Puncture – Form And Void

Pas de commentaires      895
Style: brutal hardcore/metalAnnee de sortie: 2017Label: autoproduction

Originaire de Los Angeles, Puncture est un jeune groupe semblant beaucoup apprécier le hardcore métallique quand il vient de chez Relapse ou Deathwish. En résulte un premier EP massif, qui n’a que faire des compromis, les quatre oiseaux ne cherchant qu’à détruire tout conduit auditif passant à leur portée.

Le name-dropping de la page Bandcamp donne un bel indice puisque s’y trouvent les « classiques » de la scène hardcore/crust la plus virulente, Trap Them, Cursed ou encore Nails en faisant forcément partie. C’est d’ailleurs l’aura de ces derniers qui vient directement à l’esprit dès l’entame de « Binary Soul », véritable bulldozer de basses, avec une voix beuglée qui n’est pas en reste. Une entrée en matière ultra brutale qui ne va pas débander pendant les six titres suivants.

Oscillant entre brutasserie blastée, chaos grassouillet et passages rampants insidieux (« Skinwalker » illustrant parfaitement cet effroyable mix), Puncture déverse son implacable sauvagerie sous des chapes de plomb. L’animal servant de chanteur est impressionnant de violence, il éructe tout du long avec un débit assez rapide, nous gratifiant parfois de moments où la démence semble totalement s’emparer de lui (le final complètement dingue de « Cynic »). Un brin éreintant, mais ses comparses savent parfois sortir de leur schéma chaotico-écrasant (« Wolf Spit » et son instru dans le sillage de Converge) pour se diriger vers quelque chose d’un peu plus « atmo » (notamment pendant « Violent Lives » ou le titre final éponyme).

Form And Void réjouira à coup sûr les amateurs de cette frange extrémo-nihilisto-lourdingue du hardcore. Un premier EP très solide et douloureux qui devrait permettre à ces jeunes californiens de se faire connaître et de trouver un label, en attendant c’est à télécharger à prix libre sur leur Bandcamp !

  1. Boundless
  2. Binary Soul
  3. Wolf Spit
  4. Skinwalker
  5. Cynic
  6. Violent Lives
  7. Tommy Rot
  8. Form And Void

Bandcamp

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *