Jack The Stripper – Raw Nerve

Pas de commentaires      913
Style: mathcoreAnnee de sortie: 2013Label: autoproductionProducteur: Julian Renzo

Jack The Stripper aura mis le temps pour donner une suite à son Black Annis. Quatre ans exactement. Le groupe originaire de Melbourne officie dans un mathcore bien lourd, un peu comme si The Chariot ou The Dillinger Escape Plan s’étaient affublés d’un son métallique tout ce qu’il y a de plus pesant.

Ce Raw Nerve est une tornade de violence à la Texas Instruments (c’est ce qu’il y a de mieux pour les maths). Le mathcore des australiens est particulièrement volubile. On nage entre breakdowns deathcorisés, mix de grind et de mélodies post-hardcore, celui à la ricaine, (pendant Track Marks par exemple), incursion de voix féminine en fin de Black Hole Fetish, et puis des plans dissonants et des cassures de rythme en veux-tu en voilà.

Jack The Stripper donne dans l’agression constante, si bien qu’il est délicat de décrire réellement leurs compos. Ces dernières sont complexes mais non avares en points d’accroche (Out Of Your Reach donne une irrésistible envie de headbang) et soutenues par un de ces sons ! Bref, 33 minutes bien jouissives.

Raw Nerve est un album sorti de nulle part se révélant vite addictif. Qui aurait cru que donner un son quasi djent à un groupe de mathcore aurait un tel effet ! Grosse sensation pour un futur grand ?

http://www.youtube.com/watch?v=jEG3Xvfp_YU

  1. Raw Nerve
  2. Nibiru
  3. United In Guilt
  4. Track Marks
  5. Black Hole Fetish
  6. Long Night In Hades
  7. Torrance
  8. Out Of Your Reach
  9. Aghast
  10. Nothing Changes
  11. Grinning Death

Bandcamp
Facebook

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *