Hidden In The Fog – Damokles

10 Commentaires      1 392
Style: black progressif alambiquéAnnee de sortie: 2005Label: Twilight Vertrieb

Encore un loupé de 2005 (j’en profite pour déplorer qu’Adipocere ne nous ait pas envoyé l’album)!
Cet album est pourtant une véritable bombe qui aurait pu entrer en bonne place dans mon top 10 de l’année.
A l’écoute de Damokles on a peine à croire qu’il s’agit du premier album (faisant quand même suite à un EP sorti en 2003) de Hidden In The Fog, tant la qualité et l’accomplissement sont vraiment au rendez-vous.

C’est que ces allemands-là parviennent à nous proposer avec cette épée (de Damoclès uh uh) un mélange tout simplement génial évoquant tant par moments la majesté black d’un Emperor que la beauté progressive d’un Opeth, le côté barré en plus, avec moult changements de rythme, variations de style et autres breaks.

La technicité des musiciens qui forment le groupe n’est pas étrangère à la réussite que constitue cet album, tant chacun d’entre eux, batteur, gratteux et bassiste, s’illustrent avec brio. Mention particulière à la basse, très audible, ce qui est assez rare pour être souligné, et qui propose des parties virtuoses et un peu barrées (limite jazzy par moments) évoquant le techno death d’un Atheist ou d’un Coprofago.

Chaque morceau de cet album est riche, long, et l’assimilation n’en sera que plus longue et difficile pour l’auditeur. Damokles est un disque exigeant mais qui ne se montrera pas ingrat avec qui prendra le temps de s’y plonger. La récompense sera à la hauteur de l’investissement. Pour autant que l’assimilation demande indubitablement du temps, même les premières écoutes laissent des traces, et certains passages rentrent assez vite dans la tête. A ce titre, le morceau d’ouverture, « The Ignoramus’ Elegy » se révèle assez vite d’une infectieuse efficacité.

On notera un côté symphonique voire même classique assez prononcé et qui revient régulièrement, comme sur la fin de « A Desolate Spectaculum » ou justement sur le début de « The Ignoramus’ Elegy » qui fera fugacement et trompeusement penser à du Dimmu Borgir.
Pour autant on est toujours en terrain essentiellement black, et certains passages et riffs sont là et bien là pour nous le rappeler, ainsi que la voix de Ghâsh très caractéristique du genre. Le gars Ghâsh est parfois doublé par quelques growls death, mais il sait surtout fréquemment nous faire profiter de sa voix claire et belle évoquant tant la théâtralité d’un Arcturus que la limpidité (parfois en spoken) du chanteur de Disillusion.

Ce disque n’est d’ailleurs pas sans me rappeler la baffe majeure prise avec le Back To Times Of Splendor des précités Disillusion. Même si le terreau de Hidden est sensiblement plus violent, on retrouve cette richesse progressive qui avait su marquer les esprits chez Disillusion.
C’est aussi cette richesse qui fera par instants penser à Opeth comme sur ce break acoustique avec voix claire sur l’excellent « Miasmic Foreboding ».

Bref comme vous le voyez les références évoquées sont loin d’être ridicules et ceci n’est en rien du au hasard : Damokles est un disque superbe, qui atteste de la maturité exceptionnelle d’un groupe pourtant fort jeune. 62 minutes incroyablement riches.

Hidden In The Fog est à considérer comme un futur (déjà) grand.

  1. the ignoramus’ elegy
  2. miasmic foreboding
  3. the soul mirror apparition
  4. a desolate spectaculum
  5. dwelling & growing
  6. and harvest has come
  7. by the altar of reflection
  8. for the sightless to behold
krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 945 articles sur Eklektik.

Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

10 Commentaires

  1. Joss says:

    hey t’a réussi à caser Dimmu Borgir, Opeth et Disillusion dans la même chro !!! tu veux vraiment que ‘écoute ce disque ou quoi ? :-p

  2. Ellestin says:

    Il y a un moyen tout bateau de rebondir sur le post de Joss mais je m’en abstiendrai. De toute facon au vu des extraits mp3 je ne comptais pas trop m’attarder là-dessus…

  3. krakoukass Krakoukass says:

    Ouais Dimmu, Opeth, Disillusion, que des merdes, c’est facile de rebondir… Enfin bref, je pense qu’il en faut pour tous les goûts. Loin de moi l’idée de prétendre que la masse ou la critique sont garantes de bon goût, mais il ne sera pas très difficile de se rendre compte que je ne suis pas le seul à m’exstasier sur cet album… Y a peut-être quelques raisons quand même (sauf à penser qu’on soit nombreux à être idiots), même si je conçois tout à fait que tout le monde ne puisse pas aimer et que certains n’adhèrent pas à cette came. Franchement je n’ai rien contre toi Ellestin, et je ne cherche vraiment pas à aller au conflit, mais de mon point de vue il est quand même dommage de toujours sentir une once de mépris voire de supériorité hautaine dans tes propos, qui laisseraient à penser que ton avis est le bon et que les autres sont des abrutis de ne pas penser comme toi. Je trouve ça un peu dommage surtout considérant la finesse de tes analyses quand tu te donnes la peine de nous en honorer…

    Pour revenir au disque je mets en garde contre l’extrait disponible sur leur site, qui s’avère être un collage de plusieurs morceaux et qui est donc assez peu révélateur du contenu et pas forcément aussi cohérent que les titres de l’album.

  4. Ellestin says:

    note pour plus tard: le chambrage n’est pas toujours du goût de tout le monde. Sans rancune (de toute facon t’as raison on devrait toujours écouter l’abum entier avant de laisser un comm).

  5. darkantisthene says:

    j’avais vu une kro dithyrambik sur un webzine ami/concurrent
    ça m’a franchement saoulé
    je vais réessayer comme un sale trend que je suis :(

  6. Rico says:

    Je n’adhère pas à cette came. En suface, c’est bien foutu mais ça me saoule, en même temps le black n’a jamais été mon ami.

  7. jonben jonben says:

    Je ne suis pas des plus amateurs des vocaux black d’habitude mais là ça passe bien, je vais me pencher plus avant sur ce groupe.

  8. Fabri says:

    Chef d’oeuvre absolu!!!

  9. Rico says:

    Arf …. je dis que des conneries ces leurs ep que j’ai écouté, je vais essayer d’écouter celui là.

  10. Monster says:

    Faut absolument que je teste ce truc !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *