Martriden – The Unsettling Dark

1 Commentaire      1 011
Style: black deathAnnee de sortie: 2008Label: Candlelight

Le voilà donc finalement le premier album de Martriden. Je vous renvoie à ma chronique de leur EP que j’avais jugé très prometteur il n’y a même pas un an.
Alors alors… Les américains allaient-ils concrétiser les espoirs placés en eux ?

Le mélange que j’évoquais à l’époque entre (notamment) la furie d’un Behemoth et la beauté d’un Opeth dans les passages acoustiques est toujours d’actualité et tant mieux, mais s’y ajoute un petit côté symphonique qu’on ne trouvait pas à l’époque dans les 4 compositions de l’EP.
Le titre éponyme par exemple, tire de cette nouveauté une aura pleine de superbe et de majesté tandis que la voix de Michael est toujours aussi agressive et puissante pour accompagner idéalement les passages les plus animaux.

L’album est fouillé et les compositions loin du format pop de 3min30. Conséquence, il faut un peu de temps pour en apprivoiser les tours et contours. Néanmoins dès la première écoute, on est rassuré de constater que le groupe n’a pas perdu sa capacité à passer de morceaux très brutaux (« The Enigma of Fate » par exemple est surpuissant) à de véritables joyaux de finesse et de sensibilité. Le meilleur exemple sur The Unsettling Dark est sans aucun doute le superbe « Ascension Part 2 » qui fait suite à une première partie aux forts relents suédois. Ce « Ascension Part 2 » est une magnifique montée en puissance acoustico-électrique encore une fois réminiscente du meilleur d’Opeth. Elle a l’avantage de représenter une réelle bouffée d’air frais après les agressions passées et avant celles à venir… Chair de poule garantie pour moi…
C’est d’ailleurs également en douceur que se termine l’album entre la fin de « A Season in Hell » et surtout sur « Immaculate Perception ».

Alors on y est ou pas ? L’essai est-il transformé ? En grande partie oui, l’album est vraiment bon mais il reste un peu moins marquant à mon avis que les morceaux qui figuraient sur l’EP.
Je suis convaincu que Martriden peut faire beaucoup mieux, peut-être en jouant encore davantage sur l’alternance de passages bourrins et de passages fins… En tout cas je ne sais pas pour vous mais personnellement je reste en veille active pour surveiller l’évolution de ce groupe et accessoirement je m’envoie ce bon Unsettling Dark pour nettoyer mes cages à miel!

  1. intro
  2. the enigma of fate
  3. the calling
  4. ascension part 1
  5. ascension part 2
  6. processionnal for the hellfire chariot
  7. the unsettling dark
  8. prelude
  9. a season in hell
  10. immaculate perception
krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 945 articles sur Eklektik.

Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Commentaire

  1. Joss says:

    Bon album mais un poil déçu tout de même, compte tenu de ce que promettait le E.P. C’est très bien fichu certes mais ça manque un peu d’âme je trouve. Pas déplaisant à écouter mais pas forcément l’envie d’appuyer sur “repeat“ ensuite…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *