Jeanne Added – Be Sensational

1 Commentaire      3 976
Style: pop électronique froide et sombreAnnee de sortie: 2015Label: Naive

Qui est donc cette jeune femme de 34 ans qui nous a sorti en toute simplicité rien de moins qu’un des meilleurs albums pop français de l’année ? Les critiques s’emballent la concernant, et ils ont diablement raison (même Télérama!), tant Be Sensational pue le talent à plein nez.

En effet qu’elle attaque dans un registre électro-pop comme sur « It », « Lydia » ou « Miss It All », ou qu’elle aborde un registre plus intimiste et épuré mais toujours soutenu par l’électronique (« Look at Them », « Be Sensational », « Night Shame Pride » ou le final « Suddenly ») Jeanne Added, qui chante exclusivement en anglais, semble transformer tout ce qu’elle touche en pépite.

La demoiselle est pourtant plutôt une habituée des scènes jazz et classique, forte d’une solide formation musicale au violoncelle (Conservatoire de Reims, de Paris, et Royal Academy de Londres), couronnée notamment par une nomination aux Victoires du Jazz en 2011. Visiblement à l’étroit ou/et désireuse d’élargir son répertoire, elle rencontre Dan Levy alors qu’elle acompagne The Dø en tournée en 2011, lequel se joint à elle pour réaliser son premier album solo Be Sensational et proposer son savoir-faire pour lui servir des arrangements électroniques aux petits oignons.

Il y a presque un côté cold-wave dans l’approche froide et sombre de certains titres comme sur « Ready » ou l’introductif « A War is Coming » avec les vocaux nasillards de la jeune femme, qui en plus de son solide bagage académique, montre que ses intérêts et ses goûts musicaux doivent très certainement aller bien au-delà des scènes « classiques » (classique/jazz). C’est cette personnalité forte et à plusieurs facettes qui ressort et s’exprime sur cet album à la fois puissant et touchant, et il est étonnant de remarquer à quel point l’association avec Dan Levy -dont on reconnaît bien la patte dans les arrangements qui ne sont évidemment pas sans rappeler ceux que l’on peut retrouver sur le (très bon) dernier album très électronique de son groupe d’origine- fonctionne parfaitement.

10 titres, 38 minutes, pas de fioriture, l’album va droit au but en travaillant ses effets et sans jamais perdre ni lasser l’auditeur. Une belle réussite et un grand coup dont on devrait entendre parler y compris dans les grands médias pendant les mois qui viennent.


Tracklist :
1. A War Is Coming
2. It
3. Look At Them
4. Miss It All
5. Be Sensational
6. Lydia
7. Back to summer
8. Night Shame Pride
9. Ready
10. Suddenly

krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 940 articles sur Eklektik.

Up Next

Commentaire

  1. Florian says:

    Elle a une formation jazz.. Maintenant elle fait rentrer les biftons en se basant moins sur la technique mais ça reste très bon. Notamment en concert.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *