Xbishopx – Suicide Party

6 Commentaires      1 100
Style: hardcoreAnnee de sortie: 2006Label: Ferret

« xBishopx a été créé par amour du hardcore, du stage diving et des singalong ». Comme ça c’est clair ! Pas de prise de tête, ici on n’essaie pas de retranscrire de façon musicale les pensées de Nietzsche, comme j’ai pu voir une fois lors d’une interview d’un groupe. Nan, sincèrement, je ne vois pas l’intérêt de se la jouer « artiste », élitiste à fond surtout quand le résultat est décevant voire mauvais. On est aussi à l’opposée de certains groupes hardcore prétentieux et opportunistes signés sur de gros labels. Le but de ce groupe est de s’éclater et d’essayer d’en faire profiter les gens.

Même s’il n’est pas réputé pour être le label le plus influent de la terre, Ferret (Madball, In Flames, EveryTime I Die) à quand même du nez pour signer de bons groupes (pour la plupart hein). xBishopx, formé en 2004 par des potes de groupes différents, a donc signé sur ce label afin d’y sortir son premier album, qui, ma foi, n’est franchement pas mauvais.

Ici il n’est pas question de metal(core) mélodique ou de métal/hardcore mainstream, ce genre de musique que le label a beaucoup signé ces dernières années, mais de hardcore straight-edge dans ta face. La base de ce groupe est bien le hardcore old school, avec bien évidemment Judge ou Chain of Strenght comme influences majeures, mais aussi le hardcore métallique. Earth Crisis ? Bah voui. Donc un résultat hardcore metal? Sans doute oui. En fait, xBishopx mélange le groove, les moshparts et donc les parties dansantes du old school avec le son, quelques riffs (chugga chugga et riffs thrashy) et la hargne du métal. Quand à la voix, elle s’approche de celle d’un Jorge Rosado (Merauder). Le résultat est direct, sans concessions, une musique « dans ta face » mais groovy et sans schéma couplet/refrain, donnant envie tantôt de headbanguer, de mosher ou de donner de gros coups de lattes, selon les passages. C’est entraînant, c’est bon, c’est accrocheur.

xBishopx est aussi un groupe dont le message est politique et social, même si je dois avouer qu’il est moins incisif et direct que celui d’un Indecision ou surtout d’un Death Threat, champion en la matière. Avec xBishopx tout le monde s’en prends plein la gueule, surtout les drogués, étant donné que le mouvement straight-edge est l’une des principales causes pour lesquelles le groupe se bat. Donc même si au premier abord le groupe semble ne pas se prendre la tête, il est honnête et dévoué dans ce qu’il fait. Et c’est tant mieux.

On peut donc dire que le groupe marque de bons points avec cette première galette, c’est festif (enfin on se comprends mais il suffit de voir la pochette) et bien fait. Ferret, même s’il ne vendra pas des masses de disques avec ce groupe là, a réussi son coup. Le groupe aussi.

  1. tight lip politics
  2. xbishopx basically owns your face
  3. old habits
  4. next big thing
  5. wreck
  6. hookers & blow
  7. let’s get free
  8. go fuck yourself
  9. eat shit
  10. ingest
  11. loaded pistol
  12. (life is one big) suicide party
  13. throwaway
  14. « bless the dead »
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

6 Commentaires

  1. Hororo says:

    L’album est aussi jouissif que la pochette est stupide. C’est dire a quel point je recommande cet album si l’on veut une bonne dose de Hardcore direct et sans bavure.

  2. veusti says:

    Effectivement ca latte bien comme zik’. L’engagement est là. Le sous-entendu de la pochette (si j’ai bien pigé) est plutôt bien fait.

  3. Crusto says:

    of Strength… :-s

  4. Ilhan says:

    Bien symlpa ce cd, mais pas non plus génial.
    Old school, tough, 2,3 innovations pour le style (au niveau des accords, sonorités, tentatives de rajouts de trucs plus métal). Ca speed, ça moshe, c’est fun, mais ça va pas plus loin. C’est déjà pas si mal.
    Les paroles sxe sont super cliché, et assez naïves, mais bon…. on est pas la pour ça non plus.
    un 14 mérité.

  5. Crusto says:

    Ouais c’est clair que ça innov que dalle, mais le groupe ne le revendique carrement pas et puis de toute maniere, ce sont les premiers à dire que le groupe est plus un boeuf entre potes qu’autre chose.
    Mais en tout cas je trouve ça cool!

  6. xEndlessx says:

    Excellent album, mais je conseille encore plus le split avec The Red Baron.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *