Abused Majesty – Serpenthrone

Pas de commentaires      1 132
Style: black deathAnnee de sortie: 2005Label: Adipocere Records

A l’écoute de ce Serpenthrone, il est rapidement clair que Abused Majesty n’ont pas inventé la poudre, mais qu’ils savent en revanche très bien la faire parler.

Les petits polonais (tiens donc c’est original… Adipocère devient vraiment l’importateur officiel du métal polonais) qui sortent ici leur 3ème album officient dans un registre vraiment extrêmement proche de celui de Dimmu Borgir (période Puritanical).

Comme les norvégiens ils usent (mais n’abusent pas) de claviers et autres éléments symphoniques pour donner un côté grandiloquent à la musique qu’ils pratiquent.
Comme dans Dimmu Borgir une voix claire très théatrale (à la Vortex) vient régulièrement déclamer des passages qui tempèrent efficacement le registre vocal majoritaire, à savoir une voix bien haineuse aux frontières du black et du death (plus death que celle de Shagrath donc).

Impeccablement produits, les 10 titres qui composent cet album atomisent l’auditeur masochiste qui ne pourra qu’apprécier le traitement infligé. Des bombes comme « A Dream Of Sleeping Warriors » ou « Reviving Of The Master Of The Dead » ne laisseront pas de glace l’amateur de brutalité, mais le groupe saura aussi démontrer qu’il sait lever le pied et laisser les atmosphères s’installer, comme en atteste ce « The Crown Of The Serpentine King » qui permettra de reprendre son souffle entre 2 agressions.

Rien de nouveau donc au pays du black/death mais tout cela est fait avec tant de conviction et un réel talent de composition et d’exécution, qu’on ne peut qu’approuver et se délecter de ce qui nous est ici offert.

Les amateurs de Dimmu Borgir peut être déçus par l’outrance symphonique du dernier opus Death Cult Armageddon trouveront avec Abused Majesty, une alternative de choix.
A charge pour le groupe, de se forger une identité plus affirmée à l’avenir.

  1. a dream of sleeping warriors
  2. the path of sword
  3. reviving of the master of the dead
  4. the crown of the serpentine king
  5. the fall of black fortress
  6. a burning army
  7. upon the throne of serpents
  8. ravens brought them victory
  9. the inferno that took his life
  10. the epilogue – a prophecy: fall of the last temple of time
krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 1035 articles sur Eklektik.

Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *