Tardus Mortem – Engulfed In Pestilent Darkness

Pas de commentaires      101
Style: death metal cracraAnnee de sortie: 2021Label: Emanzipation Productions

Issu des tréfonds de l’underground danois, voici Tardus Mortem, un trio qui a d’abord officié sous le nom de Blacklist en jouant du thrash metal avant de changer de patronyme et de style. Après avoir sorti plusieurs démos et singles, le groupe a sorti ce premier album en K7 en 2019 (et déjà repris en 2020) avant de se faire repérer par Emanzipation Productions pour la réédition que voilà.

Et si certains groupes de death apprécient l’esthétique horrifique tout en la mettant en valeur (avec grosse production), Tardus Mortem boxe lui dans la catégorie crasseuse et malsaine, avec un apparent petit budget. On a là une production bien sale pleine de cymbales sur fond de riffs grésillants surmontés par une voix qui ferait passer une chasse d’eau de toilettes bouchées pour Pavarotti (mention aux multiples raclements de gorge d’avant mollard).

Pourtant malgré l’ambiance bien oppressante, difficile de demeurer attentif tant on est dans l’excès. L’inconfort est total dans ce chaos extrême entrecoupés de cris et de bruits de fond certainement tirés de films d’horreur, voire snuff movies (« In Purgatorial Depths », intro bien effrayante), d’un magma de riffs informe et de soli parfois carrément foireux (essayez donc celui de « Tardum Spiritum Affert Ut Mortem », on dirait que le guitariste se rate puis reprend) au milieu du bordel. Seules quelques rares atmosphères plus « subtiles » viennent aérer l’air vicié comme « The Conclusion Of Non-Existence (Embracing The Infinite Nothing) » et ses passages plus mélodiques.

Bref, rien que son titre Engulfed In Pestilent Darkness ne mentait pas sur la marchandise ! Du death metal primitif bien rude à encaisser dégageant l’aura putride d’un Pissgrave en version fauchée. A réserver aux cœurs bien accrochés et à ceux qui ont une salle de bain à proximité car l’envie de prendre une douche pourrait bien s’amener après écoute !

  1. In Purgatorial Depths
  2. It Comes From The Darkened Obscurity
  3. Transcending The Human Form Through Ascending Transmorphism
  4. The Conclusion Of Non-Existence (Embracing The Infinite Nothing)
  5. Engulfed In Pestilent Darkness
  6. Travelling Through The Dimensions Of Darkness
  7. As Life Ends
  8. Tardum Spiritum Affert Ut Mortem

beunz
Up Next

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *