Flames Of Betrayal – The Rain Reeks Of Heaven

Pas de commentaires      106
Style: metalcore à l'ancienneAnnee de sortie: 2021Label: The Coming Strife Records

Voici un album de metalcore comme on n’en a plus l’habitude d’entendre ! Flames Of Betrayal vient de Caroline du Nord et livre avec The Rain Reeks Of Heaven son premier album (faisant suite à l’EP Futility Of Hope – 2019), semble-t-il bien marqué par les débuts de la scène entre accents melodeath façon Gothenburg et moshparts appuyées.

Et si ces éléments peuvent vous apparaître comme des clichés, Flames Of Betrayal se les réapproprie avec hargne et une très solide capacité d’accroche. Les sept titres (sans l’intro et l’outro, courts moments de piano anecdotiques) de The Rain Reeks Of Heaven sont menés par la voix très perçante de son chanteur, alternant parfois dans des growls saturés, l’impulsion énergique est en tout cas ravageuse, notamment sur un titre comme « Shards & Skin » à l’implacable frénésie.

Demeurant mélodique derrière la constante agressivité, Flames Of Betrayal nous fait le plaisir de ne pas aller chercher la facilité avec un attendu refrain clean comme certains de leurs confrères. La voix claire est ici très rarement utilisée et uniquement dans des parties « parlées » (« A Bloodstained Epitaph » ou le morceau-titre où elle sonne un peu plus émotionnelle). Sans chichi ni impression d’être daté, The Rain Reeks Of Heaven est au final un très bon album de metalcore à l’ancienne rappelant pas mal ce que faisait As Hope Dies ou la scène edge metal (Arkangel en tête), idéal pour enflammer le pit !

  1. Intro
  2. A Thousand Dreary Days
  3. Petals Of Spring Roses
  4. Shards & Skin
  5. The Rain Reeks Of Heaven
  6. A Bloodstained Epitaph
  7. Sadism Reigns
  8. Intent To Kill
  9. Outro

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *