Vastum – Hole Below

Pas de commentaires      1 100
Style: death metalAnnee de sortie: 2015Label: 20 Buck Spin/Sentient Ruin Laboratories

Hasard du calendrier ou volonté de poursuivre dans la même crèmerie, voilà que Sentient Ruin sort deux albums de death à la suite. Altarage d’abord dont j’ai dit beaucoup de bien il y a quelques semaines, et voici donc Vastum, groupe de San Francisco (autrefois nommé Corpus) pratiquant du bon gros death des familles depuis 2011. Les amateurs du style connaissent peut-être déjà les deux précédents méfaits du groupe que sont Carnal Law (2011) et Patricidal Lust (2013), ce n’était pas mon cas, la rouste se révèlant donc d’autant plus fatale !

Vastum est un groupe sans compromis jouant un death old school bien velu influencé par la scène de Bay Area ainsi que, plus près d’eux, par Autopsy. Dès le très bien nommé « Sodomitic Malevolence », on entre directement dans une atmosphère mortifère annonciatrice d’un carnage en règle. Contenant d’anciens membres d’Acephalix et de Bastard Noise, le groupe livre six titres au riffing opaque telle une masse informe engloutissant tout ce qui passe à sa portée, ce assez lentement. En effet, la rythmique reste majoritairement pataude, ce qui ne l’empêche pas de tout ravager. Par-dessus celle-ci, les vocaux (partagés par le chanteur et la guitariste) font la part belle aux lugubres échos, histoire d’ajouter une aura malsaine au tableau, déjà fortement noirci.

Certes, on pourra reprocher le côté planplan et répétitif des structures, mais c’est bien le style qui veut ça. Les amateurs de Bolt Thrower, Incantation et de gras morbide qui tache peuvent se jeter dans ce trou béant (au fond duquel se trouve le malin) qui réussira, espérons-le pour eux, à faire passer Vastum du statut d’espoir à celui de cador du death U.S.

  1. Sodomitic Malevolence
  2. Amniosis
  3. In Sickness And In Death
  4. Intrusions
  5. Hole Below (A Dream Of Ritual Abuse)
  6. Empty Breast

Bandcamp

beunz
Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *