Chimaira – Chimaira

8 Commentaires      1 701
Style: metalAnnee de sortie: 2005Label: Roadrunner Records

Déjà mythique pour certains, Chimaira est ce que l’on pourrait appeler l’une de ces « grosses valeurs à confirmer » du métal US. L’un des fers de lance de Roadrunner est conscient de l’enjeu autour de ce troisième album. Alors, histoire de montrer qu’elle ne craint rien, la bande à Mark Hunter a joué sur les symboles et a fait de ce disque un éponyme.

Au vu de la durée des chansons, on sent que le groupe s’est fait plaisir, avec une moyenne de cinq minutes par chanson; la plus courte faisant 4’43 ». Le groupe confirme son son, sa patte, entre héritages métal Slayeresque, néo (plutôt brutal) et hardcore. Les riffs, qui vont droit au but, sont exemplaires d’efficacité. La production est pêchue et massive, le jeu de batterie est percutant, rendant l’ensemble irrésistible. Il n’y a absolument RIEN A DIRE. Tout est nickel. Le mix de Colin Richardson est parfait.

C’est lourd, ça mosh, ça double pédale, ça fait des solos, ça hurle, tout ça avec un son délicieux, et une parfaite maîtrise des intruments. Malgré la longueur des titres, on a du mal à s’ennuyer. On est constamment pris par un élément: la façon dont sonne tel ou tel instrument, tel riff qui refait son apparition, le solo qui débarque, la mosh part qui nous embarque ou encore le sample du Dj qui émerge et creuse sa niche dans la déferlante. Seuls quelques titres traînent peut-être un peu en longueur: « Everything You Love » par exemple.

Comment cacher mon plaisir lorsque jaillit le riff de « Left For Dead »? Comment ne pas bouger frénétiquement la tête pendant 70% des 59 minutes de ce disque?… Une chose peut-être sure, c’est que je ne les raterai pas lors de leur prochain passage! Je m’en voudrai beaucoup trop.

Après mes premières écoutes, je ne pensais pas mettre une note supérieure à 15 à cet éponyme, histoire de contrebalancer toutes les chroniques l’encensant sans mesure ni recul. Mais maintenant que le tour en a bien été fait, je ne peux que m’incliner et reconnaître la qualité irréprochable de ce disque avec lequel Chimaira réussit son coup et inscrit son nom dans l’histoire du métal, de ces dernières années du moins.

A la lisière du simple metalcore et du metal tout court, Chimaira n’apporte pas grand-chose de nouveau à l’édifice mais a le mérite d’être une chaudronnerie ultra bien rôdée, au souffle brûlant d’efficacité.

  1. nothing remains
  2. save our selves
  3. inside the horror
  4. salvation
  5. comatose
  6. left for dead
  7. everything you love
  8. bloodlust
  9. pray for all
  10. lazarus
Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

8 Commentaires

  1. jonben jonben says:

    J’ai toujours trouvé la musique de Chimaira appréciable sans être vraiment terrible, un peu brut de fonderie, généralement sans nuances et en tous cas guère originale, ressassant une recette vieille deplusieurs décénies et je trouve cet album dans cette continuité. C’est pas mal mais en aucun cas indispendable, par contre pareil que Fewz, vivement le concert!

  2. Pierre says:

    Le peu que g vu lors du roadrage ya mtn 1 an, ct pas des bêtes sur scène non plus…

  3. krakoukass Krakoukass says:

    Bah ils ont quand même bien foutu le feu, au Fury Fest 2004…

  4. pierre says:

    je c pas, j’y étais pas…

  5. Marc says:

    Un album dispensable pour un groupe inutile et surestimé.

  6. Head says:

    Cet album est pas mal du tout, original dans ses structures tout en étant efficace.
    Manque plus que l’étincelle qui va faire que Chimaira pondra un album mythique. Et vu le potentiel du groupe on sait jamais…
    16/20

  7. fewz says:

    ce groupe est surestimé, c évident!vivement le concert quand meme!

  8. kollapse says:

    pour ma part Chimaira est un groupe estimé à sa juste valeur, car ce sont des tueurs. Et leur nouvelle livraison est excellente, il faut juste approfondir les écoutes étant donné que cet album ne se livre pas facilement, contrairement à ce que certains ont l’air de croire…les riffs sont betons, la prob énorme, le chant vindicatif, et qques titres sont clairement de pures tueries, bref je suis très loin d’être déçu c’est sur. 17/20, vivement les voir en concert, car c’est quelque chose !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *