Bilan 2005 alchemist

Pas de commentaires      1 301

Albums de l’année

SymphorceGodspeed
La bombe Heavy-Metal de 2005, Symphorce frappe fort, très fort. Le groupe signe ici un album sombre, riche, puissant, efficace et varié. Oeuvrant dans la catégorie poids lourds, Godspeed trouve son équilibre en alternant des hits avec des compositions efficaces et intéressantes. Le Power au service du Heavy. Redoutable !!


KiuasThe Spirit of Ukko
A la croisée des chemins, les Finlandais de Kiuas délivrent avec ce premier album un beau moment épique. Leur Heavy teinté d’influences Black, Death et Folk nous entraîne avec vigueur au pays des milles lacs pour rencontrer le dieu des dieux.


Bruce DickinsonTyranny of Souls
Ah tiens, en parlant de Dieu… le retour de l’enfant terrible de Maiden ! Avec cet album à l’ambiance mystique parsemé de moments de bravoures dont seul Bruuuce a le secret, Air Red Siren confirme ses talents de vocaliste et de compositeur et délivre sa vision personnelle du Heavy.


CandlemassCandlemass
Massif et inspiré, le Doom de Candlemass pulvérise tout sur son passage. Des riffs ravageurs, une voix charismatique, théâtrale et surtout une ambiance épique en diable. Référence incontournable et monstre d’efficacité, Candlemass sait aussi faire souffler un vent épique sur son œuvre.


Novembers DoomThe Pale Haunt Departure
Un album mélodique, mélancolique et solennel. Avec son Doom, atmosphérique, digne d’un My Dying Bride, November’s Doom nous mène sur les chemins de la grâce et de l’affliction aux détours de compositions accrocheuses.


Strapping Young LadAlien
Le retour du Canadien dérangé en grande forme. Devin Townsend et ses comparses signent ici un space opéra passablement déjanté et furieux. Des mélodies hystériques, une charge sonore redoutablement riche et une performance vocale à tomber. La dévastation est la plus redoutable arme de ce huitième passager.


The Dresden DollsThe Dresden Dolls
La surprise de cette année 2005. Ce duo provenant de Boston nous plonge dans un univers baroque et gothique. Un piano, une voix et une batterie, voilà la simple recette des DD. Mais derrière cette apparente simplicité se cachent des mélodies imparables et surtout une poésie formidable.


GojiraFrom Mars to Sirius
Les Landais signent ici une œuvre aboutie et puissante. On a beaucoup parlé de l’influence de Morbid Angel, j’évoquerais pour ma part sans détour l’ombre de Devin Townsend pour les tempos lourds et les envolées lyriques qui jonchent cet album indéniablement envoûtant et prenant.


DestinitySynthetic Existence
La scène française n’a plus à rougir. Avec son Black/Death efficace et brutal, Destinity n’a aucun complexe à avoir. Épaulé par une production herculéenne, le groupe s’affirme sans complexe et délivre une œuvre intense et enivrante. On notera au passage l’énorme prestation vocale !


BiomechanicalThe Empires of the World
Attention, sensation ! Une créature hybride et hystérique dotée d’un chanteur hors-norme vient sonner le glas des frontières du Metal. Entre complexité et efficacité, puissance et mélodie, Biomechanical fait tourner les pendules à l’envers pour mieux nous les remettre à l’heure. Et ça déboîte !!


Chroniqueur

alchemist

Chroniqueur inter mi-temps, amateur de chats, de Metal mélodique sous toutes ses formes, de fromages de caractère, de bons bouquins, de radios intelligibles... et de zombies.

alchemist a écrit 99 articles sur Eklektik.

Up Next

Du meme groupe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *