Latest Content

Silurian – Descenders

Jeune projet monté par le guitariste d’Ahab Chris Hector et la vocaliste Emilia Sherman, Silurian sort avec ce Descenders une première démo ornée d’une cover étrange, aux réminiscences d’E.T. mais en version très inquiétante, la créature n’ayant peut-être pas de bonnes intentions. Raccord avec cette cover, les paroles de cette première sortie sont portées sur la science-fiction et l’horreur, qu’elle soit littéraire ou cinématographique.

MUHD – Dilogia

Sorti initialement en 2014, Dilogia est le premier album de MUHD, projet de Samuel Vaney (Cortez, Fargue…) accompagné (des artworks) de Dehn Sora (Treha Sektori, Throane). Un peu comme sur Fargue, la parole est essentiellement laissée aux synthés modulant des ondes sonores entre ambient et drone créant une sorte de souffle nostalgique.

Fawn Limbs – Darwin Falls

Fawn Limbs est un trio vraiment à part, sortant avec une impressionnante régularité des albums alors que leurs membres sont dispersés sur différents continents (en Finlande et aux Etats-Unis) tout en renouvelant à chaque fois ses perspectives musicales, Darwin Falls ne déroge pas à la règle et surprend vraiment dès son introduction. Imaginez une rencontre entre Bohren & Der Club Of Gore et Frontierer au Far West !

Cult Of Occult – Ruin

Trois ans tout pile après leur Anti Life, les français Cult Of Occult font leur retour avec un nouvel album ou plutôt un single bien fat nommé Ruin aux vingt-deux minutes bien garnies. Mais le groupe de sludge/doom extrême n’entendait pas nous laisser sur notre faim puisqu’un remix (« nuiRe ») de presque autant de minutes (quasiment dix-neuf) le complète. Deux chapitres bien denses pour une plongée dans un cauchemar sonore !

Ringarë – Thrall Of Winter’s Majesty

Même pas un an après l’excellent Sorrow Befell, revoilà Ringarë avec un nouvel album. Le duo Esoterica (aka Alex Poole de Chaos Moon, Häxanu et plein d’autres projets)/Likpredikaren (Ars Hnu) poursuit dans ce qu’il sait faire de mieux: du black metal atmosphérique de haute volée qui n’hésite pas à parfois se calmer totalement au sein de titres instrumentaux conservant ses reliefs épiques.

delving – Hirschbrunnen

Déjà un an qu’Omens, cinquième album en date d’Elder est sorti. Avant de se remettre au boulot avec ses comparses, Nick DiSalvo, le chanteur/guitariste s’offre une petite parenthèse nommée delving. Ce projet solo instrumental débuté durant 2020 (pendant le confinement, forcément) contient de nombreux faux airs de son groupe principal mais aussi d’autres types de sensations au travers d’un trip nommé Hirschbrunnen (une « fontaine ornée d’un cerf », qui existe réellement à Berlin, joliment réinterprétée sur la cover).

Methadone Skies – Retrofuture Caveman

Peu souvent sous les radars en matière de musique à quelques exceptions près (Negura Bunget notamment), la Roumanie mériterait pourtant que l’on creuse sa scène locale car elle renferme quelques pépites bien cachées. Methadone Skies est l’une d’elle, ce groupe pourtant confirmé (déjà cinq albums à leur compteur) m’était inconnu jusqu’à ce que je reçoive ce Retrofuture Caveman, sixième album à la très jolie cover (signée Obsidian Nibs), enregistré par membres de Dordeduh, mixé et masterisé par James Plotkin (Khanate), autrement dit des arguments de poids !
Entièrement instrumental, Retrofuture Caveman nous mène dans des territoires tumultueux, entre le [...]

Ætheria Conscientia – Corrupted Pillars Of Vanity

Originaire de Nantes, Ætheria Conscientia a déjà fait parler de lui avec son premier album Tales From Hydhradh (2018). A la croisée du black metal et du jazz progressif, le quartet avait su habiller sa musique d’un univers très particulier dédié à Hydhradh, ville spatiale imaginée par le groupe, détail parmi tout un univers entre mythologie et science-fiction. Un concept qui aurait totalement sa place dans une collection de BD, surtout que le groupe soigne aussi ses artworks dans cette optique (très réussis et signés par un certain Amaury Pottier). Une grande créativité qui se matérialise aussi dans sa [...]

Holy Monitor – Southern Lights

Pourtant très prolifique depuis sa création en 2015 avec de multiples EP et deux long-formats avant celui-ci, Holy Monitor n’avait jamais croisé ma route avant que l’un de ses membres me propose récemment de chroniquer ce Southern Lights. L’explication vient probablement du fait que j’écoute assez rarement de groupes affiliés au krautrock ou space rock, styles où le groupe grec incorpore des influences psychédéliques et ambient, problème que je vais désormais combler car ce troisième album est une vraie bouffée d’air frais.

Palecoal – Fake Fates

En attendant le successeur de Malaise (2015), le chanteur de The Rodeo Idiot Engine s’offre une parenthèse en solo en lançant Palecoal, un nouveau projet totalement aux antipodes du mathcore de son groupe originel. Alan Billi avait déjà auparavant montré ses envies de sonorités synthétiques immersives et intimistes avec Orbel, mais Palecoal prend une dimension encore plus singulière, mélangeant paysages sonores aux textures plus ou moins éthérées à un habillage électronique hypnotique.