Various Artists – Sounds of the Underground Volume One

Pas de commentaires      554
Style: diversAnnee de sortie: 2006Label: DRT Entertainment

Le « Sounds Of The Underground » est un festival itinérant qui se déroule sur une journée et se balade à l’intérieur des terres américaines sur plusieurs semaines. La particularité de ce fest est la mixité entre hardcore et metal, puisque le line-up du fest mélange allégrement de fiers représentants de ces deux genres.
C’est ainsi que le festival a pu proposer en 2005 des groupes aussi variés et intéressants que Madball, A Life Once Lost, Opeth, Chimaira, Unearth, Strapping Young Lad
Centré sur la date du 2 juillet 2005 qui s’est déroulée au New-Jersey, le DVD propose 2 parties : un morceau live entier de quasiment chaque participant et une partie « backstage » avec des délires en tous genres.

Précisons tout de suite s’agissant de la 1ère partie que, vraisemblablement pour des raisons de droit, tous les participants du fest n’apparaissent pas en live. C’est ainsi que malheureusement, on n’aura pas droit aux prestations de Opeth, Terror, Fear Before The March Of Flames ou encore The Red Chord. Dommage.
Il n’empêche, cette partie live est parfois bien sympathique mais aussi très variée en terme de qualité.
Au rayon des prestations marquantes on citera Gwar d’abord, non pas musicalement, puisque c’est toujours aussi naze de ce côté, mais pour le côté spectacle. Le groupe décapite sur scène une grande poupée à l’effigie de George Bush, et répand son sang dans toute la fosse pendant quasiment tout le set. Amusant.
Pour les prestations « musicales » de qualité on citera au premier rang Lamb Of God, qui sont un peu les stars de cette édition, et force et de constater que le groupe n’usurpe pas sa position à en juger par cet excellent « The Faded Line » qui nous est proposé. Ce groupe, pourtant très décrié, me semble pourtant être l’un des plus importants et excellents groupes de métal américain en activité aujourd’hui. Unearth livre pour sa part une bonne prestation, mais on pourra critiquer le choix du titre, « Endless » assez loin d’être le meilleur de ce que le groupe a en magasin. On retiendra aussi les bonnes prestations de High On Fire (belle puissance), Chimaira, ou Devildriver.
La qualité générale est très bonne, que ce soit au niveau sonore que visuel.
Rayon déceptions quand même je mentionnerai d’abord Strapping Young Lad. Déjà le choix de « Love ? » est fort discutable mais en plus il faut bien reconnaître que (mise à part l’introduction sur laquelle Devin fait le con comme il sait si bien le faire) la qualité n’est pas au rendez-vous, la prestation vocale du maître étant même une des plus mauvaises que j’ai vues. Fort dommage. Idem pour A Life Once Lost : la prestation est bonne, mais le chanteur s’époumone tellement (question énergie pas de problème) qu’il a du mal à chanteur tout du long.
A noter que chaque prestation est précédée d’une petite interview informelle du groupe qui va suivre. Sympa.

S’agissant de la 2ème partie « délires backstage », sympathique, on ne la considérera que comme la cerise sur le gâteau, puisqu’elle n’apporte en définitive pas grand chose à l’affaire. On verra ainsi Oderus se faire lécher la (fausse évidemment) bite par un chien provoquant l’hilarité de la foule, et d’autres petites scènes pas toujours intéressantes du reste.

Il n’empêche que voilà un dvd sympathique au final, qui a le mérite de rapprocher les univers métal et hardcore et de proposer des prestations live de qualité. Les amateurs et les curieux devraient apprécier.

  1. all that remains – this darkened heart
  2. devildriver – hold back the day
  3. a life once lost – vulture
  4. madball – for my enemies
  5. high on fire – hung, drawn, and quartered
  6. strapping young lad – love ?
  7. throwdown – nothing left
  8. every time i die – off broadway
  9. norma jean – memphis will be laid to waste
  10. gwar – bring back the bomb
  11. chimaira – nothing remains
  12. poison the well – zombies are good for your health
  13. unearth – endless
  14. clutch – profits of doom
  15. from autumn to ashes – the after dinner payback
  16. lamb of god – the faded line
krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 893 articles sur Eklektik.

Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *