The Album Leaf – Between Waves

Pas de commentaires      1 851
Style: trip-hop/post-rock/ambientAnnee de sortie: 2016Label: Relapse Records

Relapse a toujours été un label en marge, siège d’un maximum de groupes à fort statut depuis sa forte expansion dans les années 90/2000 au point de devenir une référence. L’éminent label a ces derniers temps fait pourtant preuve d’une étonnante ouverture d’esprit en signant des formations à mille lieues de leurs habitudes situées autour du metal et du hardcore, ainsi ont plus ou moins récemment rejoint leur roster des groupes comme les shoegazeux Nothing, les rétrofuturistes S.U.R.V.I.V.E. (la B.O de la série Stranger Things) ou les post-rockeux The Album Leaf qui nous intéressent aujourd’hui.

Actif depuis quinze ans sous l’impulsion de Jimmy LaValle (qui s’occupe de tout tout seul mais qui est entouré d’un -nouveau- groupe pour le live), The Album Leaf distille depuis ses débuts une musique aux atmosphères vaporeuses, à la lisière du post-rock et de l’ambient, majoritairement instrumentales mais n’hésitant parfois pas à y ajouter de la voix (ici sur « New Soul » et « Never Far » notamment), au timbre contribuant à l’installation d’un climat automnal tristounet. Between Waves ne bouleversera aucunement les amateurs des albums précédents tant on y retrouve ce travail sur les sons et les atmosphères.

Ce nouvel album (à la cover signée par un membre de This Will Destroy You) est idéal pour se laisser emporter sans vraiment y prêter attention. Le mélange de sons naturels et synthétiques se complètent parfaitement, dessinant une atmosphère tout à fait sereine. Le boulot sur les textures est plutôt balaise et envoûtant, entraînant l’auditeur dans des émotions plutôt mélancoliques et contemplatives en général (le somptueux morceau-titre) mais aux incursions de trompettes ayant parfois un effet un peu plus euphorisant (« Back To The Start »).

Davantage trip-hop que post-rock, Between Waves est un album très reposant, peu mouvementé certes, mais contenant une vraie dynamique cinématographique créant des paysages sonores enivrants. Pas sûr que ça plaira aux habituels clients de chez Relapse mais ceux qui apprécient les atmosphères sonores émotionnelles un peu sur la retenue devraient aisément succomber à ce très joli album, idéal à écouter avant d’aller se coucher.

  1. False Dawn
  2. Glimmering Lights
  3. New Soul
  4. Back To The Start
  5. Wandering Still
  6. Never Far
  7. Lost In The Fog
  8. Between Waves

Bandcamp

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *