Horndal – Remains

Pas de commentaires      108
Style: Sludgy Noise HardcoreAnnee de sortie: 2020Label: Prosthetic RecordsProducteur: Steve Albini

Petite chronique en mode « coup d’œil dans le rétroviseur » pour cet album qui revient souvent dans les esgourdes mine de rien et aurait bien pu figurer dans les meilleurs albums de l’année 2019.

Horndal viennent de Stockholm, et non pas de Horndal, ville suédoise qui se trouve justement au centre de la thématique et presque même du concept du groupe et de l’album en particulier. En effet les gaziers nous content l’histoire de la fermeture d’une aciérie à la fin des années 70 qui a signé l’arrêt de mort de cette ville. Une histoire qui fait évidemment écho aux fermetures d’usines qu’on connaît malheureusement régulièrement aussi en France, et qui impactent en général très durement les bassins d’emploi concernés.

Un prétexte contestataire et intéressant qui parlerait évidemment à François Ruffin sur le fond… quant à la musique rien n’est moins sûr même si sa tonalité colérique se prête pourtant à merveille au sujet. Le groupe pratique une sorte de noise/punk metallique très efficace, avec une approche générale plutôt frondeuse qui se fait aussi parfois plus lourde tout en restant assez directe. Le côté punk presque D-Beat de « Factory Shutdown » et ses étranges sonorités horrifiques de guitare, traduisent bien la colère et le drame vécu, en particulier avec la voix noisy d’Henrik qui rappelle un peu la voix de Chris Spencer (Unsane).

On trouvera peut-être simplement à redire sur les deux derniers titres de l’album (malgré un funeste final joué à l’orgue comme pour planter le dernier clou dans le cercueil de la ville), peut-être un peu moins percutants (et pour cause, les premiers titres s’enchaînant à merveille sans temps port en étant rudement efficaces), mais globalement, cet album, très bien produit par nul autre que Steve Albini, est une bonne petite pépite de colère brute, qui fait du bien par où elle passe et que je vous invite à redécouvrir si vous étiez comme moi passé à côté en 2019.

Tracklist :
01 – Wasteland
02 – Rotting Town
03 – Hin
04 – Häng Honom
05 – The Horndal Effect
06 – Fornby Klint
07 – Factory Shutdown
08 – Drudgery
09 – Horndal’s kyrkogård

krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 945 articles sur Eklektik.

Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *