Latest Content

Birds in Row – Gris Klein

On est d’abord attiré ou a minima intrigué par cette pochette atypique, et puis il suffit de lancer l’écoute pour se laisser embarquer par la musique des lavallois sur leur nouvel album Gris Klein, enregistré une fois encore avec Amaury Sauvé et sorti sur le label de leurs amis de Cult of Luna, Red Creek (sur lequel sont sortis le dernier Cult of Luna (en partenariat avec Metal Blade), mais aussi l’excellent album de Final Light). Label que l’on se félicite de voir attacher un soin particulier à la qualité des objets proposés, avec cette fois un très beau [...]

Brutus – Unison Life

Brutus, voilà bien un groupe qui m’a attiré depuis la sortie en 2017 de son premier album, sans jamais me convaincre complètement jusqu’ici. La faute à un chant trop criard et des mélodies qui avaient du mal à m’emporter même si je leur reconnais depuis toujours une énergie assez communicative de même qu’une attitude un peu punk à laquelle on ne peut que s’identifier dans un monde qui a tant besoin qu’on en bouscule les conventions.
Mais Stéfanie, batteuse/chanteuse et ses deux acolytes ont cette fois réussi à provoquer chez moi le déclic avec ce 3ème album Unison Life [...]

Nouns – While of Unsound Mind

Très actif à ses débuts avec plusieurs splits et albums entre 2013 et 2014, Nouns a fait ensuite une pause durant de longues années avant de repointer le bout de son nez l’an dernier avec un court EP (Lonely Place Of Dyin) puis ce While of Unsound Mind. Et si le quartet de l’Arkansas est particulier dans son rythme de sorties, il l’est encore plus en ce qui concerne le contenu de ce nouvel opus. Veuillez bien attacher vos ceintures !

The Devil Wears Prada – Color Decay

Un an après le sympathique ZII, The Devil Wears Prada revient sur grand format. Color Decay est le huitième album du groupe de Dayton (Ohio), souhaitant apparemment pour le coup mettre toutes ensembles leurs multiples influences au milieu de leur metalcore, même leurs envies « grand public ».

Anberlin – Silverline

Alors qu’on les pensait morts et enterrés suite à leur album Lowborn (2014)  ayant été suivi par un concert d’adieu quelques mois plus tard, Anberlin a fait un inattendu retour, d’abord en 2018 pour un concert de réunion avant de décider de vraiment s’y remettre un an plus tard. Le groupe floridien célèbre aujourd’hui ses vingt ans d’existence avec ce Silverline, nouvel EP sonnant presque comme si leurs huit ans de silence n’avaient pas eu lieu.

Fairweather – Deluge

Fairweather est de ces groupes hautement respectés Outre-Atlantique mais qui n’ont pas vraiment eu la même exposition en Europe. Fidèle à Equal Vision Records (Bitter Branches, Grayhaven, Silent Drive…) depuis son premier opus en 1999, le groupe de Virginie a pourtant connu huit ans de hiatus entre 2003 et 2011, revenant trois ans plus tard avec un album éponyme (Fairweather – 2014). Après une nouvelle pause conséquente, le sextet fait son retour avec cet EP nommé Deluge.

Praise – All In A Dream

Sorte de supergroupe du hardcore grâce à la présence de membres de Turnstile, Champion, Mindset ou encore Have Heart, Praise existe depuis 2010 mais n’avait pas donné de nouvelles depuis déjà six ans et son Leave It All Behind (qui aurait pu être un titre prémonitoire). Mais revoilà le quintet de Baltimore signant ce All In A Dream sur le culte Revelation Records.

Young Harts – All I Got

Envie d’un coup de frais après les chaleurs accablantes des dernières semaines ? Cet album à la cover estivale donnant bien envie d’y piquer une tête pourrait bien vous aider ! Après Truth Fades il y a deux ans, les couleurs se sont éclaircies et le temps apparait plus à la détente pour les clermontois de Young Harts.

Through The Noise – Tragedies

En attendant leur second album, les suédois de Through The Noise nous servent un petit apéro histoire de nous faire gentiment patienter. Tragedies ne contient que trois titres (qui figureront peut-être sur leur prochain album qui viendra d’ici quelques mois) tournant autour de personnages issus de la mythologie grecque.

Modern Error – Victim Of A Modern Age

Modern Error, c’est le projet de Zak et Kel Pinchin, duo de vrais frères jumeaux fusionnels dans leur vie perso comme en musique. Victim Of A Modern Age, leur premier album, repose sur une écriture très riche, entre inspirations philosophiques et cinématographiques, tout en ayant une fiche promo un brin pompeuse décrivant leur concept à la manière du commentaire composé que tu écrivais au lycée (« C’est une vérité universellement reconnue: la vie est une question d’équilibre. La dualité de la lumière et de l’ombre; l’intérieur et l’extérieur; le social et le personnel. Thèse, antithèse et éventuellement synthèse », heu okay…).