Chevelle – This Type of Thinking Could Do Us in

8 Commentaires      2 019
Style: rock/metal alternatifAnnee de sortie: 2004Label: Epic Records

On avait pu voir ce trio de frangins en première partie d’Audioslave exercer leur « soft » metal alternatif, ils reviennent maintenant avec un 3ème album après le relatif succès (enfin surtout américain) du précédent, »Wonder What’s Next ». Ils ont d’ailleurs aussi dernièrement sorti un live « Live From The Road » issu de cette tournée où on avait pu apprécier leurs prestations live et les entendre avec un son plus brut et moins léché.

L’influence principale de Chevelle est clairement à chercher vers Tool, en fait Chevelle fait pour certains une sorte de version allégée de Tool, pour d’autres une version plus digeste et moins prétentieuse. Je me situerais plutôt dans la première catégorie mais Chevelle a indéniablement un certain talent, même si leur musique est très calibrée radio. Leurs morceaux ont beau être assez classiques, ils sont tous concentrés sur l’efficacité, le format du trio les faisant aller au principal, le riff.
Des riffs d’ailleurs qui empruntent des tonalités très graves, les guitares étant accordées plusieurs tons en dessous. Les 3 jouent fort, ils envoient un son direct et lourd, la musique peut rappeler parfois « Around The Fur » des Deftones comme sur « Still Running » même si la voix de Peter Loeffler, si elle peut prendre des accents éraillés est toujours très mélodique. Ce chant est sans surprise, la voix a évidemment des relents de Maynard James Keenan, mais ça ne peut pas être un inconvénient, surtout que ça fait déjà 2 albums que le groupe pratique cette musique et commence tout de même à se forger une identité.

Bon maintenant le problème de la plupart des productions « rock » américaines actuelles, la production. Un peu mielleuse mais sans trop d’exagération, elle garde quand même intacte une certaine authenticité, les guitares sont bien grasses, même si elles sont policées de manière à aplanir leur agressivité. On pourra seulement regretter une voix trop mise en avant.

Cet album est malheureusement une redite du précédent, le style n’a pas chanté d’un iota, on retrouve les mêmes types de mélodies mais il n’en est pas pour autant dénué d’intérêt, les morceaux ont tous cette petite particularité, mélodie bien placée ou riff simple mais entraînant.
Tous les titres sont solides, ils finissent même sur un acoustique très réussi, presque du Staind en amélioré. Chevelle continue son chemin sans modifier leur style mais en affinant leur sens de la composition. L’album est sans surprise mais les fans du groupe s’y retrouveront, porté par l’excellent single « Vitamin R », je pense que Chevelle sont destinés à rester dans le haut du peloton du rock alternatif américain des années 2000.

  1. the clincher
  2. get some
  3. vitamin r (leading us along)
  4. still running
  5. breach birth
  6. panic prone
  7. another know it all
  8. tug-o-war
  9. to return
  10. emotional drought
  11. bend the bracket
jonben

Chroniqueur

jonben

Krakoukass et moi avons décidé de créer Eklektik en 2004 suite à mon installation à Paris, alors que disparaissait le webzine sur le forum duquel nous échangions régulièrement, ayant tous deux un parcours musical proche entre rock et metal, et un goût pour l'ouverture musicale et la découverte perpétuelle de nouveautés. Mes goûts se sont affinés au fil du temps, je suis surtout intéressé par les groupes et styles musicaux les plus actuels, des années 90s à aujourd'hui, avec une pointe de 70s. J'ai profité pendant des années des concerts parisiens et des festivals européens. J'ai joué des années de la guitare dans le groupe Abzalon. Mes styles de prédilection sont metal/hardcore, death technique, sludge/postcore, rock/metal prog, avec des incursions dans le jazz fusion et le funk surtout, depuis une île paumée de Thaïlande. 

jonben a écrit 502 articles sur Eklektik.

Up Next

Vous pourriez aussi apprécier

8 Commentaires

  1. melc says:

    c’est bien ça le problème chez Chevelle : ils ne savent pas digérer leurs influences et c’est pourquoi (pour moi) ce ne sera jamais un groupe ‘marquant’, ‘de référence’.

  2. pierre says:

    Typique chronique de debutant.
    Prenez au moins le temps d’écouter le cd et d’écouter ceux qu’ils disent avant de se limiter à la fausse ressemblance avec Tool!!!

  3. krakoukass Krakoukass says:

    Au lieu d’écrire ce type de message agressif et peu argumenté, je te suggère, Pierre, de venir dans le forum et d’expliquer ce qui ne te plaît pas dans la chronique « de débutant » de mon camarade…

  4. jonben jonben says:

    Je connais très bien Tool et Chevelle et en écoutant ce dernier je retrouve énormément de Tool donc je l’écris!

  5. Pierre says:

    Un message agressif? Non.
    C’est surtout le résutlat d’une chronique non-objective qui se cache facilement derrière le fait que la musique produite aux US soit trop parfaite, comme si cela avait une importance…Regardez AQME, ah ça personne ne dit rien, evidemment ils permettent de remonter la moyenne nationale.
    Puis la ressemblance à Tool, c’est un peu gros, un passage de 3 sec. qui lui ressemble je veux bien mais faut pas pousser et discréditer le groupe. En fait c’est comme dire que tous les albums de Metal ressemblent au Black Album de Metallica parceque Metallica est un grand groupe (ds sa carriere et son histoire)de metal…
    Tool c’est pareil, c’est LE GROUPE de référence dans la vague neo-metal.
    Si cet album vaut 14/20, alors expliquez nous ce qui vaut les 14 et non pas les -6.

  6. jonben jonben says:

    :) un fan de chevelle, je ne pensais pas qu’il y en aurait, j’aurais plutôt pensé que des commentaires seraient posté me trouvant trop gentil avec le groupe. Pierre, je crois que tu ne connais pas bien Tool.
    J’ai mis 13 c’est déjà bien, pour moi ça veut dire que je l’écoute avec plaisir, Chevelle j’aimais bien les précédents, je trouve celui-ci aussi correct et j’ai vraiment apprécié de les voir en live au Rock Am Ring il y a 2 ans.

  7. Pierre says:

    Je ne suis pas fan, j’apprécie c’est tout. Je ne dis pas que vous faites un mauvais boulot, bien au contraire, je trouve juste l’analyse simpliciste.
    Et en effet vous avis mis 13 et pas 14, mea culpa sur ça.
    Notre désaccord se trouve surement sur les éléments composant l’échelle de notation.
    Bref.
    Une chronique de THE BRONX serait sympa…

  8. Jill says:

    Les suivant depuis leur premier album qui n’est autre que « Point », je constate d’une progression au file des albums.
    Excellent album, 13? insuffisant!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *