Latest Content

Then Comes Silence – Machine

Toujours dans la voiture balais de l’année 2020, évoquons désormais le cas de ce Machine du groupe suédois Then Comes Silence, un album qui sera revenu très régulièrement dans ma playlist, avant que je me décide finalement à écrire quelques lignes à ce sujet. A noter que le groupe formé en 2012 est très prolifique puisque Machine est déjà leur 5ème album!
Et il mérite d’être évoqué ce disque car sans être aucunement un album révolutionnaire ou exceptionnel, il reste un très bel ouvrage dans un registre mariant le côté sombre du rock gothique avec quelques élans post-punk (notamment [...]

Joe la Truite – Trapped in the Cosmos

« TRAPPED IN THE COSMOS » conte la suite des récits de ce cher Joe…
Après avoir maitrisé la Flamme Violette et le pouvoir du Zguen, créé l’arme ultime via l’alliance avec Sendwood, Joe se retrouve face à une nouvelle menace… SOUL GRINDER, boss optionnel maitrisant le Dark-Zguen, déclenche son attaque la plus puissante, la DOMSO NAGAZAKI, un véritable trou noir supermassif répandant le désordre dans l’équilibre cosmique.
Préparer vous à entrer dans un tourbillon psychédélique de Punk-Metal abrasif. Une descente introspective de 40 minutes teintées d’humour, de violence, d’émotions, d’enfance, de remise en question et d’illusions…
Qu’arrivera-t-il à ce bon [...]

Fucked And Bound – Suffrage

Originaire de la prolifique ville qu’est Seattle, Fucked And Bound joue un hardcore nerveux et engagé porté par les cris de sa vocaliste Lisa Mungo – qui joue aussi chez les sympathiques He Whose Ox Is Gored, groupe plutôt méconnu de post-metal. Bref, un tout autre registre ici qui se voit matérialisé dans ce Suffrage, court album du genre rentre-dedans qui se voit réédité par Quiet Panic deux ans après sa première sortie.

Dope Body – Crack a Light

Il y a 6 ans j’avais partagé mon coup de cœur pour le Lifer des américains de Dope Body. J’ai malheureusement moins accroché à leur album suivant sorti un an après, et c’est sans doute déçus de ne pas retrouver de chronique dans leur webzine préféré, que les américains (également apparemment cramés par des tournées incessantes mais c’est certainement une raison secondaire) ont décidé de tout arrêter… pour heureusement mieux reprendre du service et nous revenir d’abord cette année avec Home Body, un album sous forme de mixtape de confinement paru d’ailleurs uniquement en digital puis il y a [...]

Record Setter – I Owe You Nothing

I Owe You Nothing est le troisième album (après Dim en 2014 et Purge en 2017) pour Record Setter, quartet originaire de Denton, Texas. Je n’avais jamais entendu parler de ce groupe auparavant mais étant donnée leur signature sur le très bon Topshelf Records (toe, Suis La Lune, The Saddest Landscape etc.) et leur cover plutôt originale, je me suis lancé dans l’écoute de ce nouvel album. Et j’ai plutôt bien fait car nous avons là une très belle révélation !

Exhalants – Atonement

Structure discrète mais de très haute qualité, Hex Records est l’un de ces labels DIY fortement recommandable mais qui reste bien trop confidentiel ! Ayant sorti par le passé quelques albums de groupes plutôt renommés dans le monde du hardcore tels que Cursed, End Of A Year ou encore Ed Gein, le label de Portland a ensuite misé sur des formations moins connues mais non moins intéressantes (Engineer, Achilles, USA Nails). Focus aujourd’hui sur Exhalants et son second album Atonement qui mériterait une bonne place dans toute discographie de fans de post-hardcore/noise qui se respectent.

Strike Anywhere – Nightmares of the West

Est-il encore nécessaire de présenter Strike Anywhere ? Le groupe de Richmond est en effet un vieux briscard de la scène punk hardcore US (vingt ans d’existence), ayant signé des albums sur les cultes Fat Wreck Chords et Bridge Nine Records. Pourtant le groupe mené par le charismatique Thomas Barnett a connu une véritable césure ces huit dernières années avec un silence total laissant penser à un split pur et simple. Le groupe fait donc son grand retour avec ce Nightmares of the West, nouvel EP qui montre que leur punk rock a encore des choses à dire !

Sial – Tari Pemusnah Kuasa

L’Asie du sud-est a toujours été un berceau des groupes les plus énervés et viscéraux pour ce qui est du death et du punk, on ne compte plus le nombre de projets absolument immondes venant d’Indonésie qui ont souvent se son caractéristique avec le gain au max de partout.

Limbs – Soft Narcosis

Si vous suivez bien votre webzine préféré, vous vous souvenez sans doute de ce groupe de hardcore chaotique philippin dont j’avais parlé il y a deux ans. Non ? (sérieux vous me décevez !) Sachez alors que Moeist (le groupe en question) connaît des compatriotes tout aussi qualitatifs, en l’occurrence ici Limbs – qui n’a rien à voir avec le groupe homonyme ayant sorti Father’s Son, qui figure sous cette chronique. Ce Limbs-là est un trio de Manille dont les envies sont de faire du hardcore chaotique influencé par Converge et l’intégrer dans une atmosphère apocalyptique.

Eyes – Underperformer

Eyes, ce sont cinq gars issus de la scène hardcore danoise (certains étant apparemment passés chez Telos et Hexis) qui ont décidé de se mettre ensemble pour créer une musique bien rentre-dedans, entre punk, hardcore et black metal. Et si leur son apparaît aussi virulent que méchant, les danois font preuve d’une auto-dérision sacrément rare dans le milieu à l’image de leurs clips, aux concepts simplissimes mais au rendu hilarant. Et pourtant nul ne présage à un tel second degré à l’écoute de ce Underperformer, premier album faisant suite à un EP sans-titre sorti en 2018. En effet, le [...]