Vile Ritual – Tongues Of The Exanimate

Pas de commentaires      197
Style: blackened death metal putrideAnnee de sortie: 2022Label: Sentient Ruin Laboratories

2022 n’est que rouge et sang pour Sentient Ruin Laboratories. Bon OK, à deux exceptions près (sur huit albums sortis ou prévus en ce début d’année), c’est fou combien les groupes présents chez le label californien spécialiste dans l’ultra violence s’est entendu sur les couleurs de leurs artworks ! Vile Ritual fait donc partie du lot et sa musique correspond bien à son duo de couleur: sanglante et opaque à la fois.

Jeune projet solo d’un certain Liam McMahon, on a là un cocktail déjà entendu dans le coin, soit un conglomérat de black, de death ou encore de doom alliant balourdise et crasse. Les six morceaux de Tongues Of The Exanimate sont autant d’épreuves auditives. La lourdeur est impressionnante tandis que les vocaux sont majoritairement noyés sous une réverb exagérément dans l’écho. Une mixture de violence déshumanisée et basse du front qui voit pourtant un véritable intérêt par l’usage régulier d’harmonies aidant le lessivage à être un peu plus compréhensible. Se dégage alors un véritable pouvoir hypnotique entre groove et mélodies accrochant malgré le malaise installé. Prenez par exemple « Bygone Crypt » au démarrage doom extrême qui va soudain connaître une transition épique grâce à un excellent trémolo tout en calant ça et là des passages black bestial façon Beherit.

Chacun de ces six titres possède de multiples mouvements, du saindoux putréfié en passages quasiment goregrind (sur certains blasts de batterie) , des ambiances parfois plus sereines au-dessus de déluges de cadavres en décomposition (« Dirge Of Inevitable Fate »). Effroyable, barbare mais paradoxalement accessible, ce court premier album (reprenant le contenu de la première démo de 2019 ainsi que trois titres non sortis auparavant) provoque une irrésistible transe ainsi que l’envie de mitrailler la touche « repeat » tant l’addiction à la sauvagerie opère. Une ode à la destruction conçue avec plus de finesse qu’il n’y parait.

  1. Tongues Of The Exanimate
  2. Spectral Fold
  3. Bygone Crypt
  4. Votive Quietus
  5. Ritual Burial
  6. Dirge Of Inevitable Fate

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *