Latest Content

Glitterer – Life Is Not A Lesson

Déjà deux ans que le très bon Looking Through The Shades est sorti, c’est fou comme le temps passe vite (en même temps est-ce que 2020 a vraiment existé ?) ! Ned Russin aka Glitterer revient donc avec un Life Is Not A Lesson exactement dans les mêmes tonalités que son prédécesseur, composé de titres oscillant entre fausse naïveté et déprime passagère, tous aussi efficaces les uns que les autres.

Teenage Wrist – Earth Is A Black Hole

Un peu plus de deux ans après le très bon Chrome Neon Jesus, Teenage Wrist a connu quelques bouleversements en son sein, le trio étant désormais un duo composé de Marshall Gallagher (guitariste s’occupant désormais du chant à plein temps vu que le chanteur précédent est parti) et Anthony Salazar (batterie). Un changement d’effectif qui marque une vraie césure avec le passé du groupe, oubliant sur Earth Is A Black Hole son affection pour le shoegaze au profit d’une power pop un peu grungy particulièrement efficace.

Fátima – Turkish Delights

Non il ne sera pas ici question de recette de loukoums, mais du deuxième album des français de Fátima, Turkish Delights, à la fascinante pochette si délicieusement kitsh. On ne parlera donc pas de gastronomie turque, mais il sera en revanche difficile d’éviter les mots « Nirvana » ou « Kurt Cobain » dans cette chronique… Non pas que Fátima se la joue cover band de Nirvana, mais simplement parce qu’il est rigoureusement impossible de ne pas penser à Kurt Cobain en entendant le timbre de voix d’Antoine.
Pourtant, alors que j’adore le chant de Cobain (ce n’est d’ailleurs pas si fréquent d’entendre [...]

Violent Soho – Everything Is A-OK

La saison des barbecues est ouverte ! Enfin à l’heure où j’écris ces lignes ce sera un barbecue solo sur ma cuisinière, enfin bref, si la situation s’améliore et qu’on peut enfin inviter des potes, ce nouvel album de Violent Soho pourrait bien passer en musique de fond. Car la musique des australiens possède soleil et insouciance en son sein, définitivement le genre de bande originale nostalgique calibrée pour l’été.

Microwave – Death Is A Warm Blanket

Les années 90 ont la cote en ce moment, que ce soit avec le retour du néo metal ou avec le grunge. C’est ici le second style qui nous intéresse avec Microwave, groupe d’Atlanta découvert pour ma part il y a trois ans avec son Much Love (contenant l’entêtant single « Vomit »). Plus emo qu’autre chose à ses débuts, voilà que le quartet a opéré un virage total en se dirigeant vers les cheveux gras, les chemises à carreaux sales et trop grandes et les thèmes désenchantés.

Younger Us – Tired Tried

Quand on prend son temps pour composer un album, il arrive que les influences s’ouvrent et que les envies soient modifiées, c’est le cas pour Younger Us. Quatre ans après un prometteur premier EP, les allemands font enfin leur retour mais en ayant drastiquement modifié son post-hardcore/screamo vers quelque chose d’un peu plus noise, voire grunge à bien des moments.

Never Loved – S/T

Originaire du sud de la Floride, Never Loved est un jeune groupe qui vient d’apparaître dans le roster d’Equal Vision. Le quartet semble âgé d’une vingtaine d’années mais semble posséder les mêmes références que tout adolescent de cette génération, qu’elles soient musicales (avec MTV quand il y passait encore un peu de musique) ou sentimentales (rien que le nom parlera à beaucoup d’anciens puceaux boutonneux).

Happy. – Cult Classic

Pour certain d’entre vous, le titre Cult Classic doit vous remettre en tête l’un des meilleurs albums de hardcore chaotique de l’Histoire (oui carrément !). Sorti en 2004, Scarlet avait signé sur Ferret Music un premier full-length d’une incroyable intensité, toujours aussi efficace 14 ans plus tard et que je pourrais mettre sans hésiter dans mon Panthéon personnel. Alors quand arrive un petit groupe nommé « Happy. » et qui affuble son premier album Cult Classic d’une boite de pop-corn sur un fond bleu assez dégueulasse, on est en droit d’être un brin perplexe !

Alice in Chains – Rainier Fog

Bonne nouvelle, la bande à Cantrell revient pour accompagner notre dépression pré-hivernale (même si l’hiver paraît pour le moment encore assez loin). Et encore mieux que cette simple nouvelle déjà réjouissante pour les masochistes que nous sommes : ce nouvel album marque le retour de l’excellence qu’avait déjà atteint le groupe avec son grand retour sur Black Gives Way to Blue, se perdant quelque peu par la suite, sur le plus hétérogène The Devil Put Dinosaurs Here.

Homesafe – One

Originaire de Chicago, Homesafe est le side-project de Ryan Rumchaks, chanteur/guitariste de Knuckle Puck. Actif depuis 2014, le groupe a déjà sorti deux EPs et un album avant celui-ci, sortant sur Pure Noise Records pour l’occasion. D’obédience pop-punk, One renferme également de nombreux autres éléments lui permettant de se distinguer des autres albums du genre: une tonalité rock alternatif héritée des 90’s, couplée à une énergie punk et à des mélodies qui évitent soigneusement d’être putassières.