The Cool Kids – Gone Fishing

2 Commentaires      1 168
Style: rapAnnee de sortie: 2009Label: Cake Recording

Achetez des disques d’un coté mais téléchargez les nôtres de l’autre. Les Cool Kids se rangent dans cette dernière proposition avec leur dernière mix tape, réalisée avec le producteur Don Cannon, et disponible gratuitement sur leur page myspace. L’autre option, si Hadopi vous effraie, est de vous rendre jusque dans l’Illinois et d’acheter l’objet. Le prix du billet n’étant pas encore piratable, je vous recommande de vous plier à leur demande et de passer prendre votre petit fichier avec sa vingtaine de titres de rap minimaliste et toujours aussi frais.

Le nouveau Cool Kids, même entre les mains d’un autre producteur que Chuck English, ne change pas de préoccupations ni de style. Minimaliste, voir même encore plus que sur le Bake Sale EP, jusqu’à « Jump rope », où figure une chanteuse r’n’b et une instru un peu plus riche. Par « plus riche » j’entends que l’on y utilise une boucle de plus. Jusque là les titres s’enchaînaient avec la même combinaison : beat + voix + une boucle avec ce laissez-faire juvénile que les Cool Kids distille avec l’attitude que requiert leur nom.

Le passage sur la case « chanteuse r’n’b » est d’ailleurs sympathique et apporte une petite touche de variété. La case auto tune atteint sur « Weekend girl » (le « Premier love » de l’album) aurait par contre pu être évitée. Trois titres en dessous de la moyenne au compteur si l’on ajoute les deux premiers un peu faiblard et la moyenne est encore très respectable pour un disque gratuit.

La variété est de plus à l’ordre du jour puisqu’après une première moitié aux instrus réduites à leur plus simple appareil, le reste du disque s’habille un peu plus et gagne en boucles pour démontrer que les Kids peuvent poser sur tout et vaincre, encore et encore et encore. Le grand gagnant est aussi Don Cannon dont on ne pourra pas oublier le nom de ci-tôt si, comme moi, on ne connaissait pas son existence avant cet album.

Du début à la fin, le producteur ajoute à ses compositions des interventions vocales « à la Timbaland » ou des samples scandant son nom. Acheter le disque ne vous épargnera pas ce détail, c’est simplement une des dernières modes dans le rap pour certains producteurs. Le pire ? Ce n’est pas si désagréable que cela et j’aurais du mal à imaginer les chansons sans ! Les messages intempestifs des labels prévenant le chroniqueur qu’il devra acheter le disque plus-tard viennent donc de subir un revirement artistique au service de l’ego trip. Pour ce prix là vous n’allez pas vous plaindre quand même !

  1. introduction to ice fishing
  2. hammer bros.
  3. champions
  4. gold links
  5. cinnamon
  6. premium blends (feat. shorty k)
  7. step back
  8. jump rope (feat. tennille)
  9. the last stretch (feat. jahda)
  10. the art of noise (interlude)
  11. the light company
  12. popcorn
  13. wise words by glc
  14. pennis (the updated rosters remix)
  15. broadcasting live
  16. takin’ a break (cut it up)
  17. tune up
  18. weekend girls (interlude) (feat. ryan leslie)
  19. summer vacations
  20. wise words by glc cont.

Chroniqueur

Mathieu Lubrun

Hororo est chroniqueur depuis 2004 sur Eklektik, bibliothécaire de profession, passionné de musique (metal, jazz, hip hop, electro …) et de comics. Alcoolique de concert et de disques, bavard et effervescent dès qu’il rentre en contact avec un artiste qu’il apprécie. Contactez-le pour lui dire tout ce que vous voulez à son adresse personnelle xhororox [AT] gmail [DOT] com et/ou suivez-le sur Twitter.

hororo a écrit 395 articles sur Eklektik.

Up Next

Du meme groupe

Vous pourriez aussi apprécier

2 Commentaires

  1. dayspring says:

    tu decouvres les mixtapes Hororo ?
    un peu trop mou pour du crunk je trouve. j’accroche decidement pas trop à ce groupe.

  2. Hororo says:

    Je n’appelerais pas ça du crunk. C’est trop minimaliste pour en être et pas assez club. Bien que je ne sache pas très bien dans quel catégorie mettre les Cool Kids je n’y vois vraiment rien qui les rapprocherait de Lil Jon ou des Ying Yang Twins.
    Par contre je connaissais déjà les mix tapes. C’est le phénomène des mix tapes en téléchargement gratuit que je souligne dans ma gratuit et que je ne connaissais pas auparavant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *