Torment – Tormentation

5 Commentaires      1 301
Style: thrashAnnee de sortie: 2005Label: Remedy

Bulletin trimestriel de l’élève : Jörn ‘XXX’ Rüter (Basse et chant)
Classe : Thrash Old School
Inscrit en : 1984
Option proposée pour l’année scolaire à venir : 20ème Redoublement

Chers parents d’élèves, voici donc venue la fin d’une longue année Metalleuse pour nous tous. Je tiens tout d’abord à vous rassurer concernant l’avenir de votre petit Jörn. Le redoublement que nous vous proposons n’est pas dû à ses mauvais résultats, loin s’en faut. Tout au long de l’année, il nous a rendu nombre de copies très alléchantes. Son timbre de voix hérité de Billy Milano (S.O.D., M.O.D.) et Lemmy Kilmister (Motörhead) a charmé nos oreilles lors de ses exposés. Le grand garçon est persévérant et il ne fait aucun doute que son dernier devoir en date, Tormentation a fait l’objet d’un soin tout particulier de sa part. Il a offert à nos oreilles ébahies pas moins de 17 morceaux (Dont une intro plutôt tranchante) énergiques et entraînants, simples mais pas simplistes, tirés d’anciens albums ou EP (Comme le très raffiné Spermatized) ainsi que de toutes nouvelles compositions de son cru.

Son style rentre-dedans, les titres équivoques et poétiques qu’il a su trouver pour ses odes : ‘Porn Casting’, ‘Bestial Sex’, ‘Tribute to Traci’ (Lord est-il besoin de le préciser ???) ont su séduire toute l’équipe pédagogique qui l’entoure. De plus le son de sa production, moderne et clair rend honneur à la basse qu’il sait martyriser avec fougue. Enfin son devoir de fin d’année intitulé : ‘Du cul, de la sueur, de la bière et du Thrash’ nous a conquis ainsi que tous ses petits camarades ! En effet, comment résister à un ‘New World Terror’ qui attaque bille en tête avec la délicatesse d’un supporter de foot après l’ingestion d’une quantité d’alcool propre à tuer un ours mâle en pleine force de l’âge ?

Jörn a su s’attirer les sympathies de toute sa classe avec ‘Porn Casting’ aux allures d’hymne Punkisant. Le jeune homme et les compères qui le soutiennent sont de sacrés boute-en-train et ils connaissent bien leur affaire. Ils nous ont entraînés dans des Gang… pardon… Head-Bangs ravageurs avec leur merveilleux ‘Politically Incorrect’ Et comment oublier leur fabuleux ‘Woman’, poème si délicat qui commence par ces vers ‘Woman I love you…’ et qui s’achève par de non moins exquis ‘Fuck you !’ sur un tempo endiablé ? Oh bien sûr, on pourrait regretter la surabondance de morceaux mais Jörn est si productif ! Et il sait si bien faire danser les gens avec ‘Please Don’t Touch’ et son rock sous amphétamines.

Le bon goût a même poussé notre élève préféré à pousser le soucis du détail à l’extrême. Le galopin a cru bien faire en nous gratifiant de 69 pistes, n’est-ce pas émouvant ? Le procédé pour y parvenir est assez pénible mais il faut reconnaître à Jörn la conviction qu’il met en fin d’album à brailler ‘Heavy Metal Hooligans’. Je ne vous parlerai pas des chœurs enchanteurs qui l’accompagnent, je vous laisse en découvrir la merveilleuse finesse.

En conclusion, chers parents et je pense que vous l’aurez compris, nous souhaitons garder Jörn et ses camarades de Torment dans notre établissement afin qu’ils transmettent à leurs cadets leur énergie et leur enthousiasme que nous devinons ravageurs sur scène. Nous avons passé une agréable année en leur compagnie et nous regretterions tous de les quitter si tôt. La poésie se fait si rare de nos jours… et celle de Torment séduira sans aucun doute les amateurs du genre.

  1. intro
  2. new world terror
  3. tormentation
  4. p.c.(porn casting)
  5. laws of the street
  6. in the name
  7. traitor’s fate
  8. politically incorrect (and damn proud of it)
  9. shop ’til ya drop
  10. the calling
  11. not dead yet
  12. woman
  13. tribute to traci
  14. state of war
  15. please don’t touch
  16. bestial sex
  17. heavy metal hooligans

Chroniqueur

alchemist

Chroniqueur inter mi-temps, amateur de chats, de Metal mélodique sous toutes ses formes, de fromages de caractère, de bons bouquins, de radios intelligibles... et de zombies.

alchemist a écrit 99 articles sur Eklektik.

Up Next

Vous pourriez aussi apprécier

5 Commentaires

  1. dah-neir says:

    je me demande pkoi tu n’as mis « que » 13 alors que la kro semble elogieuse…. y a quoi qui cloche sur ce disque?

  2. Joss says:

    En tout cas le petit alchemist nous a encore rendu une dissertation pleine d’imagination. Dire que celui-ci hésitait à integrer les rangs d’Eklektik :-)

  3. AlCheMist says:

    En fait maintenant je me base sur le barême de Monster. 13 signifie que c’est un bon album avec lequel j’ai passé un bon moment, mais qui ne m’a pas fait vibrer. Le Thrash n’est pas spécialement mon genre de prédilection. Si vous êtes fan de Thrash rajoutez au moins 2 points à la note. Y a rien qui cloche particulièrement (Allez peut-être les 17 titres font-ils un peu beaucoup) sur cet album mais c’est pas non plus un chef-d’oeuvre. C’est un bon album, donc 13/20. Quant au ton élogieux, c’est sans doute dû à l’angle de la chro. Et Torment mérite bien quelques éloges avec son Thrash rigolo et bien fait. Voilà, Dah-Neir, en plus il paraît que je suis un horrible chroniqueur aigri qui rumine sa haine du monde en secret et qui la déverse sur de pauvres groupes qui n’en demandent pas tant. Pourquoi est-il aussi méchant ? PARCE QUE !!!! ;OD

  4. krakoukass Krakoukass says:

    Saloperie d’Orangina Rouge tu vas te calmer bordail!!!

  5. dah-neir says:

    D’accord! c’etait juste une question comme ca.. En tout cas chro sympa et bien fun…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *