To Forget – Echoes Take Their Place

Pas de commentaires      71
Style: screamoAnnee de sortie: 2021Label: Zegema Beach Records

Jeune trio originaire de Caroline du Sud, To Forget est actif depuis quelques paires d’années, ayant livré jusqu’alors un premier EP éponyme en 2017 et We Are All Condemned To Be Free en 2019. Echoes Take Their Place poursuit dans cette vision personnelle du screamo, mixant mélodies à fleur de peau et rudesse amère.

Le trio de Charleston semble bien avoir écouté les classiques du genre, que ce soit du côté des sensibles tels que The Saddest Landscape avec lesquels il partage ce goût pour l’apaisement via des parties instrumentales plus calmes entre deux déflagrations (facette renforcée par le doux « To The Glass », rappelant les moments lo-fi d’Envy, mais qu’on pourra même trouver un peu en décalage avec le reste). Et ces déflagrations parlons en, menées par une voix torturée, accompagnée de riffs distordus et d’avalanche d’émotions ravageuses (« Pill Of Apathy » ou le final noisy « Out »), on y retrouve des accointances avec des groupes comme Funeral Diner ou Suis La Lune.

Affublé d’une belle intensité énergique (renforcée par l’excellente production) qui ne s’atténue pas quel que soit l’angle d’attaque, Echoes Take Their Place est de ces albums passionnés qui diffusent leurs émotions, crues ou plus subtiles, et font immédiatement écho à l’auditeur. Du petit lait pour mes skramzos sûrs.

  1. Order Resumes
  2. Pill Of Apathy
  3. Empty Chair
  4. Omit
  5. Vanna’s Call
  6. To The Glass
  7. Blurred
  8. Out

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *