Today Is The Day – Kiss the Pig

9 Commentaires      1 770
Style: horror metalAnnee de sortie: 2004Label: Relapse

Today is the Day est un groupe qui me fascine littéralement. Il se pose pour moi comme une des figures emblématiques du doigt levé en direction du mainstream. Je nourris un respect et une admiration sans bornes pour ce groupe. J’admire l’autisme musical de mister Austin et le bordel sans nom que ce groupe peut générer.

S’avanturer chez Today is The Day c’est mettre les pieds dans un asile de fous. On a l’impression de frôler la folie à chaque détour… L’ambiance foldingo se fait sentir dans : la production crade et étouffée, les ambiances lourdes et nauséeuses, les vocaux aigus hystériques et/ou plus graves, selon l’humeur, euh pardon, l’heure à laquelle les cachets ont été pris. Les blast beats martèlent avec ferveur. Le « la » est donné par la première piste de l’album: un bruit de pistolet automatique et vlan!!, une première déflagration dans la face, s’en suit un marécage sonore: lourdeur, dissonances aigues et aiguisées. Bref, tout ce qui fait le charme de TITD.
L’ensemble de l’album est à l’image de ce premier titre. On oscille entre différentes ambiances qui ont pour seul point commun d’être malsaines.
Grind, parfois presque doom (stoner plutôt), martial, le horror metal de TITD agit sans failles. Il rebute ou attire, sans jamais laisser indifférent… Loin d’être facile d’accès, ce disque est déjà beaucoup plus abordable que son prédécesseur quasi inaudible : Sadness Will Prevail.

Ce disque n’est pas une mine d’efficacité, mais il se révèle franchement prenant. Les chansons se suivent gentiment et au fur et à mesure vous sentez monter en vous un sentiment d’hystérie, vous sentez que la folie vous prend vous aussi, qu’elle vous envahit, vous contamine. Les grands moments du disque sont éparpillés un peu tout du long, je retiendrai entre autres « why they hate us », « Outland », « don’t thread on hope », « symapthy junky », « train train », et surtout le final « birthright »… Cette dernière chanson est particulièrement étrange et intéressante: une sorte de longue ballade noise et maladive, où l’on retrouve chuchotements, cris, double pédalage, martèlement de fûts et lignes mélodiques… Superbe pièce qui se conclut par une mise en scène « style armée » presque effrayante : »(…) I will defend this world with my life, I will destroy my enemy (…) ». S’en suit une véritable ballade larmoyante mais brutalement stoppée.

Agressif et sans concessions cet opus intéressant montre un Steve Austin qui sort la tête de l’eau pour nous montrer un visage plus humain. Un disque parfait pour faire connaissance avec TITD, l’un des groupes les plus atypiques de la scène saturée et l’un des incontournables de l’écurie Relapse. Ce groupe mythique depuis déjà belle lurette nous est revenu en forme en 2004 et il serait triste pour vous de ne pas jeter une oreille sur ce Kiss The Pig aussi fascinant que déroutant.

  1. why they hate us
  2. kiss the pig
  3. mother’s ruin
  4. this machine kills fascists
  5. outland
  6. don’t tread on hope
  7. sympathy junky
  8. platinum pussy
  9. train train
  10. bee’s wax and star wars
  11. birthrigh
Up Next

Du meme groupe

Vous pourriez aussi apprécier

9 Commentaires

  1. krakoukass Krakoukass says:

    Personnellement je trouve ça inécoutable…

  2. jonben jonben says:

    Le batteur et le gratteux de Mastodon étaient dans ce groupe… rien que ça c’est méritant. ;)

  3. Pierre says:

    Pour une fois, je suis d’accord ac krakoukASS. Ce cd rend fou certes, mais à cause de son absurdité. En bref, un truc bien bourrin mais dans le mauvais sens du terme. Bruyant pourrait-on dire…

  4. neurotool says:

    Je ne suis pas sûr que ce soit l’album le plus adapté pour découvrir le groupe.
    Perso je n’ai pas pu avec cet album…par contre « In the eyes of god » me paraît plus abordable…
    Quoi qu’il en soit je suis majoritairement d’accord avec la kro sur le statut « culte » du groupe.

  5. Crusto says:

    Je connais que cet album, et j’ai vraiment du mal! Mais ils ont l’air tres bon dans ce qu’ils font.

  6. fewz says:

    le problème c’est de se dire: si un groupe inconnu arrivait et nous balançait la même chose, est-ce ça serait aussi bien vu??

  7. kollapse says:

    jdois dire que je ne suis pas très fan de cet album…à la fois ils jouent sur le coté schyzo de la chose et la fois sur le coté musical et je ne trouve pas vraiment un bon équilibre la dedans(pour ça je préfère assez largement les cinglés d’eyehategod même si, il est vrai, les 2 groupes ne sont peut-etre pas totalement comparables).Certains titres sont bien joués mais d’autres sont soit moyens, soit pas vraiment dignes d’interet, pour ma part.C’est le seul album de TITD que j’ai ecouté à ce jour et ça ne me donne pas envie d’ecouter le reste…

  8. Yann says:

    Des avis bien sectaires… Ca fait un peu peur… Vous croyez que le rock c’est de la musique? TITD a compris beaucoup de choses sur le rock, et cet album est largement écoutable… On voit que votre culture musicale est limitée… Si vous écoutiez du Pierre Boulez, vous diriez quoi?

  9. raikoh says:

    Je ne suis pas vraiment un mordu de Today Is The Day, mais j’adore le titre « This Machine Kills The Fascists »…
    « sectaires », tu te trouves pas un peu dur Yann, faut avouer que leur musique est difficilement abordable.Mon gros problème avec ce groupe c’est la voix, mais c’est une question de goût.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *