Trauma – Imperfect Like a God

4 Commentaires      1 214
Style: death metalAnnee de sortie: 2004Label: Adipocere Records

Voilà un album qui est sorti il y a déjà quelques mois ce qui n’enlève rien à sa qualité. Trauma est un groupe polonais, et oui un de plus.

A la différence de leurs petits compatriotes de Atrophia Red Sun sur le cas desquels je me suis penché il y a peu, Trauma ne fait pas vraiment dans l’originalité, ni dans la dentelle d’ailleurs. Les petits gars nous proposent en effet un death metal technique, carré, puissant et clair.

Trauma n’est pas un nouveau venu sur la scène polonaise puisque le groupe officie en fait depuis la fin des années 80 et n’a adopté le nom de Trauma en 1992.
Imperfect Like A God est leur 5ème offrande studio (sans compter un album live) et le moins que l’on puisse dire, c’est que cet album ravira les amateurs de death « tiens dans ta gueule, ramasse tes dents ». Le niveau technique est très élevé, on entend même parfois la basse qui tire bien son épingle du jeu, le chanteur grogne comme un damné (avec une voix parfois proche de celle de Johann Hegg de Amon Amarth, bref tout dans la finesse).
9 titres seulement mais au final c’est suffisant car il serait difficile de s’enfiler trop longtemps ce genre de gros morceau sans saigner des oreilles.

Il n’y a pas grand chose à jeter parmi ces 9 brûlots, Trauma sait varier les tempos passant d’un death frénétique avec « The Hidden Seed » à un morceau plus tempéré comme « The Madness » et ces accords inquiétants, ou « Make Me Blind » et ses cloches introductives.
Le morceau titre est aussi un modèle de violence, avec ses grattes dissonantes et sa batterie épileptique. Et même si le refrain est simple il n’en reste pas moins jouissif (« unperfect, unperfect like a god »… Pourquoi « unperfect » alors que le titre est « imperfect » ? Aucune idée).
Pour moi le meilleur morceau reste quand même « Beyond The Perception », avec son intro portée par la basse, son ambiance et son refrain qui tue.

Vous l’aurez compris, pas grand chose d’original au menu, mais c’est tellement bien fait qu’on serait bien malvenu de critiquer et de se plaindre ! On leur pardonnera donc un artwork assez moche…
Du tout bon à déguster une bonne coupe de sang bien tiède à la main…

  1. under your throat
  2. the hidden seed
  3. the madness
  4. beyond the perception
  5. imperfect like a god
  6. make me blind
  7. spiritual disaster
  8. perplexity of truths
  9. outrage to fools
krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 945 articles sur Eklektik.

Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

4 Commentaires

  1. kollapse says:

    excellent album que ce « imperfect like a god »! une des meilleures sorties du genre de l’année passée aux cotés du « ICP » de Benighted ou encore du « occult medecine » de yyrkoon.Album à ne pas rater si vous êtes client d’une bonne dose de brutalité bien sentie, de growls inhumains et de blasts à-tout-va…bref de death bien brutal! Bientot sortiront les prochains Aborted, The Monolith Deathcult et Nile et quelque chose me dit que ces disques seront les indispensables de l’année ds le (très)brutal death!

  2. marc says:

    super album! que dire de the hidden seed? mortel! j’attends aussi le monolith deathcult de pied ferme!

  3. Ocean? says:

    Kollapse : tu mets ICP de Benighted dans le même bain ? Ce sont pourtant 2 genres de death assez différents. Je te rejoins sur le fait que ce sont 2 albums indispensables de 2004 en matière de death.
    Trauma nous a pondu là un album imparable. Une tuerie, ni plus ni moins…

  4. kollapse says:

    @ocean: mouais c vrai que g hésité à faire le rapprochement avec Benighted mais g surtout fait la comparaison pour le coté brutal en tant que point commun des 2 groupes…Sinon c vrai qu’ils ne sont pas totalement comparables (Je dirais que Benighted est plus proche d’un Aborted, et Trauma d’un Immolation ou Behemoth)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *