochain album qui viendra d’ici quelques mois) tournant autour de personnages issus de la mythologie grecque.

Modern Error – Victim Of A Modern Age

Modern Error, c’est le projet de Zak et Kel Pinchin, duo de vrais frères jumeaux fusionnels dans leur vie perso comme en musique. Victim Of A Modern Age, leur premier album, repose sur une écriture très riche, entre inspirations philosophiques et cinématographiques, tout en ayant une fiche promo un brin pompeuse décrivant leur concept à la manière du commentaire composé que tu écrivais au lycée (« C’est une vérité universellement reconnue: la vie est une question d’équilibre. La dualité de la lumière et de l’ombre; l’intérieur et l’extérieur; le social et le personnel. Thèse, antithèse et éventuellement synthèse », heu okay…).

Underoath – Voyeurist

Underoath qui sort un nouvel album, on est loin de l’évènement de l’année soyons clairs. Reconnaissons cependant que le précédent album des américains sorti il y a 4 ans, était plutôt réussi dans un genre très « fast food music ». La prise de contact avec ce Voyeurist se fait évidemment d’abord par la pochette, pour le moins… moche. Une mochette déjà aujourd’hui et il y a fort à parier que ce type d’effet visuel déjà cheap et daté aujourd’hui aura pris encore plus cher d’ici 3-4 ans. Bref, mauvais départ les gars, mais ne nous arrêtons évidemment pas au plumage [...]

To Forget – Echoes Take Their Place

Jeune trio originaire de Caroline du Sud, To Forget est actif depuis quelques paires d’années, ayant livré jusqu’alors un premier EP éponyme en 2017 et We Are All Condemned To Be Free en 2019. Echoes Take Their Place poursuit dans cette vision personnelle du screamo, mixant mélodies à fleur de peau et rudesse amère.

incaseyouleave – Time And Why It Doesn’t Deserve Us

Jeune formation londonienne qui a commencé ses activités l’an dernier via un single-démo (Vs Everything, titre qu’on retrouve ici réenregistré), incaseyouleave s’autoproclame comme un groupe de « miserable screamo/emo/punk ». Une étiquette nous informant directement de la tonalité générale de la musique du quintet, triste et émotionnelle.

Snag. – Death Doula

Jeune formation originaire de Milwaukee, Snag. vient donner un sacré coup de frais dans le petit monde du screamo avec Death Doula, second opus faisant suite à un premier album éponyme (2019). Pour ce faire, on retrouve dans ce nouvel album beaucoup d’énergie, un aspect abrasif couvrant quasiment tous les titres, des dynamiques et des émotions ainsi que quelques surprises. Plusieurs labels se sont laissés séduire, à commencer par les réputés Middle-Man Records (Coma Regalia) et Zegema Beach Records mais aussi LongLegsLongArms Records et Confluence Records.

Death Goals – The Horrible And The Miserable

Originaire d’Angleterre, Death Goals est un jeune groupe qui a débuté ses activités par un split en 2017 avec les excellents Pupil Slicer. Comme chez ces derniers, le duo Harry Bailey/George Milner apprécie mettre des nerfs, de la violence et de la complexité dans sa musique. A mi-chemin entre screamo et hardcore métallisé à tendances chaotiques, The Horrible And The Miserable déverse en quelques vingt-trois minutes, un premier album particulièrement secoué.

Tenace – Des Marques Sur Nos Mains

Jeune formation parisienne ayant fait ses armes sur un premier EP (Vestiges) il y a deux ans, Tenace revient avec un premier long-format au titre annonciateur. Des Marques sur nos Mains apparaît en effet comme conséquence de blessures et douleurs passées, des sensations qui sont mises en musique sur fond de cris (assurés par l’ensemble du groupe) et de riffs émotionnels.