Gehenna – Ww

Pas de commentaires      1 041
Style: black/deathAnnee de sortie: 2005Label: Moonfog

Bouh qu’elle est moche cette pochette, putain, pour un premier contact avec un disque on peut dire qu’on a déjà vu mieux, encore plus vilaine que celle de Disiplin dans un genre à peu prêt similaire … Enfin bref, le retour de Gehenna, 5 longues années après le très moyen Murder, ne m’a pas fait tomber de ma chaise de bonheur, puisque depuis le virage très death metal de leur dernier album en date (virage déjà bien amorcé en 1998 avec Adimiron Black) et le départ de Sanrabb, une des voix du groupe, j’avais presque enterré le groupe. Erreur, le voici de retour… erreur ? Peut être pas en fait… Explications…

Voici donc 5 ans qu’on n’avait pas entendu parler du groupe… Les rumeurs d’un split s’étaient propagées, puis tues, lorsque le groupe a plus ou moins sombré dans l’oubli, en tout cas le mien. C’est alors que j’apprends qu’un nouvel album est en préparation, que Frost (Satyricon, 1349, etc etc…) vient fracasser les fûts et que Sanrabb est de retour. Boué… A voir…. Ca commence assez rapidement et on comprend où on est, pas de doutes ça va faire du bruit… Et effectivement ça fait pas mal de bruit. Je ne vais pas cracher dans la soupe Gehenna vu que j’ai adoré Adimiron Black et Malice et que, parallèlement à ça je suis un grand fan de Forlorn, le projet parallèle de Dolgar et Sanrabb. Mais la première impression est assez froide. Pourquoi ?

C’est simple, je ne trouve pas ça très original et à aucun moment je me suis senti soulevé par la musique. Rien que j’ai retenu et que j’aurais été apte à chantonner après l’écoute. Et c’est bien là le problème de ce disque. Pas assez catchy, pas une véritable identité qui lui est propre, ce disque est un album de Gehenna, point. Pas L’Album de Gehenna, celui qui pourrait signer son renouveau. Je trouve ça d’autant plus con qu’avec une équipe comme ça, avec des vocalistes ma foi assez bons (j’aime beaucoup ces timbres un peu gratouillant (comprendra qui pourra)) et un batteur tellement mythique que le présenter tient de l’hérésie pour un fan de black. Et effectivement l’équipe cartonne bien, la batterie est millimétrée (qui en douterait ?) les guitares assez tranchantes (dans l’esprit de ce que sait faire Gehenna) et les vocaux typiques. Les morceaux sont assez basiques dans leur construction mais, encore une fois manquent de ce quelque chose qui fait qu’on revient à un disque. Une construction recherchée, un refrain accrocheur, bref tous ces petits truc qui font se dire « ouah il est sympa ce disque ». Ici c’est plutôt du « mouais… bof, ca va »

Alors non cet album n’est pas un mauvais album, loin de là, on entend des trucs pires de nos jours mais après nous avoir fait mariner 5 ans, nous sortir un album moyen de 35 misérables minutes je trouve que ça se rapproche du foutage de gueule. J’attendais plus de ce groupe et je continuerais donc à l’oublier repensant juste aux fameux Adimiron Black et Malice qui auront toujours une place de choix pour moi. Quant au reste……

  1. grenade prayer
  2. death to them all
  3. new blood
  4. flames of the pit
  5. silence the earth
  6. werewolf
  7. abattoir
  8. pallbearer
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *