Latest Content

Brutus – Unison Life

Brutus, voilà bien un groupe qui m’a attiré depuis la sortie en 2017 de son premier album, sans jamais me convaincre complètement jusqu’ici. La faute à un chant trop criard et des mélodies qui avaient du mal à m’emporter même si je leur reconnais depuis toujours une énergie assez communicative de même qu’une attitude un peu punk à laquelle on ne peut que s’identifier dans un monde qui a tant besoin qu’on en bouscule les conventions.
Mais Stéfanie, batteuse/chanteuse et ses deux acolytes ont cette fois réussi à provoquer chez moi le déclic avec ce 3ème album Unison Life [...]

Psychonaut – Violate Consensus Reality

Unfold the God Man, Le premier album des belges de Psychonaut initialement sorti en 2018 et réédité par Pelagic Records en 2020, avait à juste titre été l’album de l’année de la Rédaction cette même année. La barre avait donc été placée très haut par le groupe et la suite extrêmement attendue.
Avant de rempiler pour son deuxième album, le trio a fait le choix l’année suivante de sortir du format classique « album » pour proposer un unique titre à rallonge (de 16min30) qui figurait sur un split avec le groupe norvégien Sâver (qui de son côté proposait deux titres). [...]

My Diligence – The Matter, Form and Power

Allez savoir pourquoi une fois encore il m’a fallu revenir sur cet album après plusieurs semaines pour que la magie opère enfin, après une première écoute qui m’avait laissé de marbre. Certainement un mauvais timing, car cette fois encore quand la magie a opéré, il a fallu se rendre à l’évidence : les bruxellois de My Diligence signent ici une suite peut-être encore plus réussie que leur précédent album qui avait déjà bien secoué le top annuel 2019, l’excellent Sun Rose. Et depuis le déclic l’album a tourné en boucle tout l’été et ça semble bien parti pour continuer!

Final Light – S/T

Derrière ce nom et cet artwork énigmatiques, on trouve rien de moins qu’une détonante association : celle de Johannes Persson de Cult of Luna avec James ‘Perturbator‘ Kent. Association qui devait d’abord être une collaboration unique dans le cadre du festival Roadburn 2020, et dont l’interprétation aura finalement eu lieu sur l’édition 2022 du festival. Une collaboration qui s’imposait finalement comme une évidence tant les deux protagonistes ne cachaient pas leur admiration réciproque, et l’on se souvient que James Kent avait déjà proposé un remix du « Cygnus » de COL en 2018. Il restait encore à passer de l’évidence et de [...]

Alexisonfire – Otherness

S’il est bien un retour qu’on n’osait plus espérer en 2022, c’est bien celui d’Alexisonfire. Formé en 2001, le groupe de post-hardcore canadien avait sorti 4 albums très bien reçus par la critique. J’avais pour ma part était vraiment séduit par leur dernier album Old Crows / Young Cardinals sorti en 2009, et qui est revenu régulièrement sur la platine ces dernières années. Leur post-hardcore d’origine s’était un peu calmé, pour devenir très mélodique et flirter même avec l’émo, mais le résultat était aussi pêchu que prenant. Une des forces du groupe était déjà à l’époque la dualité vocale [...]

Cave In – Heavy Pendulum

Cave In est décidément imprévisible! Après nous avoir laissés sur notre faim avec le plus court album de son histoire en 2019, le néanmoins excellent Final Transmission, voilà que la bande de Stephen Brodsky prend le contre-pied absolu en sortant tout simplement l’album le plus… long de son histoire. 1h10 au compteur, et on ne va pas essayer de se raconter des blagues en cachant le fait que c’est évidemment et sans surprise trop long… On aurait en effet facilement pu tailler dans le vif pour alléger cet album et le rendre encore meilleur et plus percutant. Ce sera [...]

Cult of Luna – The Long Road North

Décidément l’année 2022 commence avec son lot de surprises, me concernant tout du moins… Après Hangman’s Chair et la claque inattendue reçue avec leur nouvel album, A Loner, c’est maintenant au tour de Cult of Luna de me faire le coup du… retour en grâce. Je m’étais en effet arrêté à l’excellent Salvation, 18 ans plus tôt et bien que j’ai toujours jeté une oreille curieuse sur les sorties ultérieures des suédois, je n’avais jamais été (re)conquis et avais toujours ressenti une grande lassitude et l’impression que le groupe avait déjà tout dit. Vu les chroniques souvent très élogieuses [...]

Rolo Tomassi – Where Myth Becomes Memory

Le retour des anglais de Rolo Tomassi en ce début d’année montre à quel point le groupe a décidé de capitaliser sur la réussite de son excellent précédent album, le très acclamé Time Will Die and Love Will Bury It et on ne pourrait pas s’en réjouir davantage, puisque ce dernier était un de nos albums de l’année 2018. En effet, si la rupture entre Time Will Die and Love Will Bury It et son prédécesseur (le très chaotique Grievances) était nette, ce nouvel album, Where Myth Becomes Memory s’inscrit cette fois au contraire dans la parfaite continuité de [...]

Converge & Chelsea Wolfe – Bloodmoon : I

Vous avez dit Converge & Chelsea Wolfe ? Plutôt Converge & Chelsea Wolfe & Stephen Brodsky si vous permettez.  On espère d’ailleurs que ce dernier n’est simplement pas crédité spécifiquement dans le nom du groupe, car il serait plutôt à considérer comme faisant à nouveau officiellement partie du line-up de la bande de Boston (ce qui augurerait du meilleur pour la suite, rappelons d’ailleurs qu’il était déjà membre permanent à la sortie de l’album When Forever Comes Crashing en 1998, il s’agirait donc d’un retour au bercail). En tout cas il nous paraît indispensable d’insister sur la présence du [...]

Carmen Sea – Hiss (EP)

Tout commence avec ces sonorités dissonantes de violon qui installent une ambiance inquiétante, presqu’hitchcockienne. Les français de Carmen Sea nous invitent ainsi à pénétrer leur univers bigarré fait de post-rock instrumental, enrichi de la présence (tout sauf anecdotique) dudit violon, qui vient ajouter une touche originale bienvenue pour compléter une formation guitare/basse/batterie très classique donc à la base. On retrouve d’ailleurs ce violon à peu près partout sur le disque, véritable clé de voûte de la musique de Carmen Sea participant activement à l’installation de cette ambiance cosmico-inquiétante (cf « A Last Call »). Quelques sonorités de synthé peuvent aussi (si [...]