Nefastes – Scumanity

Pas de commentaires      143
Style: black metalAnnee de sortie: 2021Label: Source Atone Records

En attendant un nouvel album avec Benighted dont vient de sortir une mise en bouche intitulée « A Personified Evil », le chanteur Julien Truchan s’offre une parenthèse toute aussi brutale en compagnie de deux anciens collègues. Liem N’Guyen (guitare) et Olivier Gabriel (basse) ont en effet fait partie de Benighted mais ont ensuite quitté le navire. En bons termes puisque sort le premier album de Nefastes, inattendue bombe de violence haineuse.

Pas de batteur mais une boite à rythme réglée au maximum, le trio balance une sorte de black metal ultra vénère, vous sautant à la gueule armé de lames très acérées. La sauvagerie déversée est frontale entre blasts torrentiels, riffs oscillant entre trémolos crusty et dissonances étourdissantes, le tout surplombé d’un Julien Truchan criant dans son registre crié aigu, presque porcin mais plus du côté « punk meets black metal » que des pig squeals.

Mais Scumanity, tout en haine viscérale contre le genre humain qu’il est (comme annoncé par son titre), ne se contente pas uniquement d’avoiner mais sait aussi se montrer parfois sous un visage un peu moins radical, plus ambiancé (l’inquiétant « Charognards ») ou avec des variations mélodiques faisant mouche (« Supplice » ou l’excellente conclusion « Carved Into The Flesh »).

Bref, de très convaincants débuts d’un side-project qui ne restera pas, espérons-le, au stade de one-shot ! Le prochain Benighted devrait arriver prochainement, ce défouloir ultra violent d’une petite demi-heure devrait vous aider à patienter gentiment.

  1. Progéniture Décadente
  2. Fuck With The Bull, You Get The Horns
  3. Make Apocalypse Great Again
  4. Supplice
  5. Scumanity
  6. Charognards
  7. Ashes Return
  8. Carved Into The Flesh

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.