Shere Khan – Get Fucked

1 Commentaire      1 017
Style: hardcore metal brutalAnnee de sortie: 2005Label: Mission/Rock Vegas Records

Non je ne vais ni vous parler du livre de la jungle, ni du groupe de rock rennais, ni du groupe Sherkan metal français.

Pour la présentation, c’est simple, ce groupe a la réputation d’être un des groupes les plus virulent de la scène de Boston, qui n’est pas forcement connue pour être la plus tendre (pensez par exemple aux Friend Stand United (FSU) , aux groupes tels que Blood For Blood, Embrace Today, Death Before Dishonor, etc..). Et ils ont aussi la réputation d’être l’un des meilleurs nouveaux groupes de la Nouvelle Angleterre. Enfin les mecs ne sont pas non plus des inconnus du milieu, puisque deux des membres du groupe jouent dans On Broken Wings, groupe de metalcore à la Unearth.

Musicalement, il s’agit ici non pas d’un edgemetal (c’est à dire un thrash amélioré a moshparts et voix hardcore avec une approche straight edge de la musique) mais d’un gros hardcore rentre dedans. Les morceaux sont courts, deux minutes environ, mais bourrins. Certains passages sont assez punks/ hardcore old school dans l’âme, c’est à dire rapide avec des accords, puis d’autres sont plus métal, avec des barrés.
A première écoute, certains titres m’ont fait penser aux premiers E-Town Concrete, le phrasé rap en moins. Mais plus les écoutes furent nombreuses, moins ce sentiment était présent. Ok, la voix ressemble toujours à celle de Anthony, le chanteur du quartet du New Jersey, mais musicalement, les influences sont plus diverses.
Niveau riffs et rythmes, il y’a bien sur le NYHC avec des plans à la Everybody Gets Hurt, mais aussi des groupes plus métal comme Santa Sangre, afin de donner naissance à un disque tough taillé pour la scène.
Les moshparts sont bien présentes, les très bons breaks aussi, ainsi que les singalongs. Tout ce qui est efficace dans le métal et dans le hardcore sont condensés dans ce MCD d’une trop courte durée, puisque cette galette dure seulement 9 :17 minutes. C’est le bémol de ce disque.

La production n’est pas mauvaise. Le son est un peu crado, ce qui est parfait pour ce genre de musique et surtout donne une plus grande personnalité que tous les groupes de hardcore avec un son Hatebreedien.

C’est un bien bon premier disque, couillu, avec une pêche d’enfer qui ravira les « gros durs » que nous propose ici ce jeune groupe américain. Si vous en avez marre de Hatebreed, groupe qui tourne en rond, si vous êtes fan de Everybody Gets Hurt, si vous aimez les plans métal mélangés aux plans plus « old school », jetez vous aveuglement sur ce MCD. Une belle surprise pour un groupe que j’ai découvert par hasard en cherchant un truc qui n’avait aucun rapport. Ouais c’est le destin qui a voulu que je tombe sur ce groupe.

7,5/10

  1. a sheep in tigers clothing
  2. disapear
  3. glory days
  4. nothing but hate
  5. get fucked
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Commentaire

  1. master of puppets says:

    Vraiment très sympa ce groupe ! La chronique résume bien le truc, mélange de old school et de NYHC ! Bien efficace !

    merci pour la découverte ! ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *